Pillage et vandalisme en Argentine

Contrairement à ce qu’affirme la rumeur généralement répandue, les faits d’agressions contre des supermarchés ne sont pas le résultat de la faim en Argentine, mais plutôt de simples délinquants.

Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez voir une horde de personnes qui prend d’assaut un dépôt de supermarché. Vous pouvez voir que les vols ne concernent pas uniquement la nourriture, mais également d’autres marchandises…

Cela me fait penser que probablement, derrière la crise économique, et se cachant derrière ceux qui ont faim, certaines personnes spéculent politiquement pour provoquer des émeutes dans un but politique inconnu pour l’instant.

(143)

A propos de l'auteur :

a écrit 1 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. Tignouf dit :

    Ou alors peut-être que c’est la vraie vie et que les passants pauvres profitent de l’occasion pour se faire de l’argent 😉

  2. Christophe dit :

    qu’est-ce qui vous permet de tirer de telles conclusions ? il y a des pauvres affamés (et braves gens) d’un côté et des “délinquants” pilleurs (et méchants) de l’autre ? un journaliste a assisté à cette scène ? décidément le Cercle des volontaires n’a pas de leçons de professionnalisme à donner …

    • Oui, vous avez raison. Nous avons demandé des précisions à l’auteur de l’article.

      Cordialement,

    • Jean-Louis Cymerman dit :

      Je me permet de tirer de telles concusions a partir du fait que l’Argentine produit de la nourriture pour 400 millions de personnes et neanmoins il y a 12 enfants qui meurent de faim par jour, d’apres une etude faite par Red Solidaria (http://www.redsolidaria.org.ar/) dans un pays qui a pres de 40 millions d’habitants.
      On peu facilment conclure que le probleme de faim en Argentine n’est pas un probleme de pauvrete mais un probleme de distribution (voire corruption) du fait que le pays produit 10 fois plus de nourriture qu’il consomme.

Laissez un commentaire

Why ask?