Conférence d’Adrien Abauzit : Sortir la France de la matrice

Le Cercle des Volontaires vous présente la dernière conférence d’Adrien Abauzit, Sortir la France de la matrice. Cette conférence s’est déroulée dans les locaux de l’Action Française vendredi 31 dans une salle plus que comble.  L’auteur de Né en 1984 y traite notamment d’un sujet rarement abordé dans les médias, même dissidents, celui de la dissidence française, de la problématique de la prise de conscience et du pouvoir…

Une prochaine vidéo « bonus » sortira à la mi-juin !

(432)

A propos de l'auteur :

a écrit 158 articles sur ce site.


2 commentaires

  1. kévin dit :

    Adrien,

    Tu proposes une réflexion extrêmement intéressante, et je me reconnais dans ta description de la dissidence. Cependant, certaines de tes digressions font beaucoup de mal au mouvement je pense. Je suis un technocrate convaincu et je vais donc te dire ce qui me chagrine : Ta réflexion sur le « réchauffement climatique ». Le terme même que tu utilises montre que tu as assimilé des informations de la matrice. Cela fait des années que les scientifiques ne parlent plus de réchauffement climatique mais de changement climatique car les gens comme toi d’ailleurs ne comprennent pas l’idée de globalité du réchauffement. Ce n’est pas parce que tu as connu un hiver froid ou été sans soleil dans ton village ou bien même en France que tu peux juger de ce qui se passe globalement. Tu es tombé dans un piège de la matrice dont tu n’as pas parlé : être blasé par l’information tant elle est volumineuse et continue. Partout dans le monde le changement climatique prend des formes différentes, que ce soit la banquise qui fonde à vu d’œil et ça rien ne peut le contredire, les habitants des iles de Polynésie ou du Bangladesh qui sont obligés de déménager car le niveau de la mer monte, les déserts qui sont de plus en plus sec, les régions humides qui ont de plus en plus humides… Tout ça ce sont des réalités. Cela ne vient pas de la matrice. Mais la matrice en parle tellement, qu’un détachement se passe entre nous dans les pays occidentaux qui ne voyons pas vraiment les effets et la réalité des autres pays qui en souffrent horriblement. Cette réalité semble tellement loin de nous, qu’on finit par croire à une fiction comme tu les fais? Ainsi, on peut polluer librement et faire le jeu des grandes puissances comme les USA. Si l’on considère le fait que les médias ne relayent pas notre motivation politique et bien sache qu’avec ce type de discours, personne ne nous prendra au sérieux. Alors il s’agit là de comprendre que tes actes peuvent avoir des conséquences négatives sur le reste du mouvement. Voilà pourquoi, tu devrais éliminer de ton discours les digressions dont tu ne connais absolument rien. Je salut quand même le reste de ta conférence qui était très intéressante, je le répète.

    Kévin

Laissez un commentaire

Why ask?