À propos de Benjamin Fulford

benjamin-fulford-200 Fils d’un diplomate canadien basé en Amérique du sud, Benjamin Fulford part faire des études de journalisme à Tokyo dans les années 80, après avoir passé cinq ans dans une tribu amazonienne. A la fin de son cursus universitaire, il est embauché par le magazine Forbes Asia, au sein duquel il va gravir les échelons jusqu’à en devenir directeur de publication. A ce titre, il sera amené à côtoyer nombre de ministres de la zone Asie, et en gardera un carnet d’adresse qu’on imagine épique. Il a également animé un talk show d’économie, en prime time sur un des principaux networks japonais.

Au pays du soleil levant, c’est un journaliste connu, qui a vendu plus d’un million de livres sur les quelques-uns qu’il a publié. Au début des années 2000, il va claquer la porte de Forbes en publiant, contre l’avis de sa hiérarchie, une enquête sur la corruption mettant en cause le ministre des finances japonais d’alors. A la suite de quoi il sera contraint de basculer dans la clandestinité, et se verra alors offrir l’aide et la protection de la Société du Dragon Blanc, dont il se fera occasionnellement le porte parole auprès des occidentaux au pouvoir sur notre planète.

La tentaculaire Famille du Dragon, pendant asiatique de la franc-maçonnerie, est présente dans plus de 170 pays et véhicule ses valeurs humaines aux travers notamment des arts martiaux. Pas un club d’arts martial qui ne s’ouvre sans leur assentiment tacite. Elle se targue d’avoir une armée d’un million de ninjas surentraînés disséminés aux quatre coins de la planète, et tente de contraindre les familles régnantes à la reddition afin de libérer l’humanité du joug de l’asservissement. C’est notamment elle qui est à la manœuvre derrière le procès Keenan, en rapport avec l’arrestation à la frontière italienne en 2009 de deux japonais transportant l’équivalent de 450 milliards de $ en bons du trésor US, que la justice italienne a saisis en prétextant qu’ils étaient faux.

En lisant Fulford, on est immédiatement plongé dans un monde d’arcanes totalement inaccessibles au commun des mortels. Il survole la géopolitique mondiale avec une vision d’ensemble que d’aucuns qualifieraient de totalement délirante. Et encore, l’adjectif est faible : les aventures de James Bond, à côté, c’est tricot magazine ! On nage donc avec allégresse en plein délire mythomane, et c’est tellement jubilatoire qu’à chaque exemplaire de sa newsletter (sur abonnement, à 2$ l’unité) les commentaires s’empilent sur des kilomètres, drainant toutes sortes d’illuminés dans leur sillage, à l’instar d’un David Wilcox ou d’un Alfred Lambremont Webre. Mais à l’origine de la légende, il y a les faits qui valident la crédibilité de l’artiste. Un vrai journaliste, sans concession, qui va effectivement sacrifier sa carrière sur l’autel de la vérité. Et il est visiblement allé très haut (jusqu’au dessus) !  A ce titre comme tout emmerdeur patenté qui se respecte, il afficherait plusieurs tentatives d’assassinat au compteur, de nombreuses campagnes de diffamation (on le dit notamment toxicomane), et il est vrai que lui-même n’hésite pas à défrayer la chronique, avec des interventions pour le moins déconcertantes !

Pour ma part, j’ai commencé à le suivre de près en mars 2011, quand, peu de temps après avoir appris la mise en industrialisation au Japon des moteurs Minato et assisté aux premiers tests de véhicules propulsés à l’énergie libre, j’ai vu déferler la plus grosse vague de l’histoire et que, 911 et guerre en Irak aidant, je me suis surpris à me demander si quelqu’un, quelque part, comptabilisait les têtes nucléaires US. C’est effectivement lui qui aura été le premier a parler d’acte de guerre à propos du tsunami du 11/3.

