Cachez ce voile que je ne saurais voir, par Anis Al Fayda

Décidément, au pays de la laïcité dévastatrice, ca ne chôme guère. Voilà qu’en plein été ; alors qu’on pourrait penser que les autorités seraient tentées de lever le pied en la matière ; une énième mission sur la laïcité, chargée de faire des propositions à l’observatoire sur la laïcité souhaiterait faire interdire le voile dans les universités.

Pas de vacances pour la laïcité ! Que nenni ! Le danger islamiste est partout qu’on vous dit ! Noyades en série sur les plages, problème de familles qui ne partent pas en vacances à cause de la crise, délocalisations qui vont continuer en plein été alors que la plupart des gens ne vont pas y prêter attention, nous savons qui est le coupable : le voile islamique ! Cette énième mission sur la laïcité fut conduite par Alain Seksig, ancien instituteur, directeur d’école, franc-maçon et membre de la Licra, il suffit de vérifier nous n’inventons rien. Le C.V parfait en somme ! Un individu qui se prend pour un hussard noir, anticlérical bouffeur de curés, qui va pourfendre l’obscurantisme religieux non plus à la communale, mais à l’université désormais. En effet, depuis la loi sur le voile à l’école en 2004, on assiste à toute une série de lois d’exception contre les musulmans. Les médias auront beau dire que ce sont des lois pour préserver le vivre-ensemble, que ça ne vise pas une communauté en particulier, il est difficile de ne pas voir que ce n’est pas dirigé contre les musulmans.

Cette attitude qui consiste à vouloir adopter une loi, chaque fois qu’un problème se pose, est une spécialité bien française. Mais que ces technocrates laïcards y prennent garde, car à trop vouloir en user, on finit par en abuser, et comme avec le chocolat et les chamalows, on finit par en être vraiment écoeurés. A force d’adopter des lois pour tout et pour rien, à quand une loi contre le pollen, les moustiques, les aphtes, les poux et les pellicules ?

Après la loi sur les signes ostentatoires à l’école ; loi contre le voile en fait ; la loi sur la burqa, on peut légitimement se demander si la prochaine étape ne sera pas l’interdiction pure et simple du port du voile dans l’espace public. Avec cette inflation législative qui vise toujours les mêmes, on est en droit de se poser la question. Plus que jamais, on peut faire le parallèle avec le climat anticlérical de la IIIème République à la fin du XIXème siècle. Cet athéisme militant, particularité intellectuelle française a de la suite dans les idées.

Ainsi l’on peut affirmer que la gauche, parti socialiste en tête est le pire des partis politiques. C’est le parti qui met en place les pires des réformes néo-libérales, qui détruisent le tissu économico-social français de plus en plus moribond. Mais c’est également le parti politique le plus vindicatif contre les religions, les croyances, notamment le christianisme qui est la religion majoritaire en France rappelons-le, mais aussi contre l’islam alors qu’il instrumentalise constamment les musulmans. C’est le parti politique le plus tartuffe, le plus hypocrite qui soit, car ses élites encouragent l’immigration, le multiculturalisme, mais luttent contre le voile, qui est une illustration de ce multiculturalisme qu’ils devraient applaudir pourtant, eux qu’ils l’appellent de tous leurs vœux. En gros, ils veulent l’immigration sans les immigrés. Ce zèle contre l’islam et le christianisme aussi, est totalement absent envers le judaïsme. L’interdiction contre le port de la kippa envers les étudiants juifs ; ce qui est leur droit le plus strict ; n’est pas pour demain. Le voile étant toujours considéré comme un symbole politique, née d’une volonté d’imposer son mode de vie au reste de la société, la kippa étant vue elle comme un symbole spirituel. Deux poids, deux mesures, comme c’est étonnant !

Cette énième tempête dans un verre d’eau illustre bien la stratégie de la tension entretenue par un pouvoir politique aux abois, qui veut masquer son échec complet en matière de politique économique et sociale. On détourne l’attention de l’opinion vers d’autres thématiques. L’on voudrait radicaliser les musulmans par ces attaques constantes, ainsi que le reste de la population française contre ces musulmans décidément si rétifs envers le bon ordre républicain, l’on ne s’y prendrait pas autrement. Ces apprentis sorciers de la loi seraient bien inspirés d’y prendre garde.

