Léa Salamé à Eric Zemmour : « vous voulez tellement, vous, le juif, vous faire plus goy que le goy, c’est-à-dire plus français que français »

Lea-Salame-300C’est à un véritable procès en sorcellerie auquel on a à nouveau assister samedi soir sur France 2, dans l’émission « On n’est pas couché » animé par Laurent Ruquier. Qui en fut la victime cette fois-ci ? Eric Zemmour, ancien chroniqueur de l’émission, invité pour son livre « Le suicide français ». Autant le préciser : je ne partage pas un certain nombre de positions d’Eric Zemmour, et je désapprouve certains des propos qu’il a pu tenir par le passé. Pour autant, rien ne saurait justifier l’acharnement auquel il a du faire face samedi dernier.

Dès que la parole lui est donnée, Léa Salamé lance la charge : « Vous tentez une réévaluation, voir une réhabilitation du régime de Vichy », usant d’expressions anxiogènes et accusatoires : « Insidieusement », « Extrême-droite », « Où voulez-vous en venir ? », avant d’enchaîner à la 2ème minute : « Je veux bien qu’on pense contre soi-même, et moi je m’y emploie en permanence, pour citer Alain Finkielkraut, de penser contre moi-même, et je vois que vous essayez de penser contre vous-même et de là où vous venez. M’enfin pardon, Eric. Pétain, c’était des lois antisémites, oui ou non ? ». S’ensuit une série de question où Léa Salamé somme Eric Zemmour de répondre par « oui ou non ». Durant cette séquence, on peut noter que la chroniqueuse a les yeux exorbités (à 02’17).

De la 4ème à la 5ème minute de la séquence, Zemmour démontre que, malgré tout le mal qu’on peut penser de Pétain et du régime de Vichy, la France (y compris de Vichy donc) a sauvé des juifs. Mais Léa Salamé, sans contredire le moindre fait historique énoncé, bloque sur sa propre doxa et récite son catéchisme (seuls la Zone Libre, les justes, la société civile, l’Église auraient sauvé des juifs).

Puis vient une séquence assez surréaliste :
Léa Salamé : « Pétain a sauvé des juifs ? ».
Eric Zemmour : « Les juifs français ont été sauvés à 95% ».
Ruquier : « Oh alors c’est pas grave, y a que les juifs étrangers qui sont partis alors… ».
Eric Zemmour : « Est-ce que j’ai dit que c’était pas grave ?? ».
Ruquier : « Mais oui mais c’est ça qu’on sous-entend derrière » (rarement l’emploi de l’impersonnel « on » aura été aussi lâche…).
Réponse d’Eric Zemmour : « Mais pas du tout !! ».
Ruquier : « Mais si ».
Eric Zemmour : « J’ai dit que c’était plus compliqué ».
Ruquier : « Bah oui. Trop ».
Eric Zemmour : « Bah tant pis pour vous, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Si vous voulez rester aux chose simples, restez aux choses simples ».

eric-zemmour-300À 6 minute 20, Laurent Ruquier continue le procès avec un argument bien curieux : « En admettant que vous n’ayez pas des idées aussi négatives que celles qu’on vous prête, est-ce que vous vous rendez-compte que ce que vous écrivez ou ceux que vous citez peuvent parfois être mal compris par des lecteurs, et que ça peut devenir dangereux ? »

Le coup de grâce est donné par Léa Salamé, à 7 minute 40 : « Parfois, j’ai le sentiment […] que vous aimez tellement la France, vous voulez tellement vous, le juifs, vous faire plus goy que goy, c’est-à-dire plus français que français, que vous en arrivez à remettre en cause Vichy, à réévaluer Pétain. Là, c’est dangereux ».

Au-delà du procès à charge qui peut sembler inouïe (mais pas tant que ça lorsque l’on considère la loi Gayssot et certaines passions démesurées qui s’expriment de plus en plus dès que l’on aborde l’Histoire de la seconde guerre mondiale), je tiens à faire deux remarques.

Premièrement, je n’aime pas du tout l’emploi du terme « goy », que j’estime péjoratif, voir blessant, offensant. Imagine-t-on un présentateur parler des « mécréants », des « infidèles », ou bien des « païens » ? Ces mots n’ont rien de Gentils, pour faire un jeu-de-mot étymologique… Étrangement, l’emploi de ce terme ne suscitera pas (ou quasiment pas) d’émoi dans le milieu intellectuel ou journalistique « main-stream », et ni la LICRA ni SOS Racisme n’intenteront de procès.

