Situation critique à Gaza (vidéos)

Gaza n’avait pas besoin de ça. La tempête Alexa qui touche le Moyen-Orient a provoqué de violentes pluies et chutes de neiges qui se sont rapidement transformées en  inondations dans la zone la plus densément peuplée au monde. L’eau glacée s’ajoute à la pénurie d’électricité. Approximativement 2 millions de personnes sont obligées de vivre dans ces conditions. Le blogueur Ayman Qwaider a indiqué que 2 petites filles ont perdu la vie et 96 autres personnes blessées ont été signalées dans différents quartiers de Gaza en raison de la détérioration continue de la situation et du temps glacial.

Maannews.fr rapporte que dans une déclaration faite hier vendredi, le gouvernement Palestinien affirme que pas loin de 2 825 personnes ont été évacuées de leurs maisons, soit un total de 458 familles, les obligeant a trouver refuge dans des écoles. Le Ministre de la Santé Mufid al-Mukhalalati a déclaré un « état d’urgence extrême ». Les ambulances sont en état d’alerte maximum …

Le porte-parole pour l’UNRWA (l’agence des Nations Unies responsable pour les réfugiés palestiniens) Chris Gunness commente cette situation : « Après tant d’années de blocus israélien, le système de santé public à Gaza était déjà sérieusement dégradé, alors les conditions météo extrêmes s’ajoutent aux problèmes infligés à Gaza par l’homme. » Il ajoute « Un membre du personnel de l’UNRWA a indiqué qu’il y avait trois mètres d’eau autour de sa maison », soulignant que l’eau était venu au premier étage dans certains domaines.

 

Le photographe Ezz al Zanoon vit au centre de la bande de Gaza. Il décrit les conséquences des inondations : « Un de mes amis est sorti acheter du lait pour ses quatre enfants et il a dû y aller en bateau. Ajoutant que les bateaux étaient le moyen le plus facile pour beaucoup de quitter leurs maisons. Dans beaucoup de quartiers, le rez-de-chaussée des maisons est entièrement sous l’eau. Les employés municipaux essayent d’aider (réduire les inondations), mais ce n’est pas possible. Ils ont besoin de l’électricité pour évacuer l’eau. … Je ne sais pas comment les gens vivent. »


La pénurie de carburant a affecté la vie quotidienne à Gaza depuis des mois et des mois. La centrale électrique, qui avait été rouverte l’an dernier après avoir été la cible d’un raid aérien israélien dans l’assaut de 2006 sur la bande de Gaza ne fonctionne plus depuis le début du mois à cause du durcissement du blocus imposé par Israël et qui dure depuis 7 ans ! Dans l’indifférence générale des institutions et gouvernements internationaux. Elle fournit environ 30% de l’approvisionnement  en électricité de la bande de Gaza, le reste résultant du bon vouloir de d’Israël et de l’Egypte. En ce moment et malgré les conditions, il y’a de l’électricité seulement deux heures par jour !

Honte aux gouvernements israéliens et occidentaux de laisser perdurer cette situation depuis si longtemps !

Duncan McLéod

 

(167)

A propos de l'auteur :

a écrit 18 articles sur ce site.


2 commentaires

Laissez un commentaire

Why ask?