Commémoration du rejet du 29 mai 2005 de la constitution européenne (29 mai 2013)

4 février 2008 – Violation de la souveraineté populaire. Adoption illégitime du traité de Lisbonne

Date : 29 mai 2013 à 18h30
Lieu : Jardin des Tuileries à Paris, en face du 228 rue de Rivoli

Rappelez-vous, le 29 MAI 2005, à la question « Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l’Europe ? », les français avaient majoritairement répondu non à hauteur de 55%.

3 ans après, sous l’ère Sarkozy, le traité de Lisbonne, clone de la Constitution Européenne rejetée, avait été signé et adopté par nos représentants, députés et sénateurs, à hauteur de 75%. Représentants qui, comme leur nom l’indique, sont censés représenter la parole du peuple. Les chiffres parlent d’eux-même…

Un cas pratique de la perte progressive de la souveraineté française que l’Union Européenne aggrave encore.

Pas de référendum cette fois-ci ! La raison évoquée ? Le traité de Lisbonne n’était pas une Constitution (1).

Il faut nommer les choses par leur nom : il s’agit d’une forfaiture ! C’est en ignorant l’expression de la volonté générale, autrement dit en bafouant les fondamentaux constitutionnels, que les pseudo-représentants du peuple français soumirent la France à ce traité scélérat. Ils ne firent que poursuivre l’action de leurs prédécesseurs, qui avaient déjà promu Maastricht en leur temps, inscrivant par là dans le marbre du droit européen, l’interdiction à la Banque de France de faire directement crédit à l’État. Lisbonne est un « petit pas » de plus vers l’Europe fédérale dont nos élites rêvent…

C’est donc en ce jour de commémoration, que l’association Pour une Constituante appelle à un rassemblement.

Plaque symbolisant la proclamation de la République, le 22 Septembre 1792.

Le rendez-vous parisien sera à 18h30 dans les jardins des Tuileries en face du 228 rue de Rivoli (métro Tuileries ou Concorde), à l’endroit où siégeait la Convention qui, le 22 septembre 1792, proclama la République.

Le Cercle des Volontaires soutient cette initiative.

 

 

(1) : http://archive.wikiwix.com/cache/?url=https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/actual/ael2/bulletin.asp?liste=20071214.html#Chapitre2&title=[1]

(171)

A propos de l'auteur :

J’ai participé à la création du Cercle des Volontaires : je suis l’auteur de la Lettre ouverte aux Députés publiée en janvier 2012. L’ambition de notre projet est de ré-informer en masse : la Connaissance est une arme. Par ailleurs, je suis passionnée d’art et de sujets de société.

a écrit 15 articles sur ce site.


1 commentaire

  1. Bernard Chalumeau dit :

    Dans les circonstances présentes, chers amis, il semble important que nous nous rapprochions…

    Bernard Chalumeau.

    Secrétaire général de l’Alliance pour la souveraineté de la France.

Laissez un commentaire

Why ask?