Si toi aussi tu as lu un certain article…

 

(101)

A propos de l'auteur :

a écrit 23 articles sur ce site.


12 commentaires

  1. bifteuk dit :

    Bonjour à vous,

    J’admire votre courage et votre abnégation face à « ce ramassis de …  » ; « citoyens libres », et encore plus la teneur de vos articles et interview qui permettent à tout à chacun, un tant soit peu doté d’esprit critique et d’une connexion internet, de se rendre compte du marasme actuel et du massacre idéologique dont tous finalement sommes, paradoxalement, coupables et victimes.

    Je déplore néanmoins vos propos sur les « négationnistes » dont je fais parti, et qui sur la base de faits, de preuves, de documents, de photographies vérifiables par tous – (Rapport Leuchter /Rapport Rudolph / Contre expertise de Cracovie / Air Photo Evidence de John C Ball / Délires au procès de Nuremberg de Carlos Porter …) – démontent un à un tous les arguments « foireux » de la thèse officielle, et participent de ce fait, tout comme vous, à la grande prise de conscience collective concernant, à la fois les mensonges républicains, mondialistes et impérialistes.

    Je conçoit fort bien que cette pratique étant, en France notamment, parfaitement illégale et lourdement punie, vous ne puissiez vous permettre quelques incartades que ce soit, afin que perdure votre travaille d’information colossale et essentielle. Mais que vous tombiez dans la plus simple des diatribes propagandiste (négationnistes) pour justifier une partie de votre point de vue : « Nous remercions tous ceux qui nous lynchent car ils nous prouvent notre légitimité » me semble cocasse, contradictoire et quelque peu malhonnête. Vous taire sur la question aurait été préférable.

    J’aimerais savoir sur quoi vous basez votre point de vue pour déterminer l’indéterminable ? Quel argument, quelle preuve détenez-vous, pourrait-il prouver que ce « foutu » mensonge historique, idéologique – rempart du nationalisme et toute pensée critique à l’égard du, sionisme ou du judaïsme – n’en est pas un ? Je serais très curieux de le connaitre car justement je le cherche depuis un moment déjà et serais ravi de pouvoir dire cette fameuse phrase, porteuse d’une sagesse oubliée, ou trop souvent occultée : « En effet, je me suis trompé. »

    Il va sans dire, que je respecte énormément votre travaille et que je diffuse en masse la majorité, sinon la totalité de vos postes, et que je continuerais malgré, ce que j’estime être une petite incartade.

    Merci de répondre à ma question si d’aventure vous avez le temps (quelque chose de très précieux en ce bas monde), et c’est avec tout l’amour que j’ai pour la vérité que je vous salut bien bas.

    Cordialement,
    Bif

    PS : Je pense qu’avec ce message vous possédez mon adresse mail (mon pseudo vous mènera sur ma page Facebook), mais serait ravi de vous la transmettre ainsi que mon identité, dans le cas où vous souhaiteriez répondre.

    Merci encore.

    • Florian dit :

      Cher monsieur,

      Primo: gardez votre agressivité pour vous.

      Il y a effectivement une barrière de langage que je ne souhaite pas détruire. Voire même entretenir et
      renforcer.

      D’une part, parce que simplement votre  » entreprise de véracité historique » me semble plus que douteuse.

      Ensuite, je retiens de cette période que des gens ont balancé des compatriotes ( juifs, homosexuels, communistes, etc) et par complaisance envers l’envahisseur et par envie de s’approprier leurs biens. Hitler voulait une Europe Judenrein, voire un monde composé d’übermenschen qui aurait assuré l’avènement d’un reich de mille ans.

      Ensuite, dites-moi s’il-vous-plait où il est écrit que je dois abonder forcément dans votre sens. Vous êtes mon patron? Vous êtes mon professeur?

      Vous me pointez du doigt et je pourrais faire la même chose, mais j’ai pas que ça à faire.