Bref, vous l’aurez compris, c’est un OVNI journalistique que je vous propose de découvrir. Il est tellement hors cadre que, même si la plupart des infos qu’il balance ont beau être reprises un peu partout sur la toile, chercher à les recouper est un véritable chemin de croix, qui ramène bien trop souvent à sa seule source. Épisodiquement, on voit passer une news qui vient confirmer, parfois avec un mois de décalage, quelque propos surréaliste tenu dans ses colonnes. Mais ses analyses présentent malgré tout l’avantage d’offrir une vision beaucoup plus orientale des événements du monde, car il est indubitablement plus japonais que canadien, malgré les apparences. Nous qui sommes tant enclins à nous scruter le nombril, ça ne peut pas de toutes façons pas nous faire de mal.

Au final, même cette présentation succincte est à considérer comme sujette à caution, car elle n’est en fait que le reflet de l’image que je m’en fais, au travers notamment du souvenir de sa notice wikipédia qui a depuis été supprimée. Tout ça pour avouer que je fais naturellement appel à votre discernement, partant du principe que si vous êtes sur le Cercle des Volontaires, c’est qu’à la base vous n’en manquez pas 😉

Bonne lecture !

Renaud Spenal


Avant-propos – Sample report

La guerre financière mondiale atteint sa phase finale. Plusieurs sources fiables issues de trois continents signalent l’imminence d’une percée majeure dans l’impasse financière. Nos propres sources (dont le MI6 et le renseignement militaire japonais ) confirment qu’une importante délégation est descendue sur Washington afin de donner lecture d’un acte d’émeute à l’establishment de Washington DC. Les caciques sont maintenant informés du fait que la Réserve fédérale doit être stoppée et le nouveau système financier mis en œuvre sans délai, faute de quoi les États-Unis se retrouveront totalement coupés du monde. L’armée est également proche de la révolte ouverte, avec plus de la moitié des militaires qui soutiennent un nettoyage total à Washington DC. L’establishment doit donc maintenant choisir entre la guerre civile, le chaos et leur mort plus qu’éventuelle, et une comparution devant une commission de la vérité ou autre type d’arrestation. Nous voulons croire que les esprits sains prévaudront dans une telle situation et qu’une résolution pacifique est imminente. Cependant, l’histoire nous incite à la retenue.
[…]

Plus de 90% des dollars en circulation le sont hors des USA. Les personnes qui possèdent ces dollars ne tiennent pas à ce qu’ils se transforment en papier sans valeur lorsque le Conseil de la Réserve fédérale implosera. Il a été acté que tous les dollars gagnés par un travail honnête (excluant les dérivés et autres types de fraude) seraient soutenus par l’or. Ces dollars devront être renommés ; les Chinois proposent « le Renminbi », et les Rothschild veulent l’appeler « Hong Kong dollar ». Quoiqu’il en soit, de nombreux détails devront être élaborés par les experts. La seule certitude étant que jamais plus la création de monnaie ne sera accessible à des intérêts privés. Les Chinois ont insisté sur le fait que la création de nouveaux fonds devrait être un travail gouvernemental et cela a été convenu par les parties en présence.

Ils voudraient déplacer le siège de l’ONU au Laos, car c’est le berceau de la culture asiatique, l’endroit où elle est préservée intacte. Bien sûr, l’ONU tel qu’il est aujourd’hui, totalement dysfonctionnel, devra être intégralement remanié de manière à ne plus permettre le contrôle global par les seuls vainqueurs de la seconde guerre mondiale. Les fonctions de la Banque mondiale devront être déplacées vers la Chine, probablement à Hong Kong. Tous les employés actuels de la Banque mondiale auront leurs antécédents examinés et seuls ceux qui ont contribué positivement à la planète seront réembauchés. Le FMI sera intégralement dissous, sa principale fonction ayant été de légaliser le pillage des ressources et des biens des peuples du monde. Les Japonais mettront en place une nouvelle institution qui assurera la sécurité et la stabilité du système financier mondial, et devrait avoir son siège à Osaka. Toutes ces institutions fonctionneront à la méritocratie et resteront accessibles à tous sans distinction.
[…]

L’ensemble des structures commerciales de la planète sera modifié. Les industries qui devraient disparaître ou réduire considérablement leur activité comprennent les secteurs automobiles, du pétrole, de la guerre , du nucléaire, et des produits pharmaceutiques. Les entreprises de ces industries auront un besoin d’aide substantiel pour pouvoir se transformer. L’industrie du pétrole, par exemple, pourrait muter en géo-ingénierie. L’armement devrait se consacrer à l’exploration spatiale, l’industrie automobile pourra commencer à fabriquer des véhicules anti-gravité… La transformation de l’ensemble des secteurs obsolètes doit être effectuée d’une manière qui provoque le moins de perturbations sociales possible.