Deuxièment, encore plus grave, Léa Salamé oppose l’identité juive à l’identité française. C’est objectivement ce qu’il ressort d’une étude sémantique de son propos. Comme nous venons de le voir, un « goy » est un non-juif. Dans l’expression « vous voulez tellement vous, le juifs, vous faire plus goy que goy, c’est-à-dire plus français que français », Léa Salamé oppose clairement l’identité juive à laquelle serait censée appartenir Eric Zemmour, à sa supposée pensée de « goy » (non-juif), qu’elle explicite immédiatement par le terme de « français », ce qui ne souffre d’aucune équivoque.

Raphaël Berland

(18286)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 878 articles sur ce site.


21 commentaires

  1. clément dousset dit :

    ce que léa Salamé a dit correspond au sentiment que Zemmour m’a toujours donné. J’aurais évidemment réprouvé ses propos si Zemmour n’avait pas à plusieurs reprises tenus des propos xénophobes. Personnellement je ne m’associe pas du tout à cette défense de Zemmour faite au nom du Cercle des Volontaires.

    • 1) À aucun moment, je ne défends ici les propos d’Eric Zemmour, ni présent ni passés

      2) Je prends bien la peine de me désolidarisé de « certains de ses propos » (ceux qui me connaissent savent que je fais ici allusion à sa fameuse phrase sur l’origine ethinique dealers).

      3) Quelques soient les propos passés de Zemmour, rien ne saurait justifier les phrases choquantes sorties par Salamé et Ruquier.

  2. franz dit :

    Ce genre de dérapage, qu’on pourrait qualifier d’antisémite (puisque pour Léa Salamé un français juif serait moins français que les autres…) est précieux pour montrer où se trouvent véritablement la raison et les valeurs républicaines, et où s’agitent des gardiens de la pensée unique de plus en plus paniqués face à la prise de conscience de leurs mensonges.

    On peut aussi remarquer que tout ce qui n’est pas simpliste devient suspect, car « pouvant être mal interprété »… fantastique aveu du rôle d’abrutissement des media dominants. Tout ce qui n’est pas compréhensible par un enfant de 6 ans est potentiellement dangereux donc condamnable !

    Juste une remarque : même si je ne partage pas moi non plus certaines positions de Zemmour, je crois qu’il est inutile voire nuisible de « s’excuser » ainsi par avance dans ce genre d’article. Il s’agit de montrer les incohérences et les partis-pris d’une journaliste, pas de discuter de la pensée de Zemmour (ce qui est un autre sujet).

    • Je suis tout-à-fait d’accord avec vous. J’ai fait cette précision pour que des personnes allergiques à Zemmour ne réagissent pas à cet article en clamant qu’il s’agirait d’une défense « en général » de Zemmour. Malheureusement, que cette précision n’ait pas été des plus efficaces, si j’en juge par certains autres commentaires… 🙂

  3. clément dousset dit :

    Ainsi Léa Salamé ne se serait pas conduite de façon correcte dès le départ avec Zemmour en utiliant des expressions « anxiogènes » comme « insidieusement ». Ainsi Zemmour ne serait jamais « insidieux ». Quand il affirme ailleurs que la majorité des dealers sont des noirs ou des maghrébins, il n’est pas insidieusement xénophobe. Et quand il dit que Pétain a permis de sauver 95 % des juifs résidant en France, il ne réévalue pas « insidieusement » le régime de Pétain. S’il y a eu effectivement un marché passé avec les Allemands par Laval qui a permis que les juifs français ne soient pas déportés, il y a eu et dès octobre 1940, des lois antijuives à l’initiative de Pétain et qu’il a personnellement renforcées selon des documents montrant des corrections autographes. Ces lois antijuives préexistantes aux déportations n’ont pas peu contribué au zèle des fonctionnaires de police français.
    Lorsque Zemmour dit qu’ailleurs, c’est à dire là où il n’y avait pas eu l’odieux marché effectué par le gouvernement collabo de Pétain-Laval, les Allemands ont « exterminé tout le monde », il n’est pas « insidieux », il est grossièrement menteur. En Belgique il y avait 100.000 juifs en 1940, il y en a eu 25.000 de déportés. C’est 75 %, ce n’est pas tout le monde. Au Danemark, il n’y eut jamais de lois antijuives et pas de déportation. Certes il y a le contre-exemple des Pays-Bas mais là il faut malheureusement imputer la grande proportion de juifs déportés au zèle de fonctionnaires et même d’une partie de la population.

