Les grecs encerclent leur parlement

Alors que les espagnols maintiennent la pression sur le Congrès pour la deuxième journée consécutive, les grecs avaient appelé aujourd’hui à une journée de grève nationale, et à manifester devant l’Assemblée. Bien que parfois armés de cocktails Molotov, les manifestants n’ont pu pénétrer l’Assemblée, et pour cause : les forces de police avaient placé une barrière métallique d’environ 3 mètres de haut, tout autour du bâtiment public.

Le combat est inégal. Le peuple exprime sa colère, mais ne parvient pas à la faire entendre à ses dirigeants. Rarement la dictature déguisée en démocratie n’aura autant montré son vrai visage. L’avenir des pays du sud de l’Union Européenne (Portugal, Espagne, Italie, Grèce, et même France) est des plus incertains, la défiance du peuple envers ses élites européistes est à son comble. Voici une vidéo des affrontements d’aujourd’hui à Athènes :

Dans ce contexte, il est malheureusement habituel que nos médias effleurent ce sujet (quand ils en parlent), sans jamais parler du fond du problème. Chaînes de télé et journaux dits mainstreams restent tous la bouche en coeur : TINA ! There Is No Alternative… C’est la rigueur, ou bien la rigueur. Nous sommes en plein dogmatisme. Et nos journalistes dans tout ça ? Ils peinent de plus en plus à faire leur bouleau. Pour ceux qui souhaitent encore le faire honnêtement…

Sources : Actualutte

(62)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 854 articles sur ce site.


2 commentaires

  1. Pablito Waal dit :

    « Ils peinent de plus en plus à faire leur bouleau. »
    Alors qu’avant, ils travaillaient à la chène ?

Laissez une réponse

Why ask?