Jardins d’une nouvelle ère, permaculture et agro-écologie… Lancez-vous !

Pour toutes les personnes adeptes du potager et qui veulent manger sainement, apprenez à faire de la permaculture grâce aux articles et aux vidéos relayées ci-dessous.

Avec ses systèmes, vous vous rendrez compte que toutes les techniques qu’on vous a montrées et défendues corps et âmes par le passé sont révolues, inutiles et de mauvaise qualité par rapport à la permaculture. J’utilise ces techniques depuis quelques années avec des résultats impressionnants, sans travail du sol. Voici une vidéo de Dominique Soltner :

Dites vous bien que la nature est bien faite et que tout être, plante, micro-organisme, bactérie a un rôle sur la terre, et que sans elle, le biotope est perturbé. Essayez ses méthodes et vous comprendrez encore mieux la vie, la nature, etc.

Oubliez les concepts de l’agro-industrie qui vous disent que seule la culture intensive peut nourrir tout le monde, cette hypothèse est fausse, ils n’obtiennent pas plus de rendement qu’une culture saine et en respect avec la nature (voir les vidéos ci-dessous de Claude Bourguignon).

Petite biographie de cet auteur passionné de nature avec sa femme Lydia, anciens chercheurs à l’INRA avant de se mettre à leur compte, quand ils ont dénoncé les défauts (disparition de la vie dans les sols à cause des pesticides, etc) de l’agro-industrie ; les dirigeants de l’INRA n’ont rien voulu entendre, voilà pourquoi ils sont partis. Depuis, ils travaillent pour les particuliers et les petits entrepreneurs.

L’auteur montre que les sols s’appauvrissent en bio-masse vivante.

Et il conclut que la Terre est  de plus en plus imperméable et provoque des inondations même dans des endroits d’habitude non sujets à ce phénomène.

 

Avis aux jardiniers en herbe, aux paysans et aux citoyens curieux : cet été, Basta ! vous initie à l’agroécologie. Ou comment apprendre à se passer de pesticides, à dépenser beaucoup moins d’eau, à planter en hiver sans chauffer ses serres, à semer sans payer de redevances à l’agrobusiness, tout en produisant ce que l’on souhaite pour se nourrir. Visitez avec nous la ferme expérimentale de l’association Terre et Humanisme, installée au cœur de l’Ardèche, véritable laboratoire des techniques agroécologiques.

« C’est dans un milieu géologique et climatique difficile qu’on apprend le plus de choses ». L’agroécologie, c’est tout le contraire de la recherche pratiquée en laboratoire sur les plantes et semences, à coup de manipulations génétiques, de chimie, de pesticides ou de radiations. Ici, ce n’est pas la terre, la faune et la flore qui sont sommées de s’adapter aux pratiques industrielles. Ce sont les manières de semer, de cultiver et de travailler qui prennent en compte les variations climatiques et les spécificités géologiques. Et cela fonctionne.

Enfin, voici maintenant une vidéo sur une nouvelle forme de culture, avec des résultats de bonne qualité, dans des lieux très rudes et aussi pour les saisons froides.

Leave a Comment

Why ask?