Tous les pays devront accepter de se soumettre à la Cour internationale de Justice, seule habilitée à juger des différends entre pays une fois la voie des négociations diplomatiques épuisée. La guerre rituelle pourrait également permettre de régler les conflits inextricables, qui consiste à envoyer 10 des meilleurs combattants de chaque partie s’affronter au cours d’un tournoi sans morts.

Quoiqu’il en soit, l’humanité est sur le point d’être libérée de l’emprise d’une secte maléfique qui a tué des centaines de millions de personnes au cours des décennies. La plupart des 800 bases militaires américaines réparties dans le monde entier vont pouvoir ainsi être réaffectées à la défense planétaire et associée aux grands projets pour l’humanité. Nous nous dirigeons vers une transformation historique sans précédent. Accrochez-vous à vos chapeaux .


Notice to Ben:
I’ve been trying to contact you and get your authorization to translate your newsletter, but it seems that you’re out of reach.
You just need to know that the purpose here is freedom of information, and that we all are benevolents.
But if you feel bereft in anyway, don’t hesitate to contact me and let me know.
Kind regards.

(3503)

A propos de l'auteur :

a écrit 2 articles sur ce site.


14 commentaires

  1. Captain Flem dit :

    On a envie d’y croire surtout quand on a plongé dans les histoires « cachées » des banques et qu’on comprend un peu mieux comment ça fonctionne et qui dirige, mais ça reste vraiment dur d’imaginer qu’une société secrète serait la, prête a sauver le monde.

    On a envie que ca arrive pour arrêter les grands malades qui nous dirigent mais pourquoi alors continuer a bouleverser la Syrie, l’Ukraine et maintenant l’Algérie si leur fin est si proche … ça me semble une bonne façon de rassurer les « conspirationistes ».

  2. lionel dit :

    On aime « croire » aux infos « optimistes » quand à la fin de l’empire occidental et à l’armée des gentils Ninjas qui veut sauver le monde et lui donner enfin, une autre direction, non pathogène… Fulford est bien décrit dans cet article. Il y a maintenant de nombreuses années que je n’accorde plus aucun crédit à ses « révélations » et pourtant, l’esprit de l’homme aime croire … C’est légitime…

  3. Lars dit :

    Benjamin Fulford est ce qu’on appelle « l’opposition contrôlée. » C’est un désinformateur. Si vraiment vous voulez écouter quelqu’un de sincère et qui oeuvre pour les intérêts du peuple, je vous invite à écouter et à lire David Icke, dont les travaux sont sérieux, même s’il faut toujours vérifier les sources, etc.

    • OSEF dit :

      David Icke, né le 29 avril 1952 à Leicester, est un ancien joueur de football professionnel, journaliste sportif à la BBC et ancien membre du parti vert britannique. Il est connu depuis 1990 pour être devenu, selon ses propres dires, « enquêteur à plein temps sur ceux qui contrôlent vraiment le monde ». Il explique en particulier comment des reptiles humanoïdes domineraient secrètement le monde.

      Soyons sérieux 2 minutes svp…

  4. OSEF dit :

    Sympa d’avoir fait un billet sur Fulford en tout cas, cela donne envie de creuser d’avantage sur la réalité de ce personnage et de son mythe, recouper ses « révélations » et essayer de constater la véracité de celle-ci un peu plus tard pourrait être un exercice instructif visant à mieux le cerner et à voir jusqu’ou il est crédible ou non, car les légendes urbaines et autres conspirations sur le net ne manquent pas…

  5. tengu dit :

    Lors du Kali Yuga, le seul moyen de valide de tels personnages est voir leur aura, ceux qu’ils ont derrieres eux. Bref, voir vraiment le niveau spirituel de la personne.

