11 ans de journalisme sur le 11 septembre : Olivier Taymans répond à nos questions

article-taymansNous poursuivons notre dossier sur le 11 septembre avec une interview d’Olivier Taymans

Citoyen belge engagé dans la critique média (auteur du documentaire Epouvantails, autruches et perroquets : 10 ans de journalisme sur le 11 septembre), Olivier Taymans analyse le traitement de ces attaques comme une véritable faillite du journalisme. Pour lui, la plus grave menace qui pèse sur les journalistes est l’auto-censure, causée par une inquisition médiatique qui frappe toute personne qui ose aborder ce sujet. “Ce n’est définitivement pas un bon sujet pour eux”, nous accorde Olivier.

La remise en cause des versions officielles des événements du 11 septembre (Comme celles qui expliquent l’effondrement de la tour 7 -fait déjà inconnu d’une grande partie de la population en soit- ou l’attaque du Pentagone par exemple) n’a finalement jamais fait l’objet d’enquête journalistique de fond de la part des médias français. Pourtant, certaines découvertes furent étonnantes, comme la présence d’explosifs dans tous les échantillons de poussière des bâtiments WTC 1, 2 et 7… Cela aurait été un magnifique scoop, non ?

Voici quelques explications…

 

 

(167)

A propos de l'auteur :

a écrit 158 articles sur ce site.


5 commentaires

  1. mitch303 dit :

    excellente itw

  2. Nicolas Krebs dit :

    À quand un entretien similaire avec Jérôme Quirant ?

  3. bonjour, je n’ai jamais cru a une attaque étrangère le 6eme sens. Qui oserait attaque les Usa. C’est comme si on me disait qu’une fourmi attaquée un éléphant. Personne, ne s’aventurerait a attaquer la plus grande puissance, car les représailles – quand on a vu Hirochima,etc… il me semble que même un terroriste, ne voudrait pas risquer la destruction de son pays…Deplus, étant de narbonne, là ou un “jeune narbonnais a été arrêté donc on est lié avec ce 11 septembre sans le vouloir.. Mais la télé a parlait de notre ville. Quant à moi, je suis aussi lié avec les usa, avec le décès de ma soeur le 14 fév 01, vu un médicament américain – voir le blog, pour moi – les complots existent, Merci de me donner votre opinion si le décès de ma soeur relevrai d’un complot…dans le sens ou on nous a caché la vérité Un combat inégal/ Pour moi la justice Française, n’a pas pris le dossier, pour ne pas froissé les usa. Qu’en pensez vous ?

  4. Christophe dit :

    Oui, excellente interview, car dès les premiers doutes envers la version officielle, et dès les premières suspicions de “travail de l’intérieur”, une question intellectuelle s’est posée mais a bien peu été formulée: qu’en est-il de la responsabilité des pouvoirs intellectuels dans cette dénégation de l’évidence? O. Taymans y donne enfin des réponses, et sa réflexion est à poursuivre – mais pas par les pouvoirs intellectuels dominants, qui semblent parvenus à un point de non-retour.

    Mais Taymans semble ne pas tirer la conséquence, si la vérité se propageait enfin peu à peu, pour les Musulmans mis à l’index depuis 2001 : n’irait-on pas vers un apaisement généralisé?
    Est-ce qu’il n’y aurait pas, à reconnaître l’innocence de l’Islam sur le 11 septembre, un effet salutaire, la théorie de la guerre des civilisations se trouvant annihilée?
    Et, s’il devenait notoire que ce sont des chefs qui ont agi à l’insu de leurs électeurs – et sont donc passibles de jugement – pourquoi les peuples ne se sentiraient pas débarrassés d’un fardeau, et libres de se rencontrer?
    Certes, on ne saurait présager de rien, mais Taymans le dit bien : le pire est sans aucun doute de maintenir le mensonge.

  5. Thysebaert dit :

    J’ai vu récemment votre reportage consacré à l’attitude journalistique autour du 11 septembre et il y a de quoi être effrayé. Pas seulement du machiavélisme de certains dirigeants ou militaires ( cela s’est vu de tous les temps ) mais surtout du déni de déontologie journalistique de la plupart de ces gens qui s’affichent “journalistes”. il est vrai que les médias sont sous la coupe et orientés par ceux qui les possèdent, mais j’ignorais qu’on était tombé si bas ! j’ai trouvé R. Clément pitoyable, H. Jacquemin plein de suffisance et confortablement installé à sa place de directeur-je-ne fais-pas-de-vagues…JJ Jespers était quand même ébranlé. Mais je m’en remets à sa prévision , la vérité sortira un jour et je vous félicite d’être l’étincelle d’espoir au bout du tunnel. Vous faites honneur à votre métier de journaliste.

Laissez un commentaire

Why ask?