Jour de Colère : interviews de manifestants

Le Cercle des Volontaires était présent ce dimanche à Paris pour couvrir le Jour de Colère. L’ambiance du rassemblement et du défilé était bon enfant, et la foule très diverse. Beaucoup de français catholiques, de bonnets rouges, de fans de Dieudonné, ainsi que de simples citoyens en colères…

Les FFI 2.0 étaient là, La Dissidence Française était là également ; on a pu voir également Bruno Boulefkhad, Alain Soral ; côté média alternatif, nous avons apperçu le 4ème Singe, ainsi que l’Agence Info Libre bien sûr, qui a couvert cet événement en direct, et dont certains journalistes ont terminé la soirée en garde-à-vue.

Environ 120.000 citoyens ont défilé cet après-midi, de la Place de la Bastille à la Place Vauban, le cortège s’étalait plus de 2,5 km à 15h15, heure à laquelle les derniers manifestants ont quitté la Bastille. Outre les provocations de la milice socialiste « Antifa » sur le pont d’Austerlitz et celle des Femens Boulevard Saint Marcel, les manifestants du Jour de Colère ont aussi dû supporter des violences policières dès le début de l’après-midi. Gaz lacrymogènes et tirs de flash-ball ont été utilisés contre des manifestants pacifiques et un passant de 70 ans a été jeté au sol sans raison par des policiers. Place Vauban, ils étaient attendus par des canons à eau et des pelleteuses blindées.

(143)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 896 articles sur ce site.


15 commentaires

  1. Chris Caomil dit :

    Les grands journaux dénoncent déjà un complot d’extrême droite pour enfumer le débat. Sûr que cela dérange que des gens puissent se réunir pour manifester sans étiquette politique. La France serait elle en train de comprendre que le clivage gauche droite n’est là que pour les diviser.???

  2. cyril dit :

    he oui,c etait bon enfant,des groupes d extreme droite,des centaines de gardes a vues,des slogans comme travail,famille,patrie,ils sont bien vos potes au cercle des volontaires,mais ca permet de faire la lumiere sur vos orientations….

    • Les groupes d’extrême droite étaient minoritaires. Il n’y a pas eu “des centaines de garde à vue”, simplement, les 250 derniers manifestants à rester sur la place ont tous été embarqués en GAV. Il y avait tout type de slogans, dont une bonne partie sur des thématiques plutôt “de droite”.

      Quand vous dites “ils sont bien vos potes”, vous désignez qui en particulier ? Et vous vous basez sur quoi pour dire qu’il s’agit de “nos potes” ?

    • D’ailleurs, d’après vous (puisque tout à l’air lumineux pour vous), quelles seraient nos orientations ?

      • yannlr42 dit :

        Oui c’est une bonne question que je me pose également… Êtes vous plutôt de Gauche (comme le dit le fondateur du site sur la page “qui sommes-nous?), ou plutôt orientés extreme droite??? Comme Alain Soral qui sous le faciès d’un mega Complot Juif cache en fait des grandes théories Nazies …
        merci de votre réponse

      • @yannir42 : ce que vous dites est faux. Le co-fondateur du site dont vous parlez (moi) n’a JAMAIS mentionné que nous serions plutôt de gauche sur notre page “Qui Sommes-nous”. Il est y est clairement indiqué que nous nous situons au-delà des clivage politique.

        Ceci est dur à comprendre quand on s’est forgé toute sa vie d’adulte sur une certitude : être dans le bon camps politique (gauche pour les uns, droite pour les autres).

        Au Cercle des Volontaires, il y a des gens de gauche, de droite (et des gens ni à gauche ni à droite), mais surtout, il y a des gens qui se respectent.

  3. cyril dit :

    cette video,vous devriez aussi la passer https://www.youtube.com/watch?v=XI-qVoEHCEs

    • Morpheus dit :

      On y voit des gars genre “troisième voie”. Pour le coup, leurs slogans sont bien antisémites (« juif, hors de France »). Mais combien étaient-ils ? Une trentaine ? Cinquante ?

      De l’autre côté, les images et les slogans de la manif organisée par »les associations juives« (la LDJ et le Betar) ont rassemblé pas mal de monde aussi, super haineux, avec des slogans et des méthodes bien fascistes.

      Les sionistes sont clairement plus violents et dangereux que les fachos à la papa.

  4. amine dit :

    ce n’est aps ce genre de reactions qu’ils montrent chez les medias mainstream

  5. Garcia dit :

    Bonjour à tous ,

    Si certains ne voient pas que l’oligarchie médiaticopolitique nous enfumment avec ses contre-rendus
    plus que tendancieux , à deux mois des municipales c’est qu’ils ne sont pas lucides ou ne veulent pas l’être.
    De plus une hypothèse: et si les dieudonistes n’étaient que des sous marins des socialistes dont ils sont issus ?
    Cordialement.
    R.G

  6. hector dit :

    Dans cette manif on a crié mort aux juifs, et mort aux arabes. Tout a été dit dans ces slogans. Comment pouvez-vous leur tendre naïvement vos micros?

  7. paco dit :

    Depuis ce jour de colère, dont on ne sait toujours pas précisément sur quoi elle se fonde, Soral aurait paraît-il clarifié ses objectifs en se revendiquant du national-socialisme.

    J’espère que certains des manifestants, notamment le dernier que vous avez interviewé et qui semblait avoir plus de jugeote, auront ouvert les yeux sur le vrai fond de commerce de la “pensée soralienne”.

Laissez un commentaire

Why ask?