Canal+ interview Raphaël Berland, du Cercle des Volontaires, pour en faire un montage orienté

Le 22 janvier dernier, j’ai accordé un entretien à Ariel Wizman, de Canal +, pour l’émission « La Nouvelle Edition ». En effet, Ariel Wizman avait contacté le Cercle des Volontaires pour une interview « dans le cadre d’un reportage pré-Jour de Colère, afin d’en montrer la diversité de sensibilités ». En réalité, il cherchait à démontrer que nous étions un journal obsédé par la question juive. D’un entretien qui a duré 50 minutes, Canal + ne retiendra que 1 minute 30, avec un montage-vidéo très orientée. Exit toutes les questions géopolitiques, le sionisme, la non-représentativité de la classe médiatico politique…

Précisons que d’emblée, la présentation que Canal + fait du Cercle des Volontaires contient une énorme erreur (qui constitue une diffamation à notre égard) : aucun journaliste de Mediapart n’a assimilé  le Cercle des Volontaires à la « fachosphère, antisioniste, pro-iran, pro-assad, conspirationniste, aux confins de l’extrême-droite et de l’extrême-gauche », que ce soit par écrit ou dans une vidéo.

Alors que, en visionnant l’intégralité de l’interview, on comprend aisément que je n’ai aucun grief à l’encontre des juifs en général, Canal + cherche à montrer le contraire. Je vous laisse en juger par vous-même.

Voici le montage (que j’estime très orienté) réalisé par l’équipe de La Nouvelle Edition (le sujet démarre à la 4ème minute) :

(Verbatim)

Voix off : « Un peu avant la manifestation, nous avons rencontré le Cercle des Volontaires, un mouvement dit de « ré-information », assimilé pourtant par Mediapart à la fachosphère, antisioniste, pro-iran, pro-assad, conspirationniste, aux confins de l’extrême-droite et de l’extrême-gauche, un de ses fondateurs, Jah Raphaël Berland, tient à soutenir Dieudonné en lavant la quenelle de tout antisémitisme. »

Raphaël Berland : « ça n’a strictement rien à voir avec le sionisme ni le nazisme. C’est juste un geste potache qui veut dire « dans ton cul ». Si trois personnes vont faire des doigts d’honneur ou des bras d’honneur, devant des symboles juifs ou devant un mémorial de la Shoah, est-ce que tout de suite le bras d’honneur ou le doigt d’honneur va devenir un geste antisémite. ça n’a rien à voir avec les juifs, rien ! »

Voix off : « Jah Raphaël, un garçon pourtant brillant et curieux, semble revenir indéfiniment vers des thématiques obsessionnelles. »

Raphaël Berland : « L’antisémitisme, c’est un racisme parmi d’autres. »

Ariel Wizman : « L’antisémitisme a quelque chose de particulier, c’est qu’il est lié au plus grand crime organisé de l’Histoire depuis la deuxième guerre mondiale. »

Raphaël Berland : « Ça c’est quelque chose qu’on vous a mis dans le crâne, c’est-à-dire que ceux qui ont souffert de la seconde guerre mondiale, c’étaient les juifs, mais pas qu’eux […]. [on dirait que] ce sont les juifs qui ont la médaille de ceux qui ont le plus souffert du racisme. Mais c’est ridicule ! Les noirs aussi pourraient revendiquer ça, et puis on va aller où avec ça ? […] »

Ariel Wizman : « Qu’est-ce qu’ils ont de spéciaux, les juifs, pour attirer votre attention à ce point ? »

Raphaël Berland : « Regardez leur visibilité, quand-même ! Est-ce qu’ils ne sont pas proportionnellement plus représentés dans certains métiers ? Moi, ça ne me dérange absolument pas ; c’est comme les chinois, ou les libanais qui sont très forts dans le commerce. Chaque peuple a ses particularités, on va pas le nier. Les arméniens aussi sont très doués pour le business. »

Ariel Wizman : « Dans quels métiers ?

