Soudan : quand Pepsi et Coca s’intéressent à la politique soudanaise (Courrier International)

Les dernières attaques de rebelles, à 100 kilomètres de la plus grande région d’exportation de gomme arabique au monde, inquiètent les multinationales.

Publicité Coca-cola

Au Soudan, les rebelles en lutte contre les forces de Khartoum sont de plus en plus offensifs. Fin avril, ils ont étendu leur emprise sur El-Obeïd, une petite bourgade soudanaise comme les autres, à un détail près… cette ville est devenue la capitale mondiale de la gomme arabique.

Les rebelles du Mouvement pour la justice et l’égalité (MJE) ont mené un raid surprise pour s’emparer d’Oum Rawaba, au Kordofan du Nord. Une ville située à seulement 100 kilomètres d’El-Obeïd. On comprend donc pourquoi les derniers événements politiques au Soudan ont certainement inquiété les directions de Coca-Cola et de Pepsi

Les deux groupes seraient les principaux destinataires des exportations soudanaises de gomme arabique. Mais ni l’un ni l’autre ne souhaitent dévoiler où il achète ses émulsifiants, sans doute en raison de la mauvaise publicité que leur feraient ces liens étroits avec un pays comme le Soudan.
Fascinant produit que cette gomme arabique ! La longue chaîne mondialisée de nos échanges commerciaux révèle d’intéressants télescopages. Prenez par exemple le coltan : ce minerai – grâce auquel votre superbe smartphone flambant neuf fonctionne – est extrait dans des conditions inhumaines des mines clandestines du Congo.

La gomme arabique, elle, est un exsudat de sève, produit par certaines espèces d’acacia qui, pour la plupart, poussent au Soudan. Une fois séché et réduit en poudre, l’exsudat de sève sert d’émulsifiant alimentaire. La gomme arabique est à la base de toute une série de produits comme le chewing-gum ou certains médicaments. Mais c’est de loin dans les boissons gazeuses qu’elle est le plus utilisée : elle sert de liant entre le sucre et l’eau ; sans elle, le sucre décanterait et irait s’entasser au fond de nos cannettes.
[…]

Lire la suite de l’article sur Courrier International

« Le travail des uns sera l’éternelle adolescence des autres. » Michel Clouscard, capitalisme de la séduction.

(350)

A propos de l'auteur :

J’ai participé à la création du Cercle des Volontaires : je suis l’auteur de la Lettre ouverte aux Députés publiée en janvier 2012. L’ambition de notre projet est de ré-informer en masse : la Connaissance est une arme. Par ailleurs, je suis passionnée d’art et de sujets de société.

a écrit 15 articles sur ce site.


2 commentaires

  1. Clemrip dit :

    Quand politique et économie se rapprochent, la situation devient toujours bien plus compliquée à gérer…

Laissez un commentaire

Why ask?