      Le négationnisme ça vaut peanuts. De la merde. Culturellement, ça produit quoi?Du néant. Le soleil ne tourne pas autour des Juifs, pas plus qu’il ne tourne autour des Blancs, des Noirs, ou des Asiatiques. Dieu sait que les associations communautaires sont critiquables dans leurs attitudes, mais moi je cherche pas à blesser inutilement des gens…

      Moi, je vois les dégâts que ces théories négationnistes font sur la jeunesse ( qui au passage manque de culture solide, de vraie culture). C’est décérébrant, abrutissant, et ça ne fait que couper une personne de son environnement. Je pense que ça eut lieu, mais que « ça s’est reproduit » dans d’autres parties du monde à plus petites ou à plus grandes échelles.

      Enfin, non inutile d’en dire plus…

      Soit nous voyons le monde différemment.

      Et de fait vos « théories négationnistes » ne font que donner du grain à moudre à une certaine extrême-droite pro-israélienne…mais ça si vous ne le comprenez pas, ben tant pis!

      Mais à ce que je sache votre « concept de négation » n’a pas la portée de la Théorie des Cordes! Il n’est pas en mesure d’apporter la réponse à la question qui intriguait Nicolas Flamel, à savoir changer le plomb en or. Bref, il y a des théories ou des faits historiques qui me semblent plus importants. Vous avez même des chercheurs sérieux qui bossent pendant des heures impossibles et qui n’auront jamais la renommée internationale de vos idoles parce que les groupes qui les emploient leur volent leurs brevets. Mais ça vous me direz tout le monde s’en fout, à moins que vous soyez de mauvaise foi et que vous alliez pointer leurs grilles de salaires en disant  » mais comment se fait-il que vous ayez fait tant d’heure et qu’au final… »

      Tiens, mais comment se fait-il que vous accorde autant d’importance à trois heures du matin? Peut-être parce que j’ai pas envie que mon combat, celui de la souveraineté, soit assimilé au votre pardi.

      A bon entendeur

      • bifteuk dit :

        Bonjour,

        Mon propos était nullement agressif, mais si vous considérez que se poser des questions est un signe d’agressivité alors il l’était.

        Je suis navré que vous l’ayez pris comme tel car mon but était plutôt d’ouvrir le débat sur une vérité essentielle à établir si l’on veut comprendre tous les mensonges idéologiques qui nous entourent et ainsi lutter efficacement contre ceux qui nous mentent pour mieux nous asservir (Républicains, Socialistes, Umpistes, Frontistes, Européistes, Mondialistes, Franc-maçonistes, sionistes, …, négationistes, complotistes, communistes, nationalistes, extrémistes, fascistes, franquistes …)

        Je ne participe d’aucun partis politique, d’aucune mouvance préposée au national socialisme. Je n’ai ni haine, ni fascisme à déplorer, juste un amour prononcé pour la vérité et la liberté.

        Les liens que vous me proposez de découvrir, je les ai pour la plupart déjà visionner, mais le referais pour être bien sûr de ne pas avoir loupé quelques éléments essentiels. Je vous invite également à lire les ouvrages que je vous conseille dans le premier message. Peut-être de la même manière vous ouvriront-t-ils l’esprit à quelques faits étranges, suspects, quant à la supposé vérité officielle.

        Mon propos n’est pas de nier la réalité du troisième Reich, ou leur crimes avérés, mais bien de remettre cette chère vérité au premier plan dans un but constructif et non destructeur comme vous semblez supposer qu’elle le fût.

        « Rendre à césar ce qui appartient à césar », et non comme le souhaiterais les vainqueurs, « l’Axe du bien », diaboliser les vaincus et leur faire porter le prix de leur propres crimes.