Raphaël Berland : « Les juifs ? dans la musique, déjà, dans les arts, la culture. Après, aujourd’hui, dans les médias, dans la politique […]. Est-ce que le monde bancaire est pas en partie, je dis pas complètement, parce qu’il y a également des protestants, des laïques [sic : des athées], etc. mais en partie dominé par des gens qui sont de confession juive ou qui sont d’origine juive ? […] [Pour] Moi, vous savez, toutes ces questions, ça n’a rien à voir avec les juifs, rien. »

Retour au plateau

Ali Baddou : « Rien »

Ariel Wizman : « Vous voyez, ça n’est quand-même pas la fête, la quenelle »

Ali Baddou : « Non, je ne sais même pas s’il faut commenter des propos pareils »

Décryptage

En réalité, c’est Ariel Wizman qui est obsédé par la question juive, alors que je ne parle que de sionisme. En effet, c’est lui qui reviendra sans cesse sur le sujet, martelant ses questions à propos des juifs, de l’antisémitisme, cherchant à obtenir des propos croustillants.

En passant, il est surprenant de constater qu’on peut tout-à-fait dire que les français noirs et arabes sont sous-représentés en politique et dans les médias, c’est politiquement correct. En revanche, dire que les juifs sont sur-représentés en politique et dans les médias, c’est prendre tout de suite le risque d’être perçu comme antisémite. Les réactions excessives autour de la question juive me laisse perplexe

Nous vous proposons à notre tour un petit montage qui met en lumière le caractère répétitif et obsessionnel des questions d’Ariel Wizman.

Intégralité de l’entretien

Rappelons que l’entretien a duré 50 minutes ! Alors, bien sûr, cela était prévisible. Mais pour autant, fallait-il décliner l’invitation ? Comme on dit, il ne faut jamais laisser une chaise vide… Finalement, l’approche du sociologue Pierre Bourdieu était sans doute la bonne : n’accepter une invitation qu’à certaines conditions. En guise de protection minimale, j’avais demandé l’autorisation de filmer l’intégralité de l’entretien, que voici. Nous vous prions de nous excuser pour la prise de son, qui capte le bruit ambiant du bar, ce qui gêne l’audition pour la seconde moitié de l’entretien.

(20)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 737 articles sur ce site.


36 commentaires

  1. Antonymous dit :

    Ahhhhh,

    heureux de voir que vous ayez remis en ligne la vidéo intégrale de l’interview, on va voir à quelle point il arrange la sauce à leur goût.

    Bon boulot Raph.

    #ONLR

  2. blake dit :

    A quoi vous attendiez vous de Canal+ et d’Ariel Wizman ? son interview etait orienté il suffit d’écouter ses chroniques dans la LNE….

  3. Gzawyé dit :

    en espérant que les téléspectateurs de l’émission viennent voir votre site pour se rendre compte de qui est obsédé par la question juive…

  4. Atila dit :

    Il est fatigant M. Coq-à-l’Âne. Nul à tout les niveaux ce mec. Il est juste venu choper ses images pour son montage d’une minute, mais il n’en a rien à cirer de ce qui lui est dit (je regarde ailleurs, je relance sur autre chose).
    Le cadreur de Anal+ fait ses petits va-et-vient entre Coq-à-l’Âne et R. Berland, pour mettre en avant le contenu de l’interview sûrement. Un plan fixe appelle trop à la concentration, il faut du mouvement, de l’action pour capter l’œil du téléspectateur, en laissant le cerveau de côté.
    Il se demande pourquoi des jeunes cherchent à s’informer et à ré-informer, et se demande bien ce qu’est le sionisme… Qu’est ce qui peut bien intéresser M. Coq-à-l’Âne? Son nombril, ses petites musiques, ses grandes lignes, sa place à Anal?

  5. Denver dit :

    Vous n’êtes quand même pas aussi naïfs quand même ? Il fallait qu’ils sortent leur montage propagandiste pour que vous réagissiez ? Déjà vous n’auriez pas du effacer la vidéo lorsqu’elle est sorti sur Viméo, histoire qu’on la voit avant de voir leur montage. Vous avez mal joué et vous vous êtes fait avoir. Niveau visibilité, les gens qui ont vu leur émission doivent avoir une très mauvaise idée du CDV maintenant.

    • C’est votre avis. Petite précision, ce n’est pas nous qui avons mis la vidéo sur Viméo, et ce n’est pas nous qui l’avons retirée non plus.

