Le Hamas, création du Mossad (GlobalResearch)

hamas_logo-art

Voici un article de Hassane Zerouky publié en 2004 par Global Research et traduit en français par nos soins. Il y est question de la création du Hamas en 1987 qui paradoxalement a été favorisée par Israël (aidé par les pays du Golfe). À l’origine, cette manœuvre avait pour but d’affaiblir l’OLP et la résistance modérée.

Plus récemment, la nouvelle orientation du Hamas, plus pacifiste, et sa récente alliance avec le Fatah conclue en avril 2014 n’arrangeait pas les plans des dirigeants israéliens. Lors de tensions, le Hamas est régulièrement cité pour son radicalisme et sert de prétexte à Israël pour lancer des offensives militaires « en représailles », et pour bloquer les négociations de paix. Il faudra donc être attentif à l’évolution des relations Hamas-Fatah. Et ne pas oublier que c’est Israël, il y a 26 ans qui a permis sa création.

Théo Canova

Traduction : Jérôme


Le Hamas est une Création du Mossad

Grâce à « La division renseignement  et opérations spéciales » du Mossad d’Israël, le Hamas a été autorisé à renforcer sa présence dans les territoires occupés. Pendant ce temps, le mouvement du Fatah de Yasser Arafat pour la libération nationale ainsi que la gauche palestinienne ont été soumis à la forme la plus brutale de répression et d’intimidation.

N’oublions pas que c’est Israël qui a en fait créé le Hamas. Selon Zeev Sternell, historien à l’Université Hébraïque de Jérusalem, « Israël pensait que c’était un stratagème intelligent pour pousser les islamistes contre l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) ».

Ahmed Yassine, le chef spirituel du Mouvement Islamiste en Palestine, de retour du Caire dans les années soixante-dix, a créé une association caritative islamique. (Dans les années 70, ndlr) Le premier ministre Golda Meir a vu cela comme un moyen de compenser la montée du mouvement Fatah de Yasser Arafat. Selon l’hebdomadaire israélien Koteret Rashit (Octobre 1987), «Les associations islamiques ainsi que l’université avait été soutenu et encouragé par l’autorité militaire israélienne» en charge de la (civil) l’administration de la Cisjordanie et de Gaza. «Ils [les associations et l’université islamiques] ont été autorisées à recevoir des paiements d’argent de l’étranger. »

shik_ahmed_yassine_by_0o0sarah0o0-d3c7j4d-copyLes islamistes ont mis en place des orphelinats et des centres de santé, ainsi qu’un réseau d’écoles et d’ateliers qui ont créé de l’emploi pour les femmes ainsi que le système d’aide financière aux pauvres. Et en 1978, ils ont créé une « université islamique » à Gaza. « L’autorité militaire était convaincue que ces activités affaibliraient à la fois l’OLP et les organisations de gauche à Gaza. » À la fin de 1992, il y avait six cents mosquées à Gaza. Grâce au Mossad israélien (la division renseignement  et opérations spéciales), les islamistes ont été autorisés à renforcer leur présence dans les territoires occupés. Pendant ce temps, les membres du Fatah (Mouvement pour la libération nationale de la Palestine) et de la gauche palestinienne ont été soumis à la forme la plus brutale de répression.

En 1984, Ahmed Yassine a été arrêté et condamné à douze ans de prison, après la découverte d’une cache d’armes. Mais un an plus tard, il a été libéré et a repris ses activités. Et quand l’Intifada («soulèvement») a débuté, en Octobre 1987, et a pris les islamistes par surprise, le cheikh Yassine a répondu en créant le Hamas (Mouvement de la résistance islamique): « Dieu est notre début, le prophète notre modèle, le Coran notre constitution » proclame l’article 7 de la charte de l’organisation.

