A Jacques Attali : réponse du berger à la « bergère »…

Qui mérite d’être riche ? Tel est le titre de la dernière tribune de Jacques Attali sur son blog. Voici ma tentative de réponse du berger à la bergère, expression faisant référence au célèbre coup d’échec qui permet de mettre son adversaire échec et mat en 4 mouvements seulement.

Dans votre tribune, Jacques Attali, vous opposez les juifs et les protestants, pour qui le scandale serait la pauvreté, aux catholiques pour qui le scandale serait la richesse. Battons en brèche cette fausse évidence, en remarquant simplement que pour le haut clergé catholique, sa propre richesse lui a rarement posé problème.

Pour les chrétiens authentiques, l’enrichissement n’a jamais été le problème. Le problème a été (et est toujours) l’enrichissement des uns aux dépens des autres ; en particulier, le fait d’être riche lorsque son voisin n’a même pas de quoi vivre décemment.

Jacques Attali, vous vous offusquez d’une imposition à 75%. Bien que nous pourrions débattre sur le revenu à partir duquel ce taux d’imposition devrait s’appliquer, je remarque que le problème n’est pas le pourcentage d’imposition. En effet, que m’importe d’être taxé à 90%, si je gagne 10 milliards par an ? Il me restera 1 milliard, cela devrait amplement me suffire, non ? Que m’importe d’être taxé à 99% si je gagne 500 milliards ? Il me restera toujours 5 milliards, ce qui devrait être amplement suffisant pour faire la fête, aider mes proches, et mettre de côté pour ma descendance, non ?

Sur ce sujet, je vous recommande chaudement la (re)lecture de la parabole de l’Obole de la Veuve (Marc 12, 38-44) :

Dans son enseignement, Jésus disait : « Méfiez-vous des scribes, qui tiennent à sortir en robes solennelles et qui aiment les salutations sur les places publiques, les premiers rangs dans les synagogues, et les places d’honneur dans les dîners. Ils dévorent les biens des veuves et affectent de prier longuement : ils seront d’autant plus sévèrement condamnés. »

Jésus s’était assis dans le Temple en face de la salle du trésor, et regardait la foule déposer de l’argent dans le tronc. Beaucoup de gens riches y mettaient de grosses sommes.

Une pauvre veuve s’avança et déposa deux piécettes.

Jésus s’adressa à ses disciples : « Amen, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le tronc plus que tout le monde.  Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu’elle avait pour vivre. »

Jacques Attali, le véritable problème aujourd’hui, c’est l’inéquitable répartition des richesses. La principale question n’est pas de savoir qui mérite d’être riche, mais qui mérite d’être pauvre. Ce n’est pas pour rien que les chrétiens véritables et les musulmans véritables se sont interdits l’usure (le prêt contre intérêt). Car aujourd’hui, il existe une forme moderne et insupportable d’esclavage : il s’agit de l’endettement. Et l’on remarquera que les juifs authentiques, c’est-à-dire ceux qui préfèrent l’étude de la Torah à l’étude du Talmud, refusent également l’insupportable, au nom de la Charité, qui est un des piliers des trois Religions du Livre.

Le problème n’est pas la disparité des richesses, cela existera toujours. Voici deux exemples concrets pour mieux illustrer mon propos : la Libye de Kadhafi, et l’Arabie des Saoud, deux pays disposant d’une manne pétrolière. Dans les deux cas, nous pouvons constater que certains en ont (beaucoup) plus profité que d’autres. Mais le système saoudien nous est 1 000 fois plus insupportable que celui de Kadhafi, car les ressortissants du royaume les plus pauvres vivent dans le dénuement le plus total, alors que les libyens les plus pauvres avaient tout ce qu’il fallait pour vivre dignement.

Et, contrairement à certaines idées reçues, cela ne les poussaient pas à l’oisiveté : voir à ce sujet l’expérience menée en Namibie avec le Revenu Minimum Garanti.

Enfin, votre tentative de nous faire peur ne fonctionne pas. Cela ne me pose aucun problème que les profiteurs et les opportunistes aillent faire leur beurre ailleurs, bien au contraire. Car il existe et il existera toujours des entrepreneurs honnêtes, qui préfèrent partager équitablement le fruit de leur travail (et de celui de leurs employés) avec leurs semblables.

Aucun riche ne s’est fait tout seul, Robespierre l’a très bien dit : « Si vous portez au trésor public une contribution plus considérable que la mienne, n’est-ce pas par la raison que la société vous a procuré de plus grands avantages pécuniaires ? »

L’enrichissement de la société toute entière n’est-elle pas 1 000 fois préférable à celui de quelques uns ?

Enfin, puisque la musique adoucit les mœurs, je vous propose un morceau de Johnny Osbourne que j’apprécie beaucoup. Ce chanteur jamaïcain, qui a commencé sa carrière à la fin des années 1960, était pour la première fois en France au festival de Bagnols sur Cèze, présenté par mon ami Little Francky. Voici donc le morceau Words of the Ghetto :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=7CmcYLsjti0]

(258)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 855 articles sur ce site.


