Quand Laurent Fabius négocie avec Svoboda, parti ukrainien antisémite…

svoboda-300Olivier Berruyer dénonce les échanges cordiaux entre Laurent Fabius et les leaders d’extrême droite de Svoboda. La diplomatie russe a accusé jeudi 13 mars le ministre français des Affaires étrangères d’indulgence à l’égard du parti nationaliste ukrainien Svoboda (Liberté), représentant 1/3 du nouveau gouvernement ukrainien.

Source : LibertarienTV

(464)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 915 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. [Ukraine : on a oublié de vous montrer… 2] Le choc des photos – Les néo-nazis de Maïdan

    http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvm-2/

  2. Jails dit :

    Hô une quenelle inversée, mais que fait Manuel Valse ?

  3. Commentaire laissé sous une autre vidéo :

    Jonathan Moadab est bien connu ici sur AV, il est rédacteur d’une grosse trentaine d’articles dont le dernier du 12 juin 2012 fut assez croustillant ! :
    “Alyaexpress News se prend une raclée sur Agora Vox : ou quand la Vérité triomphe sur le mensonge”
    .
    ceci dit à la fin de la vidéo lorsque Jonathan rapporte que “le grand rabbin de Kiev appelle les juifs d’Ukraine à partir”, il s’est fait avoir par les rumeurs, car cette info vient d’ici : http://alyaexpress-news.com/2014/02/le-grand-rabbin-de-lukraine-prie-instamment-tous-les-juifs-de-fuir-kiev/
    ou par le Jerusalem Post du 02/27/14 Yesh Atid, MK to Netanyahu : Bring Ukraine’s Jews to Israel

    http://www.jpost.com/Jewish-World/J

    En fait c’est exactement le contraire qu’à dit ce rabbin !
    .
    le grand rabbin de Kiev et d’Ukraine Moshe Reuven Azman “l’antisémitisme, il n’y en avait ni sur le Maïdan, ni à Kiev ni en Ukraine.”
    .
    Les Juifs d’Ukraine disent ne pas craindre l’antisémitisme mais la guerre
    Kiev (AFP)
    Rejetant les soupçons d’antisémitisme à l’égard des militants pro-européens que les médias russes taxent volontiers de “fascistes” ou “néo-nazis”, les Juifs d’Ukraine affirment n’en voir aucune trace et craignent plutôt un conflit dans la foulée de la crise en Crimée.
    “Il faut savoir distinguer entre nationalisme et nazisme”, a-t-il dit.
    .
    Longue barbe touffue et carrure imposante, chapeau noir à large bord sur la tête, le grand rabbin de Kiev et d’Ukraine Moshe Reuven Azman est apparu mercredi au centre de presse pour dire de sa voix de basse que l’antisémitisme, il n’y en avait ni sur le Maïdan, ni à Kiev ni en Ukraine.
    .
    Même Dmytro Iaroch, l’ambitieux chef du mouvement nationaliste de droite Pravy Sektor “a dit aux médias qu’il n’était pas xénophobe”, a estimé le grand rabbin.
    “La semaine dernière, avec Vadim Rabinovitch, le président du Congrès juif ukrainien, nous avons appelé les chefs des communautés et les rabbins à travers le pays et personne ne nous a signalé de propos ou de manifestations antisémites”, a poursuivi le rabbin.
    .
    Interrogés par l’AFP, le président du Conseil juif d’Ukraine Ilya Levitas, tout comme le porte-parole de la communauté juive d’Odessa, Berl Karpoulkine, offrent sans hésiter la même opinion.
    […]
    En fait, si antisémitisme il y a, il s’est fait quasiment invisible. Le leader du parti nationaliste Svoboda, membre de la coalition au pouvoir, Oleg Tiagnybok, figure toujours en deuxième position sur une liste américaine de pires antisémites pour des déclarations d’il y a une dizaine d’années qui lui ont valu d’être exclu de son groupe parlementaire. Mais il ne se permet plus en public le moindre mot qui pourrait les rappeler.
    .
    Tant le rabbin Azman que M. Karpoulkine rappellent que lors de l’unique incident des derniers mois, quand une bouteille incendiaire avait été lancée en février par des inconnus contre le mur de la synagogue de Zaporojie ** dans le sud-est du pays, des représentants du mouvement du Maïdan sont allés offrir à la communauté juive locale la protection de son service d’ordre.
    […]
    M. Krapoulkine confirme qu’en Crimée aussi tout est calme pour les Juifs, même si une svastika a été peinte il y a deux semaines sur la synagogue de Simféropol. “On ignore qui a fait cela, les pro ou les anti-russes”.
    .
    Source : AFP reprise par http://www.almanar.com.lb/french/ad

    ** Zaporijia est à 600 km au sud-est de Kiev ; qqs traces de brûlé en façade voir photos dans articles http://www.lemondejuif.info/ukraine
    ou http://www.jpost.com/Jewish-World/J

    Pour profiter des hyperliens, cliquez sur cet article, et regardez dans les commentaires :

    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/jonathan-moadab-agresse-par-la-44184

  4. Pierre dit :

    On sait très bien pour qui travaille Fabius
    On sait aussi qui a manipulé cette pseudo révolution
    On sait qui commandaient les snipper’s…
    De l’intox…
    De l’intox…
    Que de l’intox !!!

Laissez un commentaire

Why ask?