Ahmed Yassine (le fondateur du Hamas) était en prison quand les accords d’Oslo (Déclaration de principes sur des arrangements intérimaires d’autonomie gouvernementale) ont été signés en Septembre 1993. Le Hamas avait rejeté Oslo purement et simplement. Mais à cette époque, 70% des Palestiniens ont condamné les attaques contre des civils israéliens. Yassin a fait tout en son pouvoir pour miner les accords d’Oslo. Même avant la mort du Premier ministre Rabin, il avait le soutien du gouvernement israélien. Ce dernier était très réticent à mettre en œuvre l’accord de paix.

Le Hamas a alors lancé une campagne soigneusement chronométré d’attaques contre des civils, un jour avant la réunion entre les négociateurs palestiniens et israéliens qui concernait la reconnaissance formelle d’Israël par le Conseil national palestinien. Ces événements ont largement contribué à la formation d’un gouvernement israélien de droite après les élections de mai 1996.

De manière assez inattendue, le Premier ministre Netanyahu a ordonné la libération Sheik Ahmed Yassin («pour des raisons humanitaires») alors qu’il purgeait une peine à perpétuité. Pendant ce temps, Netanyahu, avec l’appui du président Bill Clinton, faisait pression sur Arafat pour contrôler le Hamas. En fait, Netanyahu savait qu’il pouvait compter, une fois de plus, sur les islamistes pour saboter les accords d’Oslo. Pire encore: après avoir expulsé Yassin en Jordanie, le Premier ministre Benjamin Netanyahu lui a permis de revenir à Gaza, où il a été accueilli triomphalement comme un héros en Octobre 1997.

  hamas_rally_6Arafat était impuissant face à ces événements. En outre, parce qu’il avait soutenu Saddam Hussein pendant la guerre du Golfe de 1991, (alors que le Hamas s’était prudemment abstenu de prendre parti), les pays du Golfe ont décidé de couper leur financement à l’Autorité palestinienne. Pendant ce temps, entre février et avril 1998, Cheikh Ahmad Yassine a réussi à amasser plusieurs centaines de millions de dollars, à partir de ces mêmes pays. Il a été dit que le budget du Hamas était plus important que celui de l’Autorité palestinienne. Ces nouvelles sources de financement ont permis aux islamistes de poursuivre efficacement leurs diverses activités caritatives. On estime qu’un palestinien sur trois est bénéficiaire de l’aide financière de la Hamas. Et à cet égard, Israël n’a rien fait pour freiner l’afflux de capitaux dans les territoires occupés.

Le Hamas avait construit sa force à travers ses différents actes de sabotage du processus de paix, d’une manière qui soit compatible avec les intérêts du gouvernement israélien. À son tour, ce dernier a cherché par différents moyens à empêcher l’application des accords d’Oslo. En d’autres termes, le Hamas remplissait les fonctions pour lesquelles il a été créé: empêcher la création d’un Etat palestinien. Et à cet égard, le Hamas et Ariel Sharon sont exactement sur ​​la même longueur d’onde.

Dans une élocution faite devant la Chambre des représentants des États-Unis Ron Paul, conscient de la vérité avait exprimé son indignation :

Hassane Zerouky

Source : GlobalResearch.ca


Voici une vidéo pour aller plus loin sur le même sujet :

À lire également l’excellent livre de Charles Enderlin, « Le Grand Aveuglement », sorti en 2009 chez Albin Michel, dont voici le 4ème de couverture.

le-grand-aveuglement-220« En encourageant le développement à Gaza de la branche la plus extrémiste des Frères musulmans, Israël a joué avec le feu pendant près de deux décennies. Les gouvernements successifs à Jérusalem n’ont-ils pas longtemps cru que le cheikh Yassine, fondateur du Hamas, pouvait être ‘l’antidote à l’OLP‘ ? Il est vrai qu’à l’époque les États-Unis eux-mêmes, en finançant et en armant les moudjahidine afghans, avaient grandement sous-estimé la menace islamiste. Ni la CIA ni les services de renseignements israéliens n’ont alors pris la peine d’analyser – voire de traduire – les textes diffusés par ces organisations. Ils découvriront trop tard qu’ils ont, de fait, participé à la création du Hamas et d’Al-Qaida.

