Lorsqu’un général israélien explique la montée des Frères musulmans

Aviv Kochavi

Aviv Kochavi, chef de la branche des renseignements de Tsahal

Le Cercle des volontaires a le plaisir de partager avec vous cette analyse circulant sur Internet concernant les frères musulmans égyptiens, faite par l’israélien Aviv Kochavi, Général de division et chef de la branche des renseignements de Tsahal.

D’après le site Internet officiel de Tsahal, « Aviv Kochavi est né en 1964 et s’est enrôlé dans la Brigade Parachutiste en 1982. En 1987, il a servi en tant que Commandant de Compagnie dans le Bataillon ‘Efa’ de la Brigade Parachutiste, un rôle qu’il a continué à remplir en 1988 lorsqu’il est devenu Commandant de Compagnie dans le Bataillon de Reconnaissance Parachutiste. Entre 1989 et 1993, il a terminé une Licence de Philosophe et a été diplômé du Lycée Militaire, avant d’être nommé officier des opérations dans la Brigade Parachutiste en 1993. […]Entre 1999 et 2001, il a dirigé la brigade de réserve de la Brigade Parachutiste, à la suite de quoi il a servi en tant que Commandant de la Brigade Parachutiste pendant plusieurs opérations dont l’Opération Rempart. En 2003-2004, il a dirigé la Formation de Feu de la Brigade Parachutiste avant d’être nommé Commandant de la Division de Gaza, qu’il a dirigé pendant le désengagement et l’Opération Pluies d’Été. »

Après avoir échoué royalement concernant ses prédictions sur la révolution Egyptienne (il avait annoncé devant la Knesset que le régime de Moubarak était stable et ne pouvait être renversé par les Frères musulmans, assez désorganisés pour s’emparer du pouvoir), Aviv Kouchavi revient sur la montée des Frères musulmans dans le monde arabe. Lors d’une conférence tenue en mars dernier dans la ville de Herzliya (nord de Tel-Aviv), le chef de la branche des renseignements de Tsahal explique que depuis la création de l’organisation des Frères musulmans par Hassan el-Banna, elle a réussi à s’infiltrer dans plusieurs pays musulmans, du Maghreb à la Turquie. Leur influence a été grandissante dans des gouvernements comme ceux du Maroc, de la Tunisie ou de la Libye.

L’influence des Frères musulmans ne s’opère plus seulement au niveau d’un « islam politique », mais envahi aussi l’armée, ainsi que des secteurs clés de la vie sociale de ces pays musulmans.

Ainsi, pour le Général Kochavi, les Frères musulmans ont deux objectifs :
– Premièrement, l’instauration d’un Etat islamique qui se basera sur la seule source qu’est la Charia.
– Le renforcement de leur pouvoir et sa conservation par la voie démocratique, en prenant exemple de l’AKP turc et le Hamas à Gaza.

(112)

A propos de l'auteur :

Fervente militante de toutes les causes qui méritent d’être défendues et éprise de justice, j’ai rejoints le cercle des volontaires il y a quelques mois suite à l’assassinat des trois femmes politiques Kurdes à Paris, ce qui fut une véritable prise de conscience pour moi. J’écris des articles sur le Kurdistan, un grand conflit en Turquie très méconnu du public. Je participe également à la plate-forme d’information www.rojbas.org (toute l’actualité turco-kurde en Français). Citoyenne française, je porte l’essence du Kurdistan…

a écrit 47 articles sur ce site.


Laissez un commentaire

Why ask?