    • « la majorité des dealers sont des noirs ou des maghrébins » : cette phrase est évidemment choquante car énoncée par Zemmour sans mise en perspective de contexte social. Mais tu fais là un énorme Hors Sujet. D’autant plus que j’avais bien précisé dans l’article que je ne m’associait pas à l’ensemble de ses propos (et en particulier pas à celui-là).

      Pour le reste, tu ne dis pas grand chose. A part préciser certains chiffres, tu ne fais finalement que valider son analyse…

      • Ah bon ! je valide l’analyse de Zemmour ! ben ça alors ! Zemmour dit qu’en dehors de la France les Allemands ont « exterminé tout le monde  » (tout le monde voulant dire tous les juifs du pays occupé) il le dit ou il ne le dit pas ????? Moi je dis que c’est faux et pour la Belgique,k et surtout pour le Dannemark où il n’y a pas eu de déportation de juifs. Je dis ensuite que les lois antijuives de Vichy ont été faites à l’initiative de Pétain (et sans doute aussi de quelques antisémites de son entourage) mais pas des Allemands, que ces lois ont préparé et facilité la déportation des juifs étrangers. Or la thèse de Zemmour est qu’on a trop condamné le régime de Vichy, qu’il n’était finalement pas si mauvais que cela parce qu’il a empêché que tous les juifs de France ne soient déportés. Eh bien moi je dis que le régime de Vichy est aussi mauvais que l’essayiste américain l’a montré, qu’il a agi avec une indignité qui reste une honte nationale, que ce n’est pas être politiquement correc t ou incorrect de le dire, c’est être politiquement juste, que Zemmour insinue plus ou moins insidieusement que Pétain après tout n’a pas eu vraiment complètement tort. Et je trouve que léa Salamé a eu parfaitement raison de lancer ainsi la « charge » contre lui.
        Je concède seulement qu’elle a eu tort, en fin de parcours, de faire une dérive ad hominem. Et je maintiens que ça ne valait pas un article du Cercle.

      • Souchien dit :

        « Le fait demeure que l’immense majorité des Juifs danois furent emmenés en Suède, et que cela s’est produit grâce à leur propre détermination et à une opération de sauvetage globale et exceptionnelle dans un pays privé de gouvernement et d’une presse libre », ajoute-t-il.
        http://www.tribunejuive.info/international/il-y-a-70-ans-le-danemark-sauvait-ses-juifs
        google 1min, j’irai pas vérifier pour la belgique pas que çà à faire

      • Souchien dit :

        Collaboration au Danemark :
        Prenant en compte l’attitude coopérative des autorités danoises, les officiels allemands déclarèrent qu’ils respecteraient la souveraineté danoise, l’intégrité territoriale, ainsi que sa neutralité. Les autorités allemandes étaient enclines à l’indulgence vis-à-vis du Danemark pour différentes raisons :
        – ils n’avaient pas d’intérêt idéologique ou stratégique particulier dans le pays, en conséquence, ils étaient satisfaits de laisser les responsabilités, le fardeau de l’administration à un peuple germanique ‘frère’ ;
        – les seuls intérêts économiques forts que présentait le Danemark, comme les surplus des produits agricoles, auraient probablement été fournis par les Danois par nécessité économique. Les archives allemandes indiquent que l’administration allemande n’avait pas vraiment pris conscience de ce potentiel avant l’invasion ;
        – les Allemands espéraient marquer des points de propagande en faisant du Danemark, dans les mots d’Hitler, « un protectorat modèle ». Cela devait montrer au monde ce qu’une future Europe contrôlée par les nazis pourrait être ;
        – en plus de ces objectifs pratiques, selon l’idéologie nazie, les Danois étaient des « cousins nordiques », aryens, et en conséquence pouvaient, jusqu’à un certain niveau de confiance, s’occuper de leurs propres affaires.
        Tous ces facteurs ont contribué à apporter au Danemark une relation privilégiée avec l’Allemagne nazie. Le gouvernement resta intact et le parlement continua de fonctionner plus ou moins comme auparavant. Ils purent, en gros, garder le contrôle de la politique intérieure. La police et le système judiciaire restèrent aux mains des Danois et contrairement à la plupart des pays occupés, le roi Christian X resta dans le pays comme chef d’État.
        Les officiels allemands ne voulaient pas compromettre leur relation privilégiée avec le Danemark en utilisant la contrainte comme ils le faisaient dans les autres pays occupés.
        Durant les cinq années d’occupation, le gouvernement a systématiquement refusé les exigences allemandes concernant les juifs. Aucune loi spéciale ne fut décrétée et les juifs bénéficièrent strictement des mêmes droits civils que le reste de la population danoise. Cette position exaspéra de plus en plus les autorités allemandes qui en conclurent cependant qu’une quelconque tentative de déporter ou de maltraiter les Juifs serait « politiquement inacceptable ». À un plus haut niveau, le Dr. Werner Best qui représentait les autorités d’occupation à partir de novembre 1942 se prononça contre toute action contre les Juifs au Danemark pour ne pas perturber les relations entre les deux gouvernements. Wikipédia