Dans ce nouveau document d’enquête, l’auteur du Rêve brisé (2002) et des Années perdues (2006), correspondant permanent de France 2 à Jérusalem, raconte, à partir de sources exceptionnelles et souvent exclusives, l’incompréhension, l’aveuglement, le double jeu parfois des services de renseignements et des politiques à Jérusalem, à Tel-Aviv et à Washington. Il décrit aussi comment l’occupation israélienne, le développement de la colonisation dans les territoires palestiniens et la politique américaine au Proche-Orient ont fait le lit de l’islam radical.

Autant de leçons d’histoire à méditer pour tous ceux qui prétendent œuvrer à une paix juste et durable dans la région. »

(2603)

A propos de l'auteur :

Étudiant en psychologie à Toulouse, Je m’intéresse beaucoup à l'histoire et à la géopolitique. Plus ulcéré encore par la passivité générale que par l'actualité, je considère que la France est un beau pays mérite mieux que le destin funeste que l’élite au pouvoir lui promet.

a écrit 15 articles sur ce site.


23 commentaires

  1. Beno dit :

    Il me semble qu’il faut considérer cet article avec une très grande prudence.
    Le HAMAS d’aujourd’hui n’est pas celui de Ahmed YASSINE.

    Si Ahmed YASSINE a été créateur de quoi que ce soit il n’a jamais rien pu faire de cette ampleur tout seul.

    Le HAMAS n’a rien d’un mouvement d’extrémistes islamistes comme l’EIIL.

    Cet article est une manière assez malhonnête de faire des raccourcis afin de salir l’image du HAMAS.

    Quand à ARAFAT qui a soutenu saddam HUSSEIN, cette histoire de financement me paraît un peu grosse. Quand on touche du fric, on se tait, c’est simple. Ça ne devait pas être de grosses sommes d’argent ou alors uniquement des promesses jamais tenues.

    Quant à cette vidéo de Ron PAUL, elle ne corrobore en rien cet article. Dans quel camp est-il? Visiblement, il n’en a pas.

    Qu’Israël tire des avantages à diviser la partie adverse, c’est certain, qu’il soit à l’origine de tout… c’est certain aussi, quant à ce qu’il maîtrise ce « tout »… visiblement non.

    Mais pour ce qui est de maîtriser les merdias occidentaux, c’est une habitude.
    Comment faire pour dégoûter les milliers de manifestant pro-palestiniens de défiler dans les rues? En faisant courir le bruit que le HAMAS est un pur produit israélien.

    Je ne pense pas qu’ Hassane ZEROUKY soit un journaliste impartial:
    «Hassane Zerrouky est journaliste attaché au Matin d’Alger et à l’Humanité. il a été durant plusieurs années correspondant de RTL à Alger.»
    Source: http://calmann-levy.fr/auteurs/hassane-zerrouky/

    Que des meRdias où l’habitude de faire des raccourcis à coup d’amalgame à 2 balles a remplacer celle de faire un vrai travail étayé et construit.

    Ici, c’est déjà plus sérieux:
    http://www.voltairenet.org/article185009.html

    Arrêtez de déconner.

    • Alain dit :

      Je ne vois où vous voyez des raccourcis pour salir le Hamas.

      C’est factuel correct, le Hamas a été puissamment aidé par Israël si au début l’objectif était l’affaiblissement du Fatah, la situation actuelle est également tout bénéfice pour un Israël qui ne veut pas la paix mais l’annexion rampante avec des « banthoustans » pour les Palestiniens. Un repoussoir comme le Hamas est la seule chose qui leur permettent d’atteindre cet objectif du grand Israël.

      • Beno dit :

        NASRALLAH n’a rien d’un Ahmed YASSINE et encore moins d’un Abou Bakr AL-BAGHDADI:
        Source: http://www.partiantisioniste.com/actualites/l-etat-islamique-d-irak-et-du-levant-eiil-une-manipulation-sioniste-2009.html

        Il n’est question dans cet article que d’islamistes. Vous pensez que tous les Palestiniens sont des islamistes?