    • Digital dit :

      #Denver
      La critique est beaucoup plus constructive lorsque l’ont même une action. Rien n’empêche un citoyen de prendre sa caméra et se frotter aux propagandistes pour ensuite tout publier sur Internet.

      voici un exemple que vous pourriez faire facilement http://www.youtube.com/watch?v=vhW5zuFcb9g

    • Matteo dit :

      Personnellement, j’ai connu ce symbole,
      et puis ce collectif via les chaines publics, ( cercledesvolontaires )
      Associé aux fouteur de trouble, j’ai quand même
      l’esprit et la curiosité pour me renseigner avec les
      moyens du bord, merci internet. Je tombe sur une video
      d’interview du docteur Christophe Oberlain. Interview assez
      intéressante et qui pour ma part découvre les dessous de l’iceberg
      petit à petit, en me baladant encore sur le net pour voir d’autres
      interviews de ce collectif, je tombe sur cette interview, pas net, pas très
      attractive, dans le sens ou elle ne m’attirait pas spécialement, et en écoutant
      ces 50mn, je me suis posé cette question du pourquoi il fait ça?
      Je ne connaissais ni l’un, ni l’autre. Mais simplement de voir le journaliste qui tend des perches pour ses gros titres était juste épic, j’ai cru a un moment que le sans culot qu’il est était là pour prendre la température de cette révolution des consciences et au passage faire passer un idéologue aux apparences décontracté et sans menace, pour un abruti et pour au final lui inculquer par des conseils subtils la façon dont il doit s’y prendre pour continuer son job de réinformation, alors que personnellement j’ai trouvé qu’il s’en sortait plutôt bien, encore une fois par curiosité j’ai vadrouillé sur le net pour confirmer mes dires, J’ai aussi noté un passage de la video de 50mn, au moment ou la discussion arrive au 11/09, le petit groupe de nana qui ne laisse pas indifférent le journaliste, se placer derrière les deux intéressés et un petit geste du pouce qui laisse penser a un « parfait, on entend plus rien, bougé plus » bref. Je termine de visionner cette vidéo avec la vague impression que ça va au delà de ce que je vois, j’ai tapé cerclesdesvolontaires.fr sur gogole, et hop me voilà, en haut de cette page, lisant cette petite mise en scène, visant a démontrer ce que sont les medias aujourd’hui et c’est réussi. J’ai été rassurer en voyant le petit reportage d’anal+ qui schématise parfaitement bien le pouvoir des medias. « Tu peux enlever le bandeaux que tu as sur les yeux, mais faut aussi que tu les ouvrent »psy4delarime# ( Comme dirait zemmour, le rap est une sous culture. )
      Pourtant il faudrait que les gens réagissent.

      Il est tard comme vous pouvez le voir, je terminerais sur ces quelques lignes si ça peux éviter tout reproche ou mal compréhension de ce que j’écris. j’ai un travail pénible et mal payé, mais j’ai un travail, j’ai pas a me plaindre, j’ai une famille, je manque de rien, mais j’ai quand même du mal a être épanoui en sachant que d’autre essaye de survivre. 2014 et des personnes meurent tout les jours, pour une terre qu’ils n’ont pas choisis, des militaires envoyés au charbon pour une cause qu’ils croient noble et serviable. Que des personnes n’ayant pas les moyens n’aient pas d’accès aux soins, au risque de paraitre utopiste ou ridicule, je suis pour l’humanité égalitaire.

      J’ai grandi en cité, la fraternité y est présente, mais diviser pour mieux régner est dans l’ombre mais bien présente aussi. L’homme a peur et se défend face a l’inconnu. J’ai peur de rien, a quand le changement?

      Merci de passer ces messages, de donner l’accès a ces vrais infos. Continuez comme ça, sans artifice. C’est top.

      Un petit pavé de mot sur la toile qui ne fera même pas l’onde d’un ricochet mais j’y crois.

  6. Stephane dit :

    Bonjour CDV,

    Loin de moi l’idée de vous donner un cours de journalisme, mais vous devriez ne plus accorder aucune interview à ces personnages guignolesque…

    Pendant l’occupation, ils y avaient ceux qui prenaient part aux mondes des médias propagandes de l’époque – mais que sont-ils actuellement ? – et les autres, qui refusaient toute collaboration.
    C’est le reproche que nous pourrions faire à tous ces médias alternatifs ; beaucoup reprennent les « articles » de ces médias, bien qu’il y ait, au-dedans de ces « articles », des orientations relativement malsaine, et les redistribue, à même leur blog, parce que ces articles dénonceraient telle chose ou telle autre qui iraient dans le sens de ce que ces médias alternatifs dénoncent régulièrement.
    Il faut reconstituer un bloc unis des médias alternatifs afin de lutter contre la propagande. Quelques années dans un pays dictatorial m’ont permis de comprendre pas mal de chose, si ce n’est d’avoir un sens critique très aiguisé. J’ai appris à voir au travers…

