Clémentine Autain tente de rallier les Alternatifs au Front de Gauche

Profitant de la concomitance et de la proximité géographique de leurs universités d’été, le Front de Gauche et les Alternatifs se sont rencontrés le 25 août 2012 à Méaudre (Vercors), afin d’étudier les convergences et les divergences des deux mouvements politiques. Profitant du rapport de force en faveur du Front de Gauche (en terme de nombre d’adhérents), Frédéric Borras et Clémentine Autain essaient de rallier les Alternatifs au Front de Gauche.

Clémentine Autain

Plusieurs responsables des Alternatifs sont réticents :
– leurs expériences sur le terrain avec le Front de Gauche et leurs alliés sont très conflictuels
– ils craignent d’être absorbés, et de perdre ainsi leur autonomie
– l’une de leurs idées phares est l’autogestion, qui va à l’encontre de l’idée d’un groupe mené par un leader comme Jean-Luc Mélenchon

Vous serez sans doute déçus du discours servi par Frédéric Borras et Clémentine Autain ; les Alternatifs sont plus subtils dans leur approche, écoutez ainsi à partir de la minute 29’47.

Soyons optimistes ! Espérons que ce qui les unit soit finalement plus fort que ce qui les divise, et que le Front de Gauche se mette enfin à une réelle autogestion… Il faudrait peut-être au Front de Gauche une sorte de 21 janvier 1793 pour y parvenir !

Soyons encore plus optimistes ! Espérons qu’ils se rendent compte prochainement que, dans le carcan de l’Union Européenne, aucune politique sociale crédible n’est possible… Bon, là, j’avoue, je pousse le bouchon un peu loin !

(139)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 855 articles sur ce site.


1 commentaire

  1. Gaudefroy dit :

    Pour mémoire, le MPEP a proposé il y a un an de rejoindre le Front de Gauche mais refus car parler de sortir de l’euro, de l’UE et de l’OTAN, ça va pas être possible !
    depuis le MPEP s’est rapproché de l’UPR et c’est tant mieux !

Laissez un commentaire

Why ask?