La Chine lance un nouveau marché pour l’or (Le Figaro)

chine-nouveau-marche-or-300La Chine, l’un des plus gros pays consommateurs d’or, a lancé jeudi un nouveau marché pour le métal jaune, basé dans la zone franche de Shanghai et ouvert aux investisseurs étrangers, espérant populariser un cours de l’or libellé en yuans.

Le Shanghai Gold Exchange, opérateur chinois pour les métaux précieux, a crée une place d’échanges « internationaux » dans le territoire shanghaïen, dans le but avoué de « concurrencer un jour les places de New York et de Londres » pour les transactions sur l’or, a rapporté l’agence officielle Chine nouvelle. Elle sera ouverte aux institutions financières étrangères, a-t-elle ajouté.

Actuellement, le Shanghai Gold Exchange, ouvert en 2002, comprend parmi ses membres seulement une poignée de firmes non-chinoise, étant ainsi particulièrement fermé aux investisseurs étrangers. « Ce marché international (dans la zone franche) transforme en réalité le projet d’ouverture du marché chinois de l’or », s’est félicité Xu Luode, président du Shanghai Gold Exchange, cité par un média chinois.

[…]

Lire la suite sur www.lefigaro.fr

(99)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 859 articles sur ce site.


1 commentaire

  1. Beno dit :

    Le Figaro de Serge DASSAULT c’est pas terrible, vous me direz que le groupe LVMH n’est pas mieux, certes, mais voilà un article un peu plus instructif et pas beaucoup plus long à lire:
    http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0203788160934-la-chine-ouvre-son-marche-de-lor-aux-investisseurs-etrangers-1044267.php

    On s’aperçoit qu’au niveau des ETF, silence complet.
    Ça ne dérange personne d’avoir des bouts de papiers qui plombent le cour de l’or physique…

    «Etablir un prix de référence de l’or en Asie:
    Invitées à participer, plusieurs institutions financières internationales ont répondu à l’appel, et même davantage qu’escompté par le SGE. Parmi les quarante membres initiaux du « board » se trouvent Goldman Sachs, UBS, l’australienne ANZ, HSBC ou encore Standard Chartered, a fait savoir le vice-président lors d’une conférence la semaine dernière.»

    On retrouve les mêmes de toute manière…

    «On trouve également les raffineurs suisse Metalor et allemand Heraeus. Cette participation étrangère et une hausse des volumes de transactions feront de la Chine un vrai marché international, a assuré hier le PDG.»

    Aucune chance donc de voir le marché de l’or physique se redresser, tout ce qui intéresse les Chinois pour l’instant est de «favoriser une plus grande utilisation du yuan, en ligne avec la volonté des autorités chinoises d’amplifier l’internationalisation de la devise.»

    Certes, ça ne sent pas bon pour le dollar, mais ça fait longtemps qu’il est mort.

Laissez un commentaire

Why ask?