Bertelsmann s’attend à « croître nettement » en 2013 après un solide 1er trimestre (Romandie)

L’économie de la propagande ne faiblit pas !

Alors même que la Fondation a largement contribué au consensus transatlantique des trente dernières années, la crise actuelle sert à la Fondation à rebondir : jamais, plaide-t-elle, on n’avait eu autant besoin de cadres globaux pour la communauté internationale.

« Le groupe de médias allemand Bertelsmann, propriétaire de la radio RTL et de la chaîne M6 en France, s’attend à « croître nettement » cette année après un excellent premier trimestre.

Sur les trois premiers mois de l’année, son bénéfice net a enregistré un bond de 61% à 174 millions d’euros, porté par presque toutes les divisions et par le rachat finalisé fin mars de la totalité de la société de droits musicaux BMG, selon des chiffres publiés jeudi.

« Nos activités ont encore augmenté leur forte rentabilité dans un environnement de marché difficile », a déclaré dans un communiqué le patron du groupe, Thomas Rabe.

Il s’est félicité à la fois des records atteints par les résultats de Bertelsmann et du succès de la mise en oeuvre de la stratégie du groupe, qui s’est lancé dans un remodelage vers plus d’activités numériques et une plus grande présence à l’international. »

(…)

Lire la suite de l’article sur Romandie.com 

Pour aller plus loin, lire « La fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale » de Pierre Hillard
http://www.amazon.fr/La-fondation-Bertelsmann-gouvernance-mondiale/dp/2755403357

(63)

A propos de l'auteur :

a écrit 92 articles sur ce site.


Laissez un commentaire

Why ask?