      • kumkum dit :

        Bjr/bsr,

        Concernant la phrase de Zemmour sur l’origine des dealers, il a dit : « la majorité des dealers EN PRISON sont des noirs ou des arabes », ce qui ne veut pas dire la même chose que « tous les dealers sont des noirs ou des arabes ». Déjà que la phrase est sortie de son contexte, cette petite précision me semble importante, et faite dans un soucis de précision et d’honnêteté intellectuelle.

        Bien à vous et bravo pour votre travail.

    • franz dit :

      Non, dire que la majorité des dealers sont des noirs ou des maghrébins n’est pas xénophobe (même insidieusement) : c’est un fait, et les faits ne sont jamais xénophobes, pour la bonne raison qu’ils ne pensent pas. Il y a là une faille majeure de raisonnement.

      Ne peut être xénophobe qu’une pensée, qui serait par exemple « c’est PARCE QUE ils sont noirs ou maghrébins, et que ces ethnies n’ont pas de morale, qu’ils sont souvent dealers. » Mais constater un fait (et en particulier une corrélation) n’est pas l’interpréter, établir une relation de cause à effet. On peut sans mal établir une relation entre le niveau de revenu et la consommation de gros cigares, mais ce n’est pas parce qu’on fume de gros cigares qu’on devient riche (celle-là est évidente, mais d’autres corrélations sont beaucoup plus piégeuses).

      Dans ce cas particulier, on peut par exemple interpréter les faits exposés en observant que :

      1) noirs et maghrébins sont encore victime de discriminations sociales et à l’embauche, ce qui statistiquement conduit une plus grande proportion d’individus à la « débrouille », licite ou pas ;

      2) inversement, dans les ethnies très bien intégrées à une société, les éléments peu scrupuleux trouvent le moyen de s’enrichir encore bien plus grassement mais sans risque ou presque : ça s’appelle la délinquance en col blanc, et elle est invisible tout en portant sur des sommes bien plus considérables.

      Vous voyez, un fait n’est jamais xénophobe, c’est toujours l’interprétation qu’on en tire qui peut l’être (ou pas).

    • franz dit :

      Et pour revenir au gouvernement de Vichy, je ne connais pas suffisamment bien l’Histoire pour savoir si Zemmour en rend compte correctement ou pas, mais je sais en revanche :

      1) que ceux qui déportaient les juifs ne les envoyaient pas en camp d’extermination, mais en camp de déportation (on ne peut donc pas leur reprocher a posteriori de les avoir condamnés à mort)

      2) que les listes de déportés ont été établies en grande partie par l’Union Générale des Israélites de France, organisme créé à la demande des Allemands en 1941 et composé comme son nom l’indique uniquement de juifs… croire que des juifs ne peuvent être victimes d’autres juifs relève de l’erreur historique la plus totale.

      Voir le livre « Des juifs dans la collaboration » de Maurice Rasjfus :

      http://www.enquete-debat.fr/archives/des-juifs-dans-la-collaboration-lu-g-i-f-1941-1944-de-maurice-rasjfus

      Le livre lui-même est téléchargeable ici :

      https://archive.org/details/MauriceRajsfus-DesJuifsDansLaCollaborationLU.g.i.f.1941-1944

  4. jessica dit :

    En fait,ils l’ont invite pour le casser car Il sort de la pensee unique dictee par now caniches politiques,a laquelle tout le monde doit s’y conformer…je dis « chapeau a CE monsieur,bien que je NE partage pas routes des idees enfin un journaliste classique (brands medias) qui a des c….

