Inna Shevchenko et son avocat sioniste Patrick Klugman avant le procès Femen – 13 septembre 2013

Vendredi 13 septembre 2013 se tenait le procès de neuf membres du groupe féministe Femen pour dégradations présumées à Notre-Dame de Paris.

Nous avons demandé à Inna Shevchenko s’il y avait une relation entre le fait que son avocat soit sioniste, et le fait que les Femen n’aient jamais attaqué d’intérêts juifs en France… Pour rappel, en plus des actions dans la cathédrale Notre-Dame, les Femen ont déjà manifesté devant la mosquée de Paris.

(287)

A propos de l'auteur :

a écrit 92 articles sur ce site.


9 commentaires

  1. L1m3R dit :

    Malgré les apparences qu’il essaye de se donner, Maître Klugman semble connaître son interlocuteur puisqu’il l’appelle par son prénom à la 40ème seconde..

  2. terrorisé dit :

    il est flippant le batracien…

  3. Sophie dit :

    « Quel est votre nom ? » Répété 3 ou 4 fois, la menace est à peine voilée. En plein tribunal, ce type se croit tout puissant… Il est plus que temps de dénoncer cette immense supercherie, comme vous le faites sur le Cercle des Volontaires.

  4. gilgamesh dit :

    Une « bonne » tête de traitre Klugman! Sinon c’est cette femen avec un physique de pute qui figure sur les timbres poste? beurk ils vont bien ensemble ces deux-là
    S’il fallait une nouvelle preuve de la connivence entre ces hystériques et le sionisme…

  5. Dash dit :

    « quel est votre nom ?  » le mec du cercle des volontaires répond pas et le batracien lui dit direct « Jonathan c’est ça ?  »
    A croire qu’ils tiennent des fiches ces [censure] !

  6. Tomer dit :

    Je ne vois pas pourquoi il vous est venu à l’esprit de prêter des intentions à une cliente sur une supposée relation idéologique, donc non avérée qu’elle aurait avec son avocat.
    Votre question à cette cliente est biaisée.
    Un avocat a le droit de défendre qui il veut, le métier d’avocat est libre à ce que je sache et cela ne veut pas dire pour autant qu’il y ait une adhésion idéologique avec son client, sauf si elle est exprimée publiquement et comme ce n’est pas le cas, je trouve que la question que vous aviez posée à sa cliente est biaisée.

    Tout en dénonçant le travail des autres journalistes, je trouve que finalement vous avez fait la même chose, c’est-à-dire que votre but était de créer un scoop, qui n’en est pas un finalement.

    Bien sûr que par ailleurs, il y a des avocats qui adhèrent et on peut citer de tas de cas,comme par exemple des juifs antisionistes qui le disent publiquement, ayant défendu des assassins.
    Remarquez le contraire ne risque pas d’arriver. J’imagine même pas une seule seconde un avocat arabe défendre un juif dans un procès à Gaza, c’est carrément de la science fiction, voire même un avocat arabe qui défendrait un juif sioniste qui volerait 3 pommes dans le marché à Alger, mais bon, c’est un autre débat.

    Sinon vers la fin de la vidéo, quand vous lui dites « vos amis de la LDJ sont venus poser une bombe sous ma voiture » Pourquoi dites-vous « vos amis » ?? J’ai l’impression que vous le dites sous un ton de reproche, comme s’il en était responsable. Certes votre agression est regrettable, mais en quoi cela le concerne ??

    • Ce qui est bizarre, et vous n’en parlez pas dans votre commentaire, c’est que les Femen s’attaquent à des symboles chrétiens et musulmans, JAMAIS des symboles juifs. Et comme par hasard, l’avocat des Femen est un sioniste notoire, et pas n’importe lequel.

      • Tomer dit :

        Et depuis quand la bizarrerie serait une preuve juridique tacite d’une connivence ?
        Et si elles n’ont pas envie d’attaquer des synagogues, est ce que cela les rend pour autant plus odieuses, parce qu’elles saccagent d’autres lieux de cultes et pas des synagogues?

        En tout cas, personnellement je trouve plus bizarre de pointer du doigt un avocat qui de part son métier a parfaitement le droit de défendre n’importe quel client et d’autant plus bizarre de sous entendre une connivence, alors qu’il n’a jamais clamé son adhésion à l’idéologie des Femens, à l’instar de plein d’autres avocats qui épousent carrément la cause de leurs clients assassins et qui ne s’en cachent pas, auxquels vous ne semblez pas accorder une grande importance.

        Concernant les femens :-
        Leur lutte est de se révolter contre les oppressions des femmes. Donc, de leur point de vue l’islam et le christianisme oppriment les femmes.
        – Par rapport à l’islam: elles avaient manifesté contre la lapidation d’une iranienne et pour le droit des saoudiennes de pouvoir conduire une bagnole.
        – Et par rapport au christianisme qu’elles connaissent de part leur pays d’origine, elles avaient manifesté contre l’hypocrisie des hommes qui pratiqueraient le christianisme d’une part et leur comportement opprimant les femmes d’autre part dans leur pays d’origine.
        Donc, étant donné qu’à l’instar de l’islam, le judaïsme ne lapide pas les femmes et qu’à l’instar du christianisme tel qu’il est pratiqué dans leur pays, elles ne connaissent pas ce genre d’exemples dans le judaïsme, alors elles estiment qu’il n’ y a pas lieu d’attaquer des synagogues.
        Ca me parait plus plausible que de voir des connivences sans aucune preuve à l’appui. Ce qui est tout à fait le contraire d’une ligne journalistique qui se veut honnête.

        Quoiqu’il en soit, il en va sans dire que leurs actions qui saccagent des lieux de cultes, et, peu importe lequel, sont certainement condamnables.

  7. jeanne dit :

    Tomer veut nous faire croire que la raison pour laquelle les femens ne sont jamais attaqués au synagogue tout en étant défendu par quelqu’un représentant d’institutions juives est que le judaisme contrairement à l’islam et au christianisme n’oppresse nullement des femmes du point de vue des femens.

    Je vais citer des noms d’associations et victimes, suffisamment pour quiconque souhaite vérifier ces informations puissent le faire.

    J’imagine qu’elles ignorent:
    -le cas d’une fille de 8 ans qui a été menacée par des ultra-Orthodoxes pour son habillement jugée trop laxiste
    – que certaines rues comportent des panneaux indiquant aux femmes l’accoutrement a respecté avant d’y pénétrer
    – du cas de la ségrégation dans certaines lignes de bus envers les femmes: Doron Matalon a osé s’asseoir dans un bus devant et non derrière comme attendu et a été ordonné par un homme religieux d’aller derrière
    – enfin qu’une timide Femen, surement conscient de cela, a osé poser avec une prudence évidente avec en arrière plan éloigné Jérusalem
    – enfin que que le rapport du « Global Slavery Index » en 2013 publié la fondation par « the Australian Walk point du doigt Israel avec 8500 esclaves dont une partie liée à la prostitution

    Donc à l’argument de Tomer, on n’y croit…

Laissez un commentaire

Why ask?