        Les bombardements alliés à partir de 1943 ont provoqués quelques 9 millions de morts ; des viols, des meurtres, du pillages en pagaille de la part des troupes qui débarquèrent sur notre territoires pour nous libérer de l' »envahisseur » (entre guillemets car les premiers ne se révèlent pas moins criminels que les seconds) ; Il y a fort à parier que suite aux bombardements massifs de l’Allemagne (en dépit de toutes les conventions de Genève de l’époque) les personnes mortes dans les camps et en Allemagne soient, en partie, le fait des vainqueurs. Ces bombardement provoquant un paralysie complète du pays provoquant famine, maladies, représailles et j’en passe.

        Ces conclusions vous les trouverez si vous osez feuilleter honnêtement les ouvrages que je vous conseille et qui, loin de vouloir véhiculer une haine qui n’existe, finalement, que chez ceux qui voudraient la voir éclore, permettent une meilleure compréhension du climat de l’époque et d’en finir avec un certain manichéisme historique déplorable au pays des « Lumières », des « droits de l’Homme » et de la « liberté ».

        Avez-vous jamais entendu parler d’Holodomor ? Triste époque que celle-là ou quelques juifs exterminaient 7 millions de chrétiens dans le silence le plus absolu. Qui en parle, qui s’occupe de leur rendre justice ?

        Le doute voyez-vous, il faut savoir l’appliquer à toute sorte de choses, y compris, voir encore plus, aux sources qui nous « semble douteuse ». Je ne dis pas que les ouvrages que je vous propose sont la Vérité, mais qu’ils comportent en leur lignes une certaine vision de l’histoire que peu de gens veulent admettre car elle ne correspond pas au système de valeur qu’on nous a inculqué depuis notre plus tendre enfance.

        La vérité est importante à connaître lorsque l’on analyse l’histoire, la politique, l’économie, la philosophie, (…). Ce n’est certainement pas à vous que je l’apprendrais. Cependant, ne pas s’y confronter sous prétexte qu’elle serait douteuse de prime abord, vous renvoie aux tristes détracteurs qui vous insultent. Je le déplore, et c’est pour votre propre honnêteté intellectuelle que je me permet ce texte.

        Je n’ai de leçon à donner à personne, à aucun moment je ne vous invite à abonder dans mon sens, bien au contraire. L’esprit critique est primordial. C’est par simple altruisme et goût prononcé pour la vérité que je me permet cet excès d’orgueil. Si vous préférez vous en passer, soit, vous aurez tout à fait raison de le faire. Simplement, vous passerez, de mon point de vue, à côté du message de vérité que vous voulez transmettre avec le Cercle des Volontaire (dont je respecte énormément le travaille).

        « Le négationnisme ça vaut peanuts, de la merde » – Comment pouvez vous juger quelque chose que visiblement vous n’aborderez même pas en rêve ? Parler d’un film dont on ne connait ni l’auteur, ni le contenu, n’est pas la vérité, mais de la spéculation.

        Les révisionnistes produisent exactement le même message de vérité que vous pouvez produire avec le Cercle. Il appartient à chacun, par la suite, de vérifier les sources, de se méfier des démagogues ou des idéologues de tout bords, pour se rapprocher au maximum des possibilités de la Vérité. Vectrice, d’humanisme et d’universalisme, cette dernière peut également concentrer en son sein le mal le plus absolu … mais finalement : Comment combattons-nous le Mal ?

        Certes ces théories feront vrombir les moulins de personnes mal intentionnées. Ne fait-il pas parti, à chacun de nous, de déterminer ce qui est mal ou bien ? La liberté absolu, le bonheur ne sont-ils pas qu’utopies face à la multiplicité des points de vues ?

        Comme disais Sartre : « Nous sommes condamnés à être Libre ». en ce sens que même dans la plus vile des prisons du monde, notre esprit : vivace, incroyable, fruit d’un mystère prononcé, tentera toujours d’analyser et de comprendre son enfermement pour trouver les moyens de son besoin, que dis-je, de sa nécessité d’être Libre.