    Je ne remets pas en cause votre bonne intention, mais je vous invite à prendre conscience – durablement – de leurs mauvaises intentions. Il n’était pas venu pour vous interviewer ou vous donner la parole, mais bien pour vous manipuler. Cela s’entend, certes, dans les questions – et se décrypte, aussi, dans son attitude, à ne même pas écouter vos réponses -, mais se lis également dans son attitude physique, non ?
    Son but était de vous faire passer pour un guignol de la ré-information, comme il précise si bien. Dans le mot, il sous-tend que vous êtes juste un conspirationniste. Autre exemple, il ne vous appelle pas par votre prénom mais vous demande ce qu’un « jeune homme » etc. ce qui sous tend l’idée que vous avez beaucoup à apprendre et donc, que vous n’avez pas suffisamment vécu ni de recul pour comprendre ou participer aux grands débats de ce monde.
    Il semble que vous vous soyez focalisé sur l’idée – et ceci avant sa venue – qu’il chercherait à vous faire tomber dans un piège concernant la question sioniste/juive alors que son idée à lui – j’en suis presque certain – était de vous faire apparaître comme un jeune donneur de leçons, arrogant, en matière de journalisme… Revisionnez la vidéo…

    Sa vidéo proposée est un montage grossier – vous le saviez avant, sinon vous n’auriez rien enregistré – la vôtre, est une illustration de ce qu’il voulait faire passer comme message à votre propos et à celui du CDV ; du pseudo journalisme s’abreuvant à des thèses complotistes, s’affichant avec des « extrémistes » de toutes sortes, s’attardant exclusivement sur la question juive…
    Demandez-vous pourquoi ils n’interviewent pas Meyssan, Soral, Collon, Asselineau etc. et vous tendent le micro à vous ???

    Par ailleurs, je suis sûr que vous avez dû ressortir « vidé », fatigué suite à cet entretien, n’est-il pas ?
    Le noir (âme ou vêtements) aspire l’énergie d’autrui. L’une des raisons pour laquelle l’ensemble du monde du spectacle soumis se vêtit de noir sur scène ou autre. Ils aspirent l’énergie de leur public ou interlocuteur.
    C’est ce que nous nommons la Vampirisation énergétique horizontale. C’est là le réel des vampires. Pour s’en défendre, portez du blanc ou des dessous blanc…

    Autre petite chose. Il y a vingt ans, le sionisme avait le même pouvoir en France ; vous vous méprenez totalement en affirmant le contraire. La seule différence est qu’il était moins arrogant parce que le fascisme était en construction. Aujourd’hui ils ne se cachent plus et sont devenus arrogant parce que, pour eux, le combat est d’ores et déjà gagné. Tous ceux, anonymes, qui ont commencé à combattre le sionisme – avec tout ce que cela inclue, pédophilie, traite des blanches, racisme, mensonges historique, brigades communautaire etc. -, »les précurseurs » ont payé cher, très cher, leur combat et les rescapés ont tous finis sur une liste noire, faisant de leur vie, un véritable calvaire. Vous n’imaginez pas à quel point ce combat fût – dans une société sous morphine – d’une extrême violence, se heurtant, de plus, à l’époque, à la « bonne conscience populaire », les bisounours de service…

    « On ne laisse pas une chaise vide »… Lorsqu’à la table y siège, seulement, les bergers du diable, on décline l’invitation et on prend part à la confrontation dans le cercle de la Vie, en sanctuarisant les faits et les réalités, en mettant en lumières les mensonges de « La Vérité » ; ensuite, il appartient à chacun de se faire sa propre réflexion sur ceux qui veulent propager les « les-sons » de la haine et ceux qui veulent défendre l’honneur des « de-voirs » de l’Amour.
    En un mot, vous n’avez pas à vous justifier pour l’action que vous menez.

    Bien à vous et belle journée,
    S.

  7. etienne dit :

    Pourquoi ne pas avoir décider que Jonathan fasse cette interview ?
    Ça leur aurait un peu coupé l’herbe sous le pied non ?