3 commentaires

  1. Jean-Gui dit :

    Salut Jo,

    Je ne sais pas si c’est pertinent, mais concernant cette vaste thématique, il me semble que le débat du % d’imposition des riches soit un leurre relativement peu intéressant et que nous souffrions en France surtout de deux problèmes:

    1) Un comportement de « gosse de riche » (egocentrique, jaloux et surtout geignard)
    Car presque tous ceux qui se plaignent du pouvoir d’achat en France restent nettement mieux loti que la moitié de l’humanité aujourd’hui.
    Quand la délocalisation envoie du boulot en europe de l’est et en asie (ce que je déplore)
    il faut quand même avoir en tête que les Hongrois et les Chinois ont de bien plus mauvaises conditions de vie que nous.
    Mais restons en France. Nous sommes bien plus gâté que tous nos ancêtre.
    Mêmes les rois avaient des conditions de vie moins favorables aux nôtres. Ils avaient une hygiène déplorable et vivaient dans un monde de complots.
    Plus avant encore on vivait dans des marais et dans des grottes. Etaient-ils malheureux?
    Je ne pense pas.
    En définitive pourquoi se plaint-on? Parce que le voisin d’à côté à une plus belle voiture et que beaucoup d’autres voisins semblent mieux loti. Chez les riches, le modeste paraît pauvre.
    Le vrai problème est qu’aujourd’hui, tout le monde veut une grande maison, une belle voiture, un écran plat, un Iphone avec appels illimités, partir en vacances tous les ans… Sauf que tout ça, ça s’appelle du luxe, et par définition, ce n’est pas pour tout le monde. Alors oui, forcément, si on veut s’offrir tout ça on a parfois du mal à payer les factures EDF et les paquets de pattes…
    Les lâches rejetteraient la faute sur la société de consommation, c’est plus facile.
    Moi je pense que l’égoïsme et la bêtise en sont tout autant responsable.
    Si la société à le défaut de tenter, c’est l’Homme qui cède à ses propres vices.

    Ce qui m’embête le plus est que ceux qui se plaignent sont les premiers contribuer à l’appauvrissement du pays en préférant les marques étrangères/discount (car pour le même prix, on en a plus).
    Il me semble que c’est la masse populaire et non les riches qui ont fait fermer des milliers d’épiceries en allant dans les grandes surfaces. L’argent qui était réparti, s’est retrouvé concentré chez quelques grands groupes. Les nombreux travailleurs qui avaient la fierté d’une petite entreprise familiale, se sont retrouvé employés anonymes bientôt remplacés par des machines…

    2) Le désaccord avec la façon dont l’argent est utilisé.
    Il est plus facile de donner de l’argent pour une cause que l’on soutient.
    En revanche, surtout quand l’argent est durement gagné, dans un acharnement tel qu’on ne voit presque plus sa famille et/ou que le stress du boulot dégrade le peu de vie personnelle que l’on s’offre, on a du mal à donner une partie de son salaire si on pense que cet argent sera dépensé inutilement ou pire donné à ceux qui à vos yeux ne le méritent pas.
    Si on reprend la cigale et la fourmi.
    Si la fourmi apprécie réellement le chant de la cigale qui illumine ses dures journées d’été alors elle « devrait » être contente de contribuer financièrement à cette artiste.
    Par contre si elle considère que c’est un parasite qui se la coule douce et pire, la dérange avec ses émanations sonores pendant qu’elle bosse, elle ne voudra rien lui donner d’autre un bon coup de patte.
    Ce point est embêtant car quand tu dis « il existe et il existera toujours des entrepreneurs honnêtes, qui préfèrent partager équitablement le fruit de leur travail ». Il y en surement pas mal qui sont content de partager. Il y en a, je pense, beaucoup moins qui sont satisfait de la manière dont se partage est organisé.

    Etant donné que la partie 2) est vouée à l’échec dans une démocratie (qui par définition n’a pas de pensée unique mais un mélange de courants opposés voué à prendre de « sages » décisions), il reste la partie 1) à exploiter pour améliorer notre quotidien.
    Je pense que si les hommes accordaient moins d’importances aux choses matérielles et arrêtaient de transposer leurs problèmes vers les politiciens mais agissaient eux même de manière responsable, alors le monde (à commencer par leur existence) serait meilleur.

    PS: voici là ma modeste opinion qui n’a bien sûr aucune prétention de qualité journalistique ^^
    PPS: pour revenir sur le %. Une chose est sûre, une augmentation du % fera partir quelques riches mécontents et engendrera une hausse des « combines » (il y en a toujours) pour déjouer le système. Donc même si une telle opération peut ramener du pognon au gouvernement, il n’est pas possible de prédire combien (méfiance donc avec les discours démago).