        Ce que vous appelez théories se résument de plus en plus à des fait purement vérifiables et, en effet, loin d’être de la métaphysique quantique (même si cette dernières semble se vérifier également de plus en plus) ou de l’alchimie. Cela s’appelle de l’histoire. C’est une discipline qui ne laisse que peut de place à l’approximatif, car dépendantes de faits purement basiques et vérifiables, lorsque l’on est honnête. Après ceux qui en use peuvent en effet s’en servir à mauvaise escient. Qu’importe, vous ne semblez pas être quelqu’un de mauvais et au contraire ces théories pourraient agrémenter votre ouverture d’esprit de quelques éléments supplémentaires à votre conscience socio-économique.

        Pourquoi m’accordez-vous autant d’importance à 3 heures du matin ? Parce que je pique là ou ça fait mal et que votre orgueil, votre esprit critique et vos aprioris, vous poussent, de la même manière que moi, à ne pas laisser passer une telle offense à votre intelligence.

        Je n’ai pas l’impression de perdre mon temps lorsque je me bat pour des idées qui me sont chères au contraire. Je me borne à transmettre le message de vérité qui me semble juste car fondé sur des sources sûr. Encore une fois, l’apologie du fascisme ne m’intéresse guère, seule la vérité m’est importante.

        J’arrête là ce verbiage pompeux, et vous souhaite une très bonne fin de journée (il est très exactement 12h23).

        Cordialement

      • bifteuk dit :

        Et je nuancerais la mienne en vous répondant que Vincent Reynouard, Robert Faurisson, Carlos Porter, John C. Ball … ne sont rien d’autres que des historiens finalement …

        Et que toute la diabolisation dont ils sont victimes, car ils menacent une « vérité » sévèrement gardé par les chiens de garde de la ripoublique (emprisonnement, amendes, ratonades…) ne sont finalement que les suites logiques de leurs combats et des documents sourcés, vérifiables, qu’ils apposent aux tenant du mensonge officiel …

  2. Florian dit :

    Faurisson n’est pas historien de formation, si il faut être pointilleux. Personnellement j’ai pas plus de sympathie envers lui qu’envers Claude Lanzmann. La neutralité est le meilleur des sentiers au travers de la Forêt ( on est sûr de n’y rencontrer aucun obstacle).

    Les exactions des Américains, oui je suis assez au courant vu ce que me racontais ma grand-mère ( comme ce qu’elle me racontait avec les raffles). Et je vous conseille la Vingt-Cinquième heure de Virgil Gheorghiu qui était pourtant proche de Codréanu. Voire même Cioran pour le cynisme autour de toutes ces histoires.

    Je vais encore vous décevoir je préfère le modèle de République, au sens athénien, que celui du national-socialisme ( auquel je ne vous assimile pas). Mieux vaut une bonne constitution comme De Gaulle a voulu, et qui d’ailleurs avait cherché à ré-instaurer la Royauté jusqu’à ce qu’il comprenne qui était le Comte de Paris.

    Pour revenir à nos moutons c’est pas en vous attaquant aux chambres à gaz, ou les autres fantasmant sur les Protocoles des Sages de Sion, que l’extrême-droite pro-israélienne en pâtira. Au contraire vous êtes là exactement où elle veut que vous soyez. Bref, vous êtes inoffensif ( pas vous en tant que personne j’entends bien).

    Ensuite, je n’ai pas d’orgueil et rien à perdre au travers d’un article sur Internet…sur lequel on peut tout dire, tout spéculer, sauf sur ce qu’il y a dans la tête de son auteur.

    Cordialement.

    • bifteuk dit :

      Faut-il un forcément un permis pour savoir conduire une voiture ? – Avez vous une carte de presse pour exercer votre métier ? (J’en doute mais je peux me tromper)- De plus, Faurisson n’a aucune intimité avec le national-socialisme (contrairement à Vincent Reynouard qui ne s’en cache pas et même le revendique). Élevé à la sauce anglaise, il a toujours lutté contre le fascisme et a toujours été proche des idées véhiculés par un certain Hessel.