  8. Joël Delannoy dit :

    Ce Wizman est un tordu.
    Coqs à l’âne, coupures incessantes par appropriation du micro, distorsion du discours de l’autre.
    Il faut l’inscrire sur la liste noire des interviewers infréquentables.
    C’est là qu’on voit que rien ne vaut un écrit bien structuré et sans présupposé sur ce que devrait déjà savoir le lecteur.
    Bravo en tous cas pour votre argumentation d’une logique incontournable. La fin, je ne sais pas. C’était inaudible.
    Wizmann mettait le micro à 10 cm de sa bouche et à trente de la vôtre. Ce que vous aviez encore à dire, il n’en avait rien à faire.

  9. Sem dit :

    Raph, c’est soit la langue de bois, soit l’ignorance et l’absence de vision historique qui te réduit au rôle de pantin entre les serres d’un rapace de la taille de Wizman. tu te contredis sans cesse en répétant des mensonges historique.
    quelques exemples, résultat 1ere guerre mondiale, lettre Balfour, pour la promesse donnée par « les sionistes » de faire entrer les USA dans le carnage qu’ils ont mis en route.
    idem pour la seconde, création d’Israel… et « les sionistes » sont aux rennes des USA qu’ils poussent encore une fois au carnage.
    la guerre mondiale qui se prépare avec les mêmes prosélytes et organisateurs a été mise à jour de façon claire en 1978par Oded Yinon dans Kivunim, et dénoncée au monde par Israel Shahak, qui lui n’utilisait pas la langue bois, j’en veux pour preuve son livre histoire juive, religion juive, qui décrit les tenants et aboutissants de la domination mondiale de cette idéologie politique qu’est le judaisme
    pour la Libye tu n’as pas su rappeler l’origine du bombardement de ce pays suite à la manipulation « sioniste » qui avait installé un émetteur radio pirate en plein tripoli pour émettre des sornettes qui faisaient passer la Libye pour un état terroriste, et donner grâce à leur emprise médiatique et politique sur leur colonie communément appelée USA, l’ordre de bombarder le pays, et de tuer des enfants de Kaddhafi.
    ni sur leur omnipotence sur les guerres d’Irak, dont ils furent les premiers à bombarder Osirak,puis à pousser leurs esclaves soumis à aller mourir pour la grandeur de Juda…

    etc, etc, etc.

    j’ai eut l’impression de voir Wizman interviewer mediapart… bon j’exagère un peu pour bien marquer le coup.

    Dieudo a cessé la langue de bois, et c’est pour cela que nous nous reconnaissons en lui. et nous vous invitons à cesser de ménager tant la chèvre que le choux, car cela ne fait qu’aider la chèvre à dévorer le choux…

    comme le dit si bien Roger Dommergue, ce qui manque à la majorité, c’est l’esprit de synthèse.

    cessez de vous appuyer sur les mythes, et vous aurez enfin accès à l’histoire réelle. car ces mythes sont les barrières qui vous interdisent l’accès au réel.

    ceci dit, il a bien choisit, et comme dit plus haut il ne pourrait pas la jouer à l’envers de la sorte à Alain Soral, qui aurait eut les arguments nécessaires pour fermer le clapet de ce prétention, sûr de lui et dominateur.

    une bonne révision s’impose, si tu veux être à la hauteur la prochaine fois, et oublie, la langue de bois, ou met à la place un baillon, ce sera bien plus explicite que de tourner autour du pot de peur de passer pour antisémite, qui semble à tes yeux bien plus grave que d’être pédocriminel, ou meurtrier.

    Cordialement.

    • OSEF dit :

      @SEM
      Assez d’accord avec l’ensemble de votre raisonnement, mais on ne peut résolument pas blâmer Monsieur Berland de n’être pas omniscient et pour cause, maîtriser le sujet du Sionisme ce révèle extrêmement complexe et à moins de passer des années entières à l’étudier, indubitablement on fait donc l’impasse sur des éléments historiques probants qui attestent de la main mise du Sionisme sur la politique internationale, à fortiori dans une interview ou le journaliste vous prend clairement de haut et minore le moindre argument que vous lui présentez, au final Monsieur Berland s’en sort tout de même correctement et garde surtout son calme, attitude très importante face à ce type d’individu.
      Personnellement n’étant pas historien et n’étant pas « sionistophile », je garde en mémoire des déclarations importantes de nos hommes politiques Français actuel de notre gouvernement mettant à mal le principe laïcité au sein de notre pays, comme par exemple la déclaration de Pierre Moscovici au Cercle Léon Blum, ou il déclare souhaiter que les entreprises Françaises vengent Moise, ou celles éminemment connues de Manuel Valls se disant éternellement attaché à Israël, ou bien encore qu’un ministre Français peut arborer fièrement sa Kippa…
      Eléments d’informations certes rébarbatifs mais ayant l’avantage d’être clair et précis sur leur engagements politiques respectifs en faveur d’un autre pays que celui pour-lequel ils exercent leur fonction ministérielles, de plus ils sont de notoriétés publiques et « coq à l’âne » n’aurait pu feindre de ne pas les connaitre…