    Pour Fulford ou Icke, c’est claire : ils sont sous l’influence de l’ombre. Ils ont des entite sur eux. Il suffit des regarder leur energie.
    Idem pour Soral, Dieudo … etc …
    Ils melangent verites et mensonges.
    D’autres sont deja plus dans la lumiere : LLP, Hillard, …
    Ce n’est pas une question de jugement. C’est simplement une lecture energetique.

    Qui plus est, meme si vous n’etes pas clair-voyant, et que vous suivez Fulford serieusement pendant quelques annees, vous verrez clairement qu’il pipotte a longeur de temps.

    A bon entendeur !

    • Goupil dit :

      Votre commentaire est bien ésotérique … Quand bien même vous seriez clairvoyant, j’ai du mal à imaginer qu’on puisse procéder à une « lecture énergétique » au travers d’un écran.
      Quant aux informations que délivre Fulford, lui même indique régulièrement qu’elles peuvent être sujettes à caution. A contrario, il arrive parfois qu’elles se voient recoupées avec quelques semaines de décalage, ce qui semble à minima prouver que certaines de ses sources sont dignes d’intérêt.

      • tengu dit :

        Chere Goupil, sachez que l’on peux tout faire avec une simple photo … numerique ou pas … des fois un simple nom suffit :-p

        Fulford clamait haut et fort les meme arguments d’endormissement il y a 10ans … a l’epoque j’etait seduit pas son personnage nipponisant.
        Depuis rien n’a ete dans le sens de la trame qu’il defend, bien au contraire : le NOM est belle et bien place. Pourtant il continue son scenario, montrant une fausse lumiere, un faux denoumant … Il n’est pas dans la lumiere … c’est tout ! Et si on est pas dans la lumiere : alors on travail pour l’ombre !

        La veritable recherche est interieur. Rien a l’exterieur vous apportera des responses sur la direction a suivre. Notre civilisation sera detruite, il n’y a aucune issue, notre civilisation va droit dans le mur !
        Se retourner vers notre essence la plus pure, et la plus authentique, c’est la seule chose qui compte. Meme si ce c’est pas le chemin de tous…

      • korry dit :

        je connais le système, et je soutiens ce que Tengu
        vous a révélé.Après , chacun son chemin
        Je vais vous transmettre un proverbe, qui m’a beau coup appris à écouter depuis l’enfance.
         » Ne dis jamais ,je sais quand tu ne sais pas, car c’est montrer deux fois ton ignorance » Attention, je ne juge personne,c’est un bon conseil qui est utile à tout le monde.avec mes respects amicaux

    • Goupil dit :

      « Notre civilisation sera detruite, il n’y a aucune issue, notre civilisation va droit dans le mur ! »

      C’est votre lecture des évènements. Je pense pour ma part que l’histoire s’écrit au quotidien. Par exemple, le discours de Gordon Duff à Damas est à cet égard significatif du fait que d’excellentes choses, totalement impensables il y a quelques mois encore, peuvent maintenant survenir. Le bon sens populaire a ce dicton : « Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité arrive par l’escalier. »

      En outre, s’il est vrai que la recherche doit être intérieure, n’oublions pas que nous ne sommes qu’un tout, et qu’à cet égard nous serions bien avisés de ne pas nous interdire de formuler des réponses collectives entre gens de bonne volonté, ne serait-ce qu’inconsciemment. Que nous sachions, la guerre est bel et bien en cours, notamment au niveau spirituel, et les eschatologues avertis marchent sur des oeufs. Donc, restons circonspects et avertis, mais optimistes car ça ne mange pas de pain. Et continuons à faire circuler l’information qui libère …

  6. Pax dit :

    Benjamin Fullfraude.

    Arnaque totale. Fiction pour faire du fric sur les gogos.

  7. Georges Lecalve dit :

    Quand on fait référence à Fulford il faut avoir à l’esprit ceci : il a fait un stage dans une tribune amérindienne. Donc le chamane l’a fait entrer en contact avec les Puissances de l’inframonde.
    Ce qui veut dire qu’il ne dénonce pas le « plan », il fait partie du « plan »…
    Plus d’informations sur le plan et l’arrière plan…
    http://www.orden-de-chevalerie.org

Laissez un commentaire

Why ask?