      La Belgique se voulait neutre, pourtant au regard d’un certain Léon Degrelle (pratiquement n°2 après Hitler, se vante-t-il : Il a reçu sa croix de guerre des mains même du dictateur), elle a aussi très bien collaboré. Je ne pense pas, humainement parlant, que l’on puisse être totalement neutre, le parti-pris étant indispensable à la notion de choix. Même le funambule fait un choix lorsqu’il décide de rester sur son fil.

      Vous ne me décevez en rien, au contraire. Pour moi même le pire des néo-nazi (auquel je ne vous assimile pas évidemment) à des choses à dire. L’écoutes, la compréhension, la franchise, sont des armes « diaboliques », lorsqu’on veut bien en faire usage. Je ne cherche pas à avoir raison à tout prix, ce serait complètement idiot de ma part et contraire à toute ma philosophie.

      De plus, je suis très proche de l’enseignement d’Etienne Chouard (mais aussi Pierre, Rabhi, Franck Lepage, Marion Sigaut, Henri Guillemin …) et diffuse la majorité de son (leur) travaille.

      Je suis également républicain et nationaliste, que j’estime être de vrais remparts à la voyoucratie actuelle (en plus d’une vraie Constitution écrite par et pour le peuple), si ces deux termes n’étaient pas autant dévoyée par l’idéologie fasciste libérale-libertaire. (Il ne s’agit pas là d’amalgame, j’ai de très bon amis libertaires qui ne partagent en rien l’idéal libéral tel qu’il nous est conté à l’heure actuelle – en revanche, je n’ai pas la même chance vis à vis des libéraux).

      Techniquement, je ne m’attaque pas simplement aux supposée chambres à gaz, mais à la vérité. Pour moi elle est indispensable à l’épanouissement idéologique, psychologique et philosophique de chacun (en bien, comme en mal malheureusement).

      Certes, peut-être enfonçons-nous des portes ouvertes, malgré la chasse aux sorcières ripoublicaine lancée à notre égard. Si nous étions si inoffensif que ça, pourquoi la Loi Fabius/Gayssot ? Peut-être pour provoquer la division aux sein des populations qui devraient plutôt se rassembler et se battre autour d’un même ennemi. Pourtant, la vérité est essentielle à toute sorte de combat. Bâtir une réflexion sur un mensonge, me semble dangereux.

      je m’insurge contre tout ce qui nous à été, et est toujours inculqué aux jeunes générations, au travers de l’éducation nationale. (14/18 ; 39/45 ; Révolution Française ; idéal « Ripoublicain » (car je ne veux pas assimiler le nom de République à ce qui ne l’est pas. J’ai beaucoup trop de respect pour cette dernière), laïcité …).

      Enfin bref, il y a aussi des profs qui font très bien leur boulot en dépit de tout ce qu’on leur demande d’apprendre de « foireux » aux gamins. Mais, pour moi, rétablir la vérité est cruciale dans ce monde dévoué au mensonge systématique et plus grave encore systémique.

      Bref, j’en arrête là avec cette suite de message au demeurant très instructive. je pense que nous avons fait le tour de nos idéologies respectives qui, bien que similaires, se heurtent à un seul et ridicule « mensonge ». Peut-être aurez-vous d’autres éléments à me faire partager et je serais ravi d’en débattre avec vous. D’ici là, bon courage dans votre lutte, je continuerais la mienne de la même façon.

      Cordialement.

    • 1bonnePaire2Claque dit :

      Je viens de tomber sur ce post et je ne peux m’empêcher d’intervenir inutilement, mais…
      Les documents, les faits, les photographies d’époque, les preuves scientifiques ne sont t’elles pas nécessaires pour baser sa réflexion?