  10. Térouinard dit :

    Bonjour
    Face aux journalistes, que du direct.
    Idem pour une émission TV (pas en direct, décliner l’invitation).
    .. jusqu’à .. preuve du contraire !!

  11. Isabelle Juste dit :

    Bonjour,
    je pense que les dés étaient pipés d’avance, anal+ mène le débat dans le sens qui l’intéresse, la vidéo est très utile pour s’en rendre compte.
    Pourquoi ne pas proposer à ces personnages vos propres interviews, avec une liste de questions clefs, bien préparées à l’avance, et avec la liberté de mener le débat vous même…?
    Bien sûr, ils ne seraient pas nombreux à accepter l’invitation mais vous seriez en mesure de publier ceux qui ont refusé le débat…
    Pourquoi ne pas s’incruster dans les évènements publics auxquels ils participent pour les questionner et faire ainsi vos propres reportages(avec ou sans réponse)…?

  12. goy dit :

    Avant, canal+ c’était de l’anticonformisme bon ton. Maintenant, c’est du conformisme mauvais ton. On le voit bien, ils ont vraiment du mal à être sérieux, il se sentent exclus du jeu, comme dans une cour d’école. Ils voudraient bien s’amuser avec leurs petits camarades, hélas les convenances….

  13. Jails dit :

    Les stars gagnent des millions avec ce genre de piège.
    Le contrat était claire interview sur le jour de colère
    et le résultat c’est de la calomnie…

    Faut pas tomber dans le piège utilisé le mot « juifs » et au mieux un mot qui ne doit plus s’utilise, « le juif errant » symbolise la diaspora donc depuis 1947 c’est fini, au pire c’est un euphémisme qui désigne 2 siècles de dégradation de ces gens. Juifs c’est l’équivalent de nègre. C’est interdit pas la loi depuis l’an 2000.

    Un hébreux à 12 schisme religieux dont le judaïsme est le courant dominant et depuis 1947 le peuple hébreux est un israélien comme une Helvète est un Suisse.

    C’est exactement comme avec la dialectique de l’U.E., c’est pour noyer le poisson. On parle de pays de l’U.E. alors que c’est des états d’une fédération avec pour Capitale Bruxelle.
    Personne ne cite les capitales des 51 états U.S.
    La capitale c’est Washington et c’est tout.

    Soyez malin montrez que vous connaissez le sujet mieux qu’eux
    et la vérité ferras le reste…

  14. Tu as eu raison de faire cette interview. A chaque exercice de ce genre les masques tombent un peu plus…
    De plus
    J’ai adoré le passage et sa tronche quand tu lui demandé si il savait que les sionistes ont collaboré avec les nazis donc la shoah.
    Et l’abruti répond « ce n’est pas la chose la plus importante » Ce qui compte c’est pourquoi tu penses?

    Délirant!

    • Merci Marc !
      D’autant plus que quelques minutes avant, il disait que la Shoah était le pire crime de l’Histoire. Donc, d’après lui, d’un côté, cette période (années 30 – 40) a connu les pires crimes de l’Histoire, mais de l’autre il ne comprend pas pourquoi on s’y intéresse…
      C’est d’un logique qui m’échappe…

  15. RESTITORIUM dit :

    dommage pour le son de la video integrale , peut etre mettre un micro cravate la prochaine fois ? les sons exterieure couvrent parfois tes paroles , ceci dit , je trouve cela tres malin de ta part d’avoir accepté cette interview en sachant pertinement qu’elle allait etre orienté dans sa diffusion sur canal , nous avons là , encore une fois , un excellent document prouvant la manipulation honteuse de cette chaine en particulier et des medias en generale , ariel se serait il fait hanté par l’ancienneté des locaux ? merci pour cette video et bravo pour votre courage et votre travail .

  16. franz dit :

    Oui, merci Raphaël, même si la manipulation était connue d’avance, je pense que tu as bien fait d’y aller, il reste maintenant à nous tous à partager cet article pour que les masques tombent.

