Olivier Berruyer : un des derniers résistants du PAF ?

Olivier-Berruyer-300Le Cercle des Volontaires a rencontré Olivier Berruyer, ou l’homme qui disait des vérités… à la télévision ! Il s’est en effet livré le 17 mars dernier,  à un véritable « TV-jacking » en direct sur le plateau de BFM Business en dénonçant, photos à l’appui, l’arrivée de néo-nazis au sommet de l’état ukrainien. Pourquoi ces révélations ? Comment expliquer un comportement aussi déviant ? Comment peut-on en arriver à ce degré d’inconscience ? Comment est-il possible d’ignorer à ce point les codes télévisuels actuels ?! Ne sait-il pas que l’honnêteté intellectuelle est une valeur définitivement bannie du petit écran depuis que Taddeï ne choisit plus ses invités et qu’Ardisson en est réduit à servir une soupe tiède à des agents du politiquement correct ?!!  C’est en partie pour dénouer cette terrible énigme que nous sommes partis enquêter dans l’ouest parisien et soumettre à la question l’individu sus-nommé.

Revenant dans un premier temps sur les questions économiques du moment (pacte de stabilité et TAFTA en partie 1), il nous expose ensuite les raisons qui l’on poussé à cette intervention audacieuse, puis nous fait part de ses réflexions sur la situation ukrainienne. Bien que n’étant pas géopoliticien, il se livre à une analyse sérieuse au cours de laquelle il montre comment une guerre économique est en train de dégénérer en conflit militaire (partie 2).

Propos recueillis par Franck Zed et Baptiste

Partie 1 : Pacte de stabilité et TAFTA

 

Partie 2 : Analyse de la crise ukrainienne

 

 

(295)

A propos de l'auteur :

Citoyen engagé, je m’intéresse particulièrement à l'économie et la géopolitique. Je suis convaincu qu'en se passant le mot nous finirons par réveiller les français qui hibernent depuis trop longtemps et à reprendre la main sur nos institutions. Parce que nous ne pouvons pas laisser une partie de l'humanité sur le bord de la route, parce qu'un citoyen informé en vaut dix, parce qu'unis nous sommes une force inarrêtable, plus que jamais la ré-information est un devoir.

a écrit 54 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. Tutu dit :

    Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément… Merci

Laissez un commentaire

Why ask?