  2. Lukas dit :

    @Jean-Gui. Le contrat social de Rousseau est une excellente lecture pour les liberaux qui parlent de responsabilité individuelle. Parce que les liberaux ont la tendance d’oublier qu’une societé avec son economie est basé sur des lois et le respect de la loi donc en apparence opposé à l’interet particulier. Si la loi n’est pas fait par le peuple, pour le peuple dans l’interet général, toutes les autres actes politiques qui en suivent ne peuvent qu’être faux ou alors mal adaptés. Si la loi est accepté pour le peuple en général, chacun est pret de payer des impots même en ayant travaillé durement, parce qu’il sait qu’il ne donne que ce qui lui reviendra en tant que routes, écoles, eau potable etc. Quand au respect de la loi, qui est si ouvertement bafoué par les elites, la motivation de contribuer est aujourd’hui evidemmment proche de zéro.
    Le revenu minimal est la tentative de règler le problème inacceptable du tandem credit/interet dans les mains des banques privés, legalisé par de lois illegitimes. Il ne pourrait jamais le regler ce qui l’intervention de l’FMI en Namibie demontre parfaitement. Autrement dit: si ‘initiative du revenu minimal inconditionnel sera accepté en Suisse l’année prochaine ceci mettrais fin au joug capital/interet, patronat/chomage.
    Donc la réponse de l’elite serait féroce et sans pitié. Parce que c’est la clé du pouvoir. Jamais ils ne la donneront tant qu’il croyent à la necessité d’avoir du pouvoir à tout prix.

  3. abeilles dit :

    Le problème ,est en premier ,le peuple que l’on a manipulé ,que l’on a acheté avec des biens éphémère ,des emprunts pour lui donner l’illusion d’être heureux ,conjuguer le verbe avoir ,oublier le verbe être,
    Jean Gui nos ancêtres n’avaient pas ,tout ce confort ,travaillaient dur ,mais les joies; les fêtes les partages entre famille voisins ,les mariages duraient 4 jours ,chacun apportait son obole ,pourquoi aujourd’hui tant de suicides ,ils/ elles avaient un travail ,un logement ,même dans leur famille seul/e ,on ne partage plus rien ,l’Argent avili souille détruit tout ,j’ai vu un reportage ,un footballeur français avec sa compagne O N U lui a payé un voyage en Afrique ,l’accompagnateur dans un village ,leur a présenté une petite fille de 11 ans qui élevait ses frère ,et soeur ,avec 1 euro par mois ,j’en ai eu des nausées ,pas une friandise ,pas un billet ,une simple poignée de main ,ces enfants auraient pu leur transmettre une maladie avec un bisou ,Mais une poignée de main d’un Grand Footballeur cela fallait bien des billets
    j’allais en Irak en 2002 ,j’ai écrit a Zidane ,si il aurait amabilité de m’envoyer quelques maillots pour ces enfants qui ont subi un embargo inhumain ,1 avait un ballon crevé ,j’ai jeté un coup de poing ,j’ai joué avec eux sur le marché ,ils auraient été heureux et fière de porter les maillots France ,pas une réponse ,il vrai un certain risque de ce faire maudire ,il préfère les milliards du Qatar ,
    Nous sommes heureusement ,enfin de cette civilisation ,allez au Musée d’Orsay un grand tableau à l’entrée ,la décadence Romaine ,l’argent ,la débauche ,les excès en tout genre
    Non aujourd’hui les peuples ont perdu l’humanité ,
    Luka vous dites plus heureux ,les femmes tuent leur bébé ,des séparations que des enfants sont massacrés soit par le père où la mère ,l’enfant otage ,d’accord il a sa chambre rempli de jouets ,dès son premier regard ,puis des petits pots infecte qui lui ôte le goût ,puis les matins par vent et tempête dehors à 6 heures chez la nourrice ,ensuite la crèche ,et les (pas le temps demain il fera jour ) nous faisons vivre ces enfants dans une Société immonde ,savez combien d’enfants se font violer par le concubin ,où l’ami ,où l’amant ,où même le père ,
    Notre Société n’a plus de Valeur Morale ,les femmes sont en grande partie responsable ,travail à l’extérieur; parité politique ,s’occuper d’elle même ,
    elles avaient des qualités des intuitions ,amour maternelle ,
    voyez-vous si deux gendarmettes se sont fait massacrer ,1er parce qu’elles étaient des femmes dans notre monde ,certain ont cette fierté masculine ,de ne pas s’abaisser devant une femme, 2 ième elles n’ont pas réagi ,quant il a arraché l’arme de la première l’autre aurait dû aussitôt le mettre en joue ,la femme est conçue pour mettre au monde ,pas pour tuer par réflexe ,tout cela pour vivre sa vie ,du fric ,demain il n’aura plus aucune valeur ,,
    si vous écoutez la vidéo de Nick Rockeféller avec Aaron Russo
    désolée d’être pessimiste ,je regarde ,j’essaie de vivre avec mes semblables ,qui regardent l’horizon pas plus loin que leur bout de nez ,habitués à voir ,écouter des horreurs des mensonges ,je viens d’écouter Kennedy lors de son grand discours qui l’a condamné à mort le 27 avril 1961 où il dénonçait ces sectes puissantes qui payaient pour faire élire le Président ensuite il devait obéir a leur DICTAS

Laissez un commentaire

Why ask?