Il ne reste donc aux musulmanes, plus qu’à aller étudier à l’étranger en Belgique par exemple, comme le fit un certain Charles de Gaulle, envoyé par son père dans le plat pays, faire ses années de lycée dans un établissement religieux après le vote de la loi de 1905. Autre option qui se présente, est la possibilité d’aller en Alsace-Moselle toujours sous le régime du Concordat, car lorsque cette loi de 1905 fut votée, cette belle contrée était partie intégrante de l’Allemagne, dénommée alors le Reichssland d’Elsass-Lothringen. Franchement merci Bismarck !

En attendant on a été servis en plein ramadan, entre les agressions de femmes voilées, les émeutes de Trappes, et cette énième proposition…mention spéciale aux musulmans qui ont voté Hollande, vous avez eu le mariage pour tous, et voyez en guise de remerciement, ces tartufes vous le clament haut et fort : « cachez ce voile que je ne saurais voir ! »

Anis Al Fayda

Source : Chronique de France et du Monde

(125)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 862 articles sur ce site.


6 commentaires

  1. Rozeba dit :

    Bravo !
    Excellent article.
    Comme dirait le Docteur Salim Laibi : « Aux Musulmans qui ont voté Hollande, je ne veux pas vous faire peur, mais ca commence à sentir le feu … »

  2. Fred dit :

    Bonjour,

    je suis en accord avec ce propos : les « élites encouragent l’immigration, le multiculturalisme, mais luttent contre le voile, qui est une illustration de ce multiculturalisme qu’ils devraient applaudir pourtant, eux qu’ils l’appellent de tous leurs vœux. »
    Les élites, en appliquant les recommandations des mondialistes (UE, institutions internationales), notamment en matière d’immigration massive en Europe, du jamais vu dans l’histoire, trahissent le peuple. Les Français n’ont rien demandé et sont, eux aussi, attachés à leurs valeurs et à leur identité. Ne vous étonnez pas d’un regain de revendications identitaires de leur part face à des diasporas (car nous ne sommes hélas plus dans une perspective assimilationniste) qui veulent imposer les leurs !

    Pour le reste, cet article qui ne remet pas en perspective les enjeux (le voile est politique, sexiste et séparatiste) et malheureusement, sans surprise, victimaire, ne relate pas que la laïcité découle de la séparation du spirituel et du temporel rendu possible par la chrétienté (« Rendez à César etc…), séparation qui n’est pas reconnue par l’islam, qui est un système total et prosélyte.

    La laïcité est la digue qui protège la France et ses institutions. Parce que précisément elle ne divise pas l’espace public, qui doit rester neutre et ne pas être une superposition de communautés, elle a contribué à ce que ces jeunes filles, lamentablement instrumentalisées pour certaines, puissent faire des études. Vous ne parlez pas des difficultés qu’ont certains professeurs à former, dans le cadre de leurs cours, des binômes mixtes, les revendications de halal, les remises en question des contenus de certains cours. Sujets trop sensibles sans doute, à l’instar des attaques, certaines en plein ramadan, de commissariats, de pompiers, par des musulmans qui testent la république. Un sujet d’article à venir peut-être ?

  3. Fayez Chergui dit :

    D’abord le voile n’est pas islamique, il est homme. C’est une manière comme une autre de posséder. On le retrouve dans les trois religions.
    Ensuite nonobstant sa connotation religieuse, si l’on y tient, une femme voilée garde tout son mystère. Bourrée d’inconnus. Là est le défi : découvrir le mystère. Car entre nous et la place de la Concorde les nanas qui arborent leur cul comme une virtuosité, leurs nichons comme un mode d’expression et leurs lèvres pour le point culminant de la volupté, c’est frappant au premier regard et beau à l’œil je dis pas, mais on a vite fait le tour de la question. Après ça, le goût est fade parce qu’il n’y a plus rien à découvrir. On regarde ailleurs.
    Enfin, et surtout ; ce qui agace les gens, c’est de leur faire l’injure de ne pas leur ressembler.

  4. Grenoble : Des femmes se mobilisent contre l’exclusion des mamans voilées des activités scolaires

    http://oumma.com/201171/grenoble-femmes-se-mobilisent-contre-lexclusion-maman

Laissez un commentaire

Why ask?