Franck Lepage : Un exemple de coopérative d’éducation populaire

S’informer, partager des infos, écrire, lire, etc. Tout ceci est indispensable pour se forger une conscience politique, ou même une conscience tout court. Mais tout ceci ne sert strictement à rien si l’on reste cloîtré chez soi ! Le terrain est la meilleure forme d’expression de ce savoir durement acquis.

C’est le cas de Franck Lepage. Il est l’un des fondateurs de la coopérative d’éducation populaire Le Pavé qui s’est donné pour mission d’éduquer politiquement les français. Franck Lepage a été pendant longtemps un directeur du développement culturel, placé sous la tutelle directe du Ministère de la Culture.

Il explique quelles sont les méthodes employées par le pouvoir en place pour maintenir le peuple de France dans la matrice de l’ignorance.

C’est au cours de son ancienne vie de directeur du développement culturel que l’idée de conférences gesticulées commença à germer dans sa tête. Au même moment, il comprit que le cadre officiel mis à sa disposition ne permettait pas de faire ce qu’il souhaitait réellement… La culture, aujourd’hui, a plus un rôle de catalyseur et de domestication, que d’émancipation. Pour lui, le manque terrible d’éducation et de conscience politique du peuple est la source de sa condition.

Dans ses conférences gesticulées, (comme il aime le rappeler) virant parfois au sketch humoristique dont on se délecte volontiers, Franck Lepage prend le temps d’expliquer un nombre non-négligeable de maux de notre société, via une analyse sociologique et politique pointue. Ses conférences ont des airs d’analyse historique par moment, pour le plus grand plaisir du peuple souhaitant se cultiver sur ces questions, via… une allégorie du parapente ! Aussi surprenant que cela puisse paraître au premier abord, c’est une allégorie aussi bien trouvée que subtile. Il profitera de ceci pour glisser et expliquer, de manière épisodique, de nombreuses techniques de vol, laissant planer le doute entre un spectacle d’éducation politique et un cours de parapente, autant appréciable qu’original.

Il explique comment le chômage de masse est orchestré, qui sont ceux qui auront la chance, sinon le CV, pour s’insérer dans un marché du travail hélas en perdition.

 

Franck Lepage lors de sa conférence gesticulée n°1 : Incultures – L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu

Quelques citations de la conférence, qui ne manqueront pas de vous donner l’eau à la bouche :

« En 1958, il y a eu 3 ministère de la culture dans le monde : Un chez Hitler, un chez Mussolini, un chez Staline (…) Puis il y a eu la France. »

« Ce ministère (de la culture) sert à dicter quel sera la culture enseignée » pour « dépolitiser » le peuple.

Vous l’aurez compris, on est bien loin de la conférence lambda. Mieux que ça, les conférences de Franck Lepage sont d’intérêt public !

Ci-dessous, l’intégrale de la conférence de Franck Lepage, intitulé « Inculture(s) 2 : L’éducation – Franck Lepage – Scop Le Pave – Conférence gesticulé ». Celle-ci n’étant qu’une parmi une importante série de conférences !

 

 

Les autres conférences « incultures » :
Inculture(s) 1 : La culture – http://www.youtube.com/watch?v=9MCU7A…
Inculture(s) 2 : L’éducation – http://www.youtube.com/watch?v=ACxRSS…
Inculture(s) 2 : L’éducation – Version alternative – http://www.youtube.com/watch?v=96-8F7…
Inculture(s) 4 : Faim de pétrole – http://www.youtube.com/watch?v=SpDAoO…
Inculture(s) 5 : Le travail – http://www.youtube.com/watch?v=cqIcOa…
Inculture(s) 8 : L’eau, ça chie – http://www.youtube.com/watch?v=hijW2y…
Inculture(s) 9 : Le Management – http://www.youtube.com/watch?v=F0pTUK…

(529)

A propos de l'auteur :

a écrit 41 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. giuseppe dit :

    genial il me fait penser à beppe grillo que je suis dans ces one man show depuis pres de 10 ans, mais je ne sais si cest vraiment efficace comme pedaggie, j’aime aussi l’approche de cercle des volontaire qui vont poser des questions directement au specialiste en epluchant les embuche des savoirs et de defier si le commentaire n’est pas que un mirage

Laissez un commentaire

Why ask?