La politique d’austérité va beaucoup trop loin, selon le président du Parlement européen (Romandie)

Papa Schulz sentirait-il le vent tourner ? Ou bien ne serait-ce qu’une manoeuvre de diversion pour apaiser les peuples tout en avançant pas à pas vers le grand marché transatlantique dont M. Schulz est un des grands artisans ?

Toujours est-il que dans un interview accordé samedi au quotidien belge L’Echo, Martin Schulz a déclaré que “les gouvernements des pays de l’UE vont beaucoup trop loin dans la politique d’austérité”

L’argument qui consiste à dire qu’avec la réduction des budgets publics, la confiance des investisseurs revient, est manifestement faux.”

Ne soyons pas crédule, M. Schulz n’en a que faire des considérations nationales. Son objectif est d’égaliser les conditions économiques au sein des pays européens (par le bas bien évidement), pour converger vers une union économique transatlantique. Mais face à la montée du mécontentement au regard des chiffres du chômage (en Espagne et France tout récemment), peut être que Schulz and Co. commencent à s’inquiéter des sursauts nationaux ici où là ?

Lire la suite de l’article sur Romandie.com

(97)

A propos de l'auteur :

a écrit 92 articles sur ce site.


Laissez un commentaire

Why ask?