Appel citoyen au rassemblement en soutien au peuple Grec : Levez-vous !

Grèce et FrancePeuples de Paris, de France, et du monde francophone,

Nous vous appelons à rejoindre le rassemblement citoyen en soutien au peuple grec, qui aura lieu à proximité de l’ambassade de Grèce à Paris à 18h30 ou dans d’autres lieux du pouvoir.

La Grèce, berceau de la démocratie, se bat courageusement contre la dictature de la finance. Et nous aussi, comme les Grecs, nous voulons une démocratie réelle et refusons de sacrifier le peuple sur l’autel de l’argent.

Parce que nous avons trop subit l’Histoire, écrite par les vainqueurs, nous avons décidé de prendre notre destin en main et de reprendre la place que nous méritons.

Nous espérons un dénouement pacifique des événements, ainsi qu’une réforme des institutions politiques (Union Européenne ; FMI ) et financières impliquées dans la mise en péril de l’intérêt général au nom de l’intérêt particulier.

Nous avons depuis trop longtemps oublié que la démocratie exigeait la participation de tous et que dès que les citoyens la confient à des représentants, elle est menacée par des parasites et des prédateurs. C’est pourquoi nous appelons les peuples à prendre conscience du déni de démocratie imposé par les institutions européennes et financières, et attendons des Nations qu’elles reprennent leurs destins politiques en main. Nous invitons chaque pays à retrouver sa souveraineté populaire et à réécrire sa constitution avec le peuple et pour le peuple, afin d’en finir avec cette usurpation de la liberté au nom de vils intérêts.

RévolutionParce que ce qui nous unit est plus que ce qui nous divise, passons outre la guerre des chapelles imposées par les carcans politiques et idéologiques, et réunissons-nous dans cette lutte pour l’amour de la justice et de l’Humanité, pour une Démocratie Réelle.

Faites entendre votre voix et relayez cet appel. N’hésitez pas à le modifier pour ajouter votre opinion.

« Allons enfants de la Patrie, le jour de gloire est arrivé » ! Rejoignez-nous !

Un(e) Citoyenn(e)

(52)

A propos de l'auteur :

a écrit 158 articles sur ce site.


9 commentaires

  1. RJ dit :

    Nous sommes tous Grecs depuis 2009 et surtout Français Républicain mais ayons des avis tranchés bon dieu! Si nous citoyens de base ne pouvons le faire qui le fera?? Pensez vous réellement qu’il faut réformer l’UE et le FMI? ce sont tout de même les outils de l’oligarchie financière ! Il faut rendre les choses le plus simple possible (et ça ne veut pas dire simpliste ou démago) pour que tout le monde s’approprie la lutte.

  2. Nous sommes ouverts aux débats et non fermés à une sortie de l’UE !

  3. suprême assis dit :

    Attention plus que 48, maximum 72 h
    rendez-vous au Palais du luxembourg et au sénat : démission des députés, sénateurs, confiscation de leurs biens.
    Pour ceux qui sont sur Bruxelles ou strasbourg : idem sur les institutionnels de l’UE
    Priorité au logement des sans-abris et aux oubliés du système financier.
    Après l »assurance de la reddition de la police syrienne, nous attendons celle de l’armée égyptienne et d’autres éventuellement.
    Conserver calme et bonne tenue, nous ne sommes pas des voyous. Merci.
    Instructions plus précises suivront prochainement.

  4. suprême assis dit :

    Ah ! j’ai oublié : nous préparons l’offensive sur le circuit de refinancement des banksters.
    Cible AIG

  5. hayer dit :

    Mes amis Grecs retrouvent une misère croissante,et le désespoir,ils se sentent trahis et délaissés,abandonnés à l’appétit voraces des financiers soutenus politiquement par Merkel et Sarkosy ,
    Les technocrates ,les représentants du FMI ne sont pas élus,le président de la communauté européenne n’est pas élu,et pourtant ce sont eux qui conduisent les populations à l’esclavagisme.
    La démocratie est baffouée.
    Ils me disent,nous brulerons tous les édifices,toutes les entreprises qui seront privatisées,car elles appartiennent au peuple,et seuls des voleurs complices des financiers les rachèteront.
    Pour 100 euros par mois de salaire,nous refuserons de travailler.
    Soutenons la démocratie,et exigeons la solidarité pour défendre la paix et éviter les violences.

  6. karanov dit :

    on a eu que l’info ce soir, il faut en refaire une autre. Puis il y a aussi les indiens d’Amazonie à ne pas oublier

Laissez une réponse

Why ask?