        D’où viennent ces islamistes? Qui les a fait venir?

        Tout cet article n’est que de la manipulation d’esprit du lecteur en lui parlant uniquement d’une, et D’UNE SEULE (!) vérité fabriquée qui plus est –> des islamistes malveillants agissants sous couvert d’organisations caritatives), tout en cachant la vérité vraie qui est qu’un peuple tout entier est en train de crever pendant que d’autres se grattent la tête à savoir comment il vont faire leur petit billet du mois!!!

    • newage2012 dit :

      @ Beno
      Ce que bous dîtes relève de la désinformation tout comme le Réseau Voltaire que vous soutenez. Vous employez la dialectique jésuite des bons et mauvais islamistes. On sait que le Mossad a créé le Hamas. En plus vous ne soutenez pas la gauche palestinienne comme le FDLP. Celà prouve que vous n’êtes pas un laïc. La résistance ne peut pas être religieuse.

  2. Beno dit :

    Et qu’est-ce que c’est que cette m***** : « l’excellent livre de Charles Enderlin, « Le Grand Aveuglement », sorti en 2009 chez Albin Michel»
    Ça c’est de l’éditeur dissident dis-donc!

    «Il décrit aussi comment l’occupation israélienne, le développement de la colonisation dans les territoires palestiniens et la politique américaine au Proche-Orient ont fait le lit de l’islam radical.»
    Le lit? Rien que ça? Mais on se fout de qui là? Des spectateurs TF1?

    «correspondant permanent de France 2 à Jérusalem»
    AAAAAH non pardon des spectateurs de France 2…

    «à partir de sources exceptionnelles et souvent exclusives, l’incompréhension, l’aveuglement, le double jeu parfois des services de renseignements et des politiques à Jérusalem, à Tel-Aviv et à Washington.»
    Sans déconner, j’me pisse dessus tellement j’me marre…

    C’est vraiment grotesque. Vous allez où comme ça, le Cercle des Volontaires? Vous avez été racheté par BFM-WC?

    • Bonjour,

      Je ne suis pas l’auteur de l’article.
      Autant j’étais plutôt d’accord avec votre premier commentaire, autant je le suis moins avec celui-ci. Charles Enderlin a écrits de nombreux livres sur le conflit israélo-palestinien, dont « Le Rêve Brisé », qui retrace l’échec du processus de paix de 1995 à 2002, et dont « Au Nom Du Temple », qui parle du messianisme juif. Donc votre couplet du « Journaliste France 2 = vendu » est pour le moins inapproprié il me semble. Albin Michel peut aussi publier de bons livres. Il ne faut pas être manichéen.

      • Beno dit :

        Point de manichéisme ici, «le lit de l’islam radical» ne s’est pas fait tout seul.

        Tout ce conflit n’est qu’un théâtre… bien macabre en tout cas pour ceux du premier rang… et cet ENDERLIN est un bien sombre conteur.

      • Mais avez-vous lu un seul de ses livres ?

      • Beno dit :

        C’est pas très gentil d’avoir censuré ma dernière réponse M. BERLAND.

        A lire M. ENDERLIN, on croirait que « le lit » de l’islam radical » s’est fait tout seul, par opposition à la politique américaine, C’EST FAUX! …car c’est cette même politique qui finance également cet islam radical!

        En bref M. ENDERLIN fait dans la désinformation et la novlangue.

        J’espère qu’écrit comme ça, M.BERLAND, ça vous ira mieux.

      • Beno dit :

        Pardon pour la censure, j’ai dû avoir la berlue.

