Marche nationale des parents abusés (du 7 juillet au 7 août 2014)

marche-nationale-350Date : du 7 juillet au 7 août 2014
Lieu : de Evreux (27) à Aurillac (15)

En France, nous nous targuons d’être le pays des Droits de l’Homme. Mais ces fameux Droits de l’Homme ne sont pas toujours respectés, loin s’en faut : il existe des abus en tout genre.

Nos enfants sont soumis à la violence, qu’elle soit physique ou verbale, et ce de la part de parents mais aussi d’institutions. Ils subissent de la pédophilie de toute part, dans des réseaux ou sur internet. Ils subissent le placement abusif (environ 150 000 placements abusifs d’enfants dénoncés par l’Igas). On les prive abusivement d’un parent lors d’une séparation au profit de l’autre, ce qui, la plupart du temps, est aliénant, et tout ça, sous couvert de la justice qui protège bien souvent ces personnes ou ces institutions. Que faire face à tous ces crimes ? Nous pouvons les considérer comme crimes. Cette justice et leurs complices détruisent l’innocence de ces enfants, alors nous ne pouvons fermer les yeux en tant que citoyens.

C’est pour tout cela qu’une marche est organisée du 7 juillet au 7 août 2014. Elle se fera à pied, à raison de 20 km par jour. Elle démarrera d’Evreux et se terminera à Aurillac. Les organisateurs demandent du soutien, et de la présence pour se faire entendre, afin que cela sorte du secret. Voici le lien de cette , vous pourrez vous inscrire et voir le descriptif et le trajet emprunté.

On compte sur vous !

Sandrine Mahieux

Page Facebook de l’événement

 

(222)

A propos de l'auteur :

a écrit 6 articles sur ce site.


7 commentaires

  1. Pierre dit :

    Ce projet est intéressant, mais comme pour de plus en plus de choses, il nécessite,pour être tenu informé, d’être inscrit sur “Fesses-Bouc”, réseau “social” largement contrôlé par la CIA et consorts.
    Alors, je veux bien que l’on s’emeuve du sort d’Edward SNOWDEN, que l’on se plaigne d’être constamment surveillé, encore faudrait-il avoir la sagesse d’esprit à ne pas accepter de rentrer dans de tels schémas…
    Et, quitte à être le dernier des Mohicans , je me refuse à m’inscrire sur ce réseau.
    Il est fort dommage que de tels projets ne choisissent pas de communiquer différemment.

  2. Guel dit :

    Complétement d’accord avec toi pierre mais quel media nous propose autant de visibilité ???

    • Sébastien dit :

      Salut,

      Le débat de la CIA et autre big-brother conspiracy est un peu éloigné du sujet !!!

      Je veux participer et je suis informaticien : profitons-en, non ?

      Le média est l’internet et touchera donc autant de monde que facebook !!!

      Chacun doit savoir ce qu’il fait et a à faire pour que cela avance : seuls nous n’y arriveront pas.

  3. xavier dit :

    Pourquoi d’Evreux à Aurillac ? Pourquoi pas devant l’assemblée nationale ou l’Elysée , ou le ministère de la justice ou ailleurs ? Bon ,ceci dit, vous ferez comme vous voulez (ou comme vous pourrez), je n’ai rien contre votre trajet; mais j’ai peur que les média officiels (les média-menteurs) s’en foutent royalement de votre marche, et la “camouflent”. (connaissant leur complicité avec le système)

  4. sandrine mahieux dit :

    voici un site internet pour ceux qui ne vont pas sur facebook
    http://marchenationale.webnode.fr/home/
    n’hésitez pas à allez voir je ne l’ai pas terminer mais il y a les lieux et les dates ou je me trouverais alors à très vite cordialement Sandrine Mahieux

  5. Péma dit :

    Si des parents divorcent c’est qu’ils ne s’entendent pas. Leurs enfants seront toujours comme pris en otages et par cet enjeu la “guerre” continue entre les parents. Je ne vois pas de solution ou de loi “miracle” pour ces enfants. Mais des adultes bienveillants sont toujours nécessaires, même quand les parents s’entendent, ils ne sont pas les seuls adultes à être nécessaires à l’épanouissement des enfants.Et personne n’appartient à personne.

  6. Péma dit :

    Je trouve ce texte mélangeant plusieurs soucis. Qu’est-ce que des placements supposés abusifs (faut voir au cas par cas) a à voir avec le danger de la pédophilie ? Les enfants vivent malheureusement ce risque où qu’ils soient. Les violences de tous ordres se perpétuent le plus “chez soi” ! Il me semble que la présence de tout un groupe d’adultes , et pas seulement les parents, soit nécessaire pour tenter de mieux protéger les enfants, en leur enseignant les réalités et les dangers de la vie, et que les enfants aient un vrai recours pour se défendre et demander de l’aide.Les parents n’ont pas l’exclusivité des bons soins. C’est dommage mais c’est comme ça . Rien ne sera jamais parfait, il faudrait plutôt étudier vraiment la sexualité humaine et ses dérives pour en être conscient et agir pour améliorer la situation. Condamner ne suffit pas.

Laissez un commentaire

Why ask?