      Aurais-je moi aussi le droit à un discours moralisateur?

  3. Ced dit :

    Bonjour le Cercle;

    Nous avons traversé les même méandres de turpitudes sionistes / pseudo antifa / Indymierda ..

    J’ai largement eu le temps, depuis 2011, d’écrire et théoriser là-dessus. Je me rend compte que ma propre analyse rejoint celle d’autres, de tous bords idéologique

    Texte d’aujourd’hui: http://activeast.wordpress.com/2013/08/26/mondialisme-et-nationalismes/

    Droits de réponse à indymierda:

    http://activeast.wordpress.com/2011/03/07/droit-de-reponse-a-indymedia-07032011/

    http://activeast.wordpress.com/2011/03/21/2eme-droit-de-reponse-a-indymedia-21032011/

    Anciens textes:

    http://activeast.wordpress.com/2013/01/30/critiques-et-eloge-des-antifascismes/

    http://activeast.wordpress.com/2012/12/09/bataille-ideologique-planetaire-et-faux-criteres-d-infrequentabilite/

    « vous n’êtes pas seuls »
    Ced, récent membre du Cercle

  4. AirOne dit :

    Salut au Cercle et ses volontaires !
    Je lis (très) régulièrement votre site et j’y trouve foison de sujets intéressants pour alimenter ma réflexion. Vous avez raison de prendre cette accusation en rouge-brunisme/confusionnisme au 2nd degré, cet « argument copié/collé » qui finit par prendre des airs de retour à l’envoyeur ne mérite qu’un mépris amusé. D’ailleurs, quand on administre ce brouet à ses cuisiniers, il y a de quoi rire : Ornella Guyet/Marie-Anne Boutoleau désavouée par Acrimed pour ses méthodes; Rudy Reichstadt qui collabore avec la revue néo-conservatrice « Le meilleur des mondes » pour qui il a signé des articles, prolongement du Cercle de l’Oratoire fondé par Michel Taubmann (autre « anti-complotiste » qui s’est moins pincé le nez lors de l’affaire DSK/Diallo en évoquant à la télévision un « éventuel complot contre l’ex-directeur du FMI » – SIC), le site Indymédia dont il est avéré qu’il est financé pour partie par une fondation de George Soros… Tout ceci est disponible sur la toile en un clique, et n’a rien de confus contrairement à leurs délires.
    Quant aux prétendus antifas, le dernier sketch en date écrit avec les pieds et signé « proletaires degauche » classe Lordon, ATTAC, les Économistes atterrés, Le Diplo et Alain Gresh (liste non exhaustive) comme « défenseurs/promteurs du conspirationnisme »… Autant dire que ces idiots utiles passent plus de temps à faire la chasse aux anti-impérialistes qu’à combattre l’extrême-droite qu’ils sont censés abhorrer.
    Ceci dit, quand certains poussent la bêtise jusqu’à vous agresser physiquement ou à pousser des jeunes comme Méric à aller à la baston à leur place, on rit moins et on se demande si ces crétins ont conscience de la portée de leur bêtise.
    Reste à saluer votre curiosité, votre travail de qualité, et votre courage !
    Je ne suis pas toujours d’accord sur tout, mais je viens aussi pour ça.
    Merci à vous pour cet espace de réflexion et d’information.

    • Florian dit :

      Mais c’est moi qui tient à vous remercier de votre fidélité et de nous faire part d’un commentaire pertinent.

      • 1bonnePaire2Claque dit :

        Sérieusement, un commentaire pertinent? 15 lignes mélangeant d’une manière confuse un tas de références non justifiées?

        « Reste à saluer votre curiosité, votre travail de qualité, et votre courage ! (…)
        Merci à vous pour cet espace de réflexion et d’information. »

        Ah je comprends mieux la pertinence de ce commentaire à présent.

Laissez un commentaire

Why ask?