      • Fathi dit :

        Je suis d’accord avec vous. Votre interlocuteur Beno semble subjectivement motivé et son hostilité contre Charles Enderin est caractéristique. Cet excellent journaliste franco – israélien est haï de toute la droite et extrême droite israélienne. Et ses détracteurs sont sur les nerfs dès qu’on le cite. Et il a clairement démontré que Hamas à une dette avec Israël en particulier ses services de renseignement. Ils ne l’ont pas créé mais nourri au biberon.

  3. fayez chergui dit :

    La hamas, le hezbollah sont des détails. Ce qui a créé Israël et qui demeure son garant est nul autre que l’Arabie Saoudite. Descendant juifs de Médine ils ne sont que le prolongement logique d’un islam juif.

    • franz dit :

      Pour aller un peu plus loin que les origines du Hamas (qui certes a évolué depuis sa création), et même plus loin que les origines purement juives du sionisme, il n’est pas inutile de lire Thierry Meyssan :

      http://www.voltairenet.org/article184968.html

      Ça nous évitera de conclure (bêtement) que si Israël est à l’origine du Hamas, c’est une raison pour le discréditer aujourd’hui… la politique est toujours beaucoup plus complexe.

  4. garantz dit :

    je cite : « Ce qui a créé Israël et qui demeure son garant est nul autre que l’Arabie Saoudite. Descendant juifs de Médine ils ne sont que le prolongement logique d’un islam juif.  » ça pour foutre le caca dans un débat, c’est réussi !

    Mais pour étayer ces propos avec des preuves incontestables du judaïsme des Saoudiens ou de islamisme des Juifs, il va falloir bosser !
    halte à la désinformation et à l’amalgame ! Si vous n’êtes pas compétent pour parler d’une chose qui vous dépasse, taisez vous.

  5. garantz dit :

    on va diaboliser Israël en lui faisant endosser les responsabilités les plus absurdes, même celles en contradiction avec ses intérêts fondamentaux.
    1) Qu’Israël soutienne une association humanitaire palestinienne qui s’occupe de ses enfants et de ses défavorisés est normal.
    2) que les fonds caritatifs soient détournés par le hamas au profit de l’action violente, c’est autre chose.

  6. leaks dit :

    Cet article est à mettre ne parralèle avec ce très bon dossier :

    http://openews.eu/wikileaks-intercept-ces-leaks-qui-accablent-israel-pour-sa-politique-menee-gaza/

    qui révèle plusieurs câbles diplomatiques publiés par Wikileaks, et dont deux vont dans le sens de l’article.

    • franz dit :

      Merci pour ce très bon (et accablant) dossier. Savoir comment et par qui le Hamas a été créé (ou soutenu) n’est peut-être pas le plus important, mais connaître les pratiques et les visées réelles de l’armée israélienne, totalement tues par nos media vendus, l’est bien davantage. Il est écoeurant d’entendre à chaque fois l’accusation faite au Hamas d’utiliser des « boucliers humains » quand on sait, grâce au témoignage de ses propres soldats, que c’est l’armée israélienne qui utilise abondamment les gazaouis comme boucliers humains…

  7. Beno dit :

    Je crois que le Cercle des Volontaires se ferait une bien meilleure image à relayer plutôt ce type d’article:

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=186834&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

    Au moins en contrepartie de celui de Global Research (kof-kof!)

    • Beno dit :

      Je me suis rendu compte que j’ai confondu le HAMAS avec le HEZBOLLAH! Haha!
      Je dois être un peu fatigué en ce moment!

      Ceci-dit les Palestiniens méritent vraiment mieux qu’un article comme celui-là qui les ferait presque tous passer pour des islamistes radicaux.

      Désolé, j’le r’ferai plus promis 🙂

  8. veyrat dit :

    le hamas a ses debut etait un mouvement islamiste crée par israel pour diviser les palestiniens ,mais ensuite le hamas a evolué et a tourné le dos a israel pour devenir une veritable armée de resistance contre israel ,le hamas aujourdhui uni les palestiniens chretiens et musulmans afin de liberer la palestine
    dans le hamas actuel il y a en effet des palestiniens chretiens et musulmans

Laissez un commentaire

Why ask?