    Et contrairement à certains je ne pense pas qu’il soit nécessaire de tout connaître sur l’histoire, d’être incollable sur le sionisme pour pouvoir répondre valablement : il faut plutôt montrer les absurdités de raisonnement, et insister sur le fait que les comportements entre humains dépendent de valeurs morales, non de connaissances.

    On peut très bien ignorer que la seconde guerre mondiale ait eu lieu, penser qu’aucun Juif n’ait été massacré par Hitler, et pour autant refuser toute discrimination raciale ou religieuse. Ceux qui voudraient empêcher toute discussion sur l’holocauste au motif que « relativiser des crimes, c’est leur permettre de se reproduire » sont des pervers : si on pousse leur logique jusqu’au bout, il faudrait persécuter nos contemporains pour s’assurer que leurs descendants seront mieux traités ! Il faut sortir de ce cercle vicieux. Tous les hommes (et femmes) sont égaux, point. Et personne n’est responsable des agissements de ses ancêtres.

  17. Whammyburger dit :

    Bonjour,
    Vous avez remarqué qui est intervient dans le reportage d’Elie Wizman, dans le café branchouille, se posant en experte de l’extrême droite?
    Fiammetta Venner, la femme de caroline fourest..
    Caroline, sors de ce corps !!!!!!!

  18. Noum Hinna dit :

    Bien ouej!! Au moins, maintenant, ils [les responsables qui cautionnent/valident/financent le montage de ce Ariel] sont au courant que l’on sait raisonner, que nous sommes informés et que nous sommes cohérent avec nos idées!!

    Par contre, je pense (et c’est perso) qu’il faut continuer à donner des interviews à ces pauvres types! Ainsi, un plus large public sera atteint à chaque fois que vous mettrez l’intégrale en ligne. Avec Dieudo, on est sous leurs projecteurs et ca serait leur rendre la pareil que de les mettre sous la notre!

    Raphaël « JahRaph » Berland: « Les résistants ont aussi été massacré »
    In your face, Ariel!
    Mattez ce que dit, très justement, Stephane Hessel par rapport aux résistants! 🙂

    Votre lutte est la nôtre!

    PS: Voir le monde universitaire ne même pas réagir me fait déprimer…

  19. lephillou dit :

    pou en finir avec leur propagande il faudrais tous se desabonner a CANAL + ou a tous son groupe comme CANALSAT ou SFR

    • D’après vous, ça, c’est Mediapart ? C’est-à-dire un article Mediapart ? Savez-vous que les articles de Mediapart sont payants, réservés aux abonnés ?

      Donc, pour vous éclairer, il s’agit de la plate-forme de blog Mediapart, ouverte à tous. Donc n’importe qui peut y écrire n’importe quoi. En l’occurrence, il s’agit d’un article anonyme publié initialement sur le site Indymedia, le même jour qu’une vidéo de la LDJ qui reprenait les mêmes screenshots issus de nos vidéos.

      Donc, si vous avez correctement suivi, Ariel Wizman a cru citer Mediapart, alors qu’il n’a fait que relayer les calomnies de la LDJ à notre égard. Joli…

  20. James dit :

    De la merde cette vidéo, rien à voir avec la réalité, regarder sur internet, juste youtube 🙂

  21. belzebuth the angel dit :

    Vous êtes marrant c’est pas facile d’être journaliste de nos jours, il faut bien qu’il fasse ce qu’on lui demande de faire s’il ne veut pas finir au placard, le pauvre, mais c’est vrai que la notion de journalisme en prends un sacrée coup !

  22. « C’est un art journalistique trop peu connu du public : celui de l’entretien au long cours. Solliciter une interview pour un motif, et bifurquer incidemment sur un autre sujet. Endormir par une écoute bienveillante la méfiance de l’interviewé. Lui faire oublier le petit enregistreur, posé sur le guéridon. L’avoir à l’usure, après une heure ou deux d’entretien serré, quand la vigilance s’est relâchée (de l’avantage d’être deux, on se fatigue deux fois moins vite que le client). S’abstenir de tout signe visible de triomphe, quand il lâche enfin la perle attendue. »

    http://www.arretsurimages.net/chroniques/2014-11-10/Jouyet-de-l-art-du-scoop-a-l-usure-id7225

  23. Merci pour votre travail bénévole.

Laissez un commentaire

Why ask?