Choisis ton avenir avec Rue89 : actrice porno ou dealer de shit

Je fais suite à deux articles plutôt étranges, publiés sur le site Rue89. Non que je pense que les personnes qui administrent ce site soient des agents corrompus et corrupteurs, d’un monde en pleine déliquescence. Mais on sent quand même que Rue89 ne pige pas vraiment que, par moment, il est préférable de s’abstenir.

Les deux articles, bien écrits et bien documentés, semble être plus un coup de pub pour la profession d’actrice porno et de dealer qu’autre chose.

Si nous étions dans une période faste, de plein emploi, ces gens seraient des marginaux, voir des rebelles, qui auraient choisi cette façon de vivre plutôt qu’une autre. Mais là, dès qu’on entame la lecture, on y voit une possibilité de s’en sortir.

Et voici nos charmants journalistes qui rentrent dans les détails, d’un coté 250 € pour 4 heures de ramonage (classe), et de l’autre l’explication avec les frais fixes, dépenses et autre bénéfices pour notre dealer du 93. D’ailleurs, le titre de l’article est totalement explicite : « Madgyd, 25 ans, dealer de shit pour 1870 euros par mois », du pain béni pour un Copé en panne d’inspiration et à court de bonne blague sur les pains aux chocolats.

La crise, il en est question lors de l’interview de l’actrice : « On peut demander plus d’argent pour une scène avec pénétration anale ou en groupe. Au final, on ne devrait pas accepter moins de 350 euros, mais c’est la crise… » Oui, au final, ce qu’il faut comprendre, c’est que bientôt les prix pour ce genre de chose pour les travailleurs (et les travailleuses du sexe) baisseront aussi. Au vu de ce genre d’articles, certains décideront peut-être de franchir le pas.

Force est de constater qu’on est presque séduit par la facilité de ces mânes financières. C’est vrai, merde !  Un loyer de 500 €, c’est 8 heures de ramonage. Si l’on prend en compte que la jeune fille vit quand même avec un peu d’argent de ses allocations chômage., on n’est plus dans un taf de misère ! Les horaires sont cool, on est son propres patron, on ne paye pas d’impôts. Certes, c’est quand même de la pornographie et une activité criminelle, mais on n’est pas dans des articles qui dénoncent ou qui dressent des constats amers. Les articles, sans être élogieux, sont hélas plutôt positifs.

Bon, on passera sur les phrases comme « Quand j’ai nettoyé le sperme que j’ai sur le visage », qui d’après moi sont loin d’être utiles (sauf à exciter la libido du rédacteur… et du lecteur ?).

Rue89 n’est pas là pour ça, les deux histoires sont cool à lire d’une certaine façon, les deux protagonistes ont l’air sympathique. Mais je ne pense pas que c’est le genre d’article qu’il est heureux de publier, ça banalise des professions qui ne sont pas faites pour tout le monde. Quand je vais sur Rue89 c’est pour savoir que Cahuzac va prendre cher, pas Lily !!!

Monster

Les articles dont il est question :

http://www.rue89.com/rue89-eco/2013/06/03/madgyd-25-ans-dealer-shit-1-700-euros-mois-242741

http://www.rue89.com/rue89-eco/2013/06/02/lily-actrice-porno-prends-plaisir-sans-forcement-jouir-242716

(212)

A propos de l'auteur :

a écrit 3 articles sur ce site.


6 commentaires

  1. said dit :

    affligeant le titre du second article est pire le pense

  2. Monster dit :

    Oui il est horrible, porno et racoleur.

  3. j dit :

    Des masques au foutre, ça vous excite? 1700€ par mois en risquant la prison ou la mort, ça vous fait rêver?! Vraiment?
    Les jeunes rêvent de scarface ou de Zaïa, alors moi je trouve que ces articles sont un salvateur rappel à la réalité banale et cruelle : rien n’est facile

  4. Monster dit :

    J. Non on rêve pas quand on vois ça. Pour ce qui est de la réalité cruelle je suis plutôt d’accord sauf que par contre. On est pas obligé de tout étaler et donner des point positif me dérange également. Je pense qu’il est important, de ne plus donner envie aux jeunes de rêver de Zahia ou Scarface.

  5. franky dit :

    c’est vraiment inutile de publier des truc comme ça. juste pour montre une fille qui a décidément perdu la raison. même si elle avait l’air prédestiner a tombé vu ses fréquentation. j’espère que sa famille la reniera. quand a mayoud… tien ?!! encore un nom a consonance maghrébine. a croire qu’il n’y a que ce type de personne qui font se genre de chose et pas les commissaire de police de Lyon par exemple ou l’autre nana la il n’y a pas longtemps… a quand leur interview

  6. guillaume dit :

    je vient de lire l’article du dealer, ce que je trouve decevant ses qu’il montre cela comme un métier normale, revenue investissement !!! la partit “Le code de déontologie : discrétion et sobriété” ma bien fait rire, a croire qu’il y a une déontologie…..

Laissez un commentaire

Why ask?