  5. Bison dit :

    Personnellement, je pense que si Zemmour est très présent dans les médias malgré ses dérapages c’est qu’il sert d’une manière ou d’une autre (qu’il en soit conscient ou pas) le pouvoir en place. En l’occurrence, il remplit 3 missions:
    – faire monter l’anti-islam (souhaité mais non assumé par les vrais détenteurs du pouvoir)
    – diaboliser toute idée de souveraineté nationale
    – diaboliser la critique du libertarisme et la défense des valeurs traditionnelles
    Finalement il joue le même rôle que le FN, sauf que lui semble plus sincère (on peut au moins lui reconnaître ça).

  6. minou dit :

    Je ne contesterai pas une certaine culture à Zemmour , par contre , en ce qui concerne sa mauvaise foi , c’est une autre paire de manche. A chacun ses opinions ; « oui Petain a sauvé des juifs français » effectivement en créant une zone libre certains ont pu etre sauvés , mais malgré tout environ 80 000 d’entres eux dont environ 30000 juifs français ont été déportés (tres peu ont survécus). une certaine réalité peut donc cacher un enorme mensonge par omission !
    En ce qui concerne les chiffres ou statistiques que Mr Zemmour affirme bien connaitre , prenant 2 exemples cités lors de l’emission de Ruquier.  » 7 à 8 millions d’enfants de moins de 4 ans vivant en France ,seraient d’origine étrangere » affirmation de Zemmour dans son bouquin et sur le plateau de FTV sic statsde l’insee 2012…en jetant un oeil sur le site sus cité, en 2012 la France comptait environ 3 ,8 millions d ‘enfants de moins de 4ans toutes nationalités confondues! un gamin de 12 ans comprendrait l’absurdité d’un son affirmation…mais pas Zemmour (meme quand Caron lui cite les chiffres).
    Idem pour son pronostic sur la presumée defaite de l’equipe d’allemagne de foot lors de la CDM au Bresil , les « stats » les donnaient perdant à cause de la presence de joueurs d’origine etrangere.
    Entre sa mauvaise foi et son ignorance totale de la logique mathematique , j’ai encore du mal à croire que l’on puisse lui accorder un tel credit!…donc les 90% par ci ou 95% par là , assenés à la ronde, dsl mais je n’irai jamais manger chez lui de peur qu’il cuisine avec les memes proportions.

    Cordialement.
    Minou.

  7. veyrat dit :

    Zemour est un juif honette ,il est antisioniste car il sait que le sionisme est antichretien donc antifrancais ,et zemour lui est patriote francais donc il est antisioniste et antimondialisme (le mondialisme est le projet juif talmudique qui est de faire les juifs les maitres du monde depuis israel et faire des goyim (chretiens ,musulmans et boudistes) les esclaves du peuple juif qui aura tout en main au niveau mondial (finance fmi ,fed ,media ,politique ,otan ,arts etc) si on les laisses faire !
    Lea salamé est juive sioniste donc pour le projet juif sioniste de faire des juifs les maitres et faire des goyim (non juifs) les esclaves des juifs !
    lea salamé en tant que juive sioniste meprise les francais goyim (99 pour cent des francais)et elle deteste donc la france catholique et elle est donc revoltée de voir que zemour ,pourtant juif ,soit antisioniste et ai choisi d’etre francais et du coté des francais

    • pogrom dit :

      veyrat – vous dites vraiment n’importe quoi… 1.L.Salamé n’est pas juive (libano-armenienne!!!) 2.Zemmour antisioniste?? « …il est antisioniste car il sait que le sionisme est antichretien donc antifrancais ,et zemour lui est patriote francais donc il est antisioniste et antimondialisme… » QUOI ???? Quel age avez-vous? Bravo, la logique du VRAI philosophe quoi… Savez-vous combien de chrétiens sont des sionistes??? Dites encore, que MLP es patriote, elle-aussi (cette *#@&%* sioniste)…

  8. veyrat dit :

    rectification : l’oragnisation israelienne qui aide et favorise l’arrivée de migrants en europe s’appele israid et non pas isralong comme j’ai ecrit

  9. Lb dit :

    En gros, ce qu’elle dit, c’est que les juifs ne sont pas français. C’est donc ça, qu’elle pense…

  10. Dan dit :

    Cette façon de l’interpeler comme un dhimmi est très étrange. Remplaçons juif par arabe, femme etc c’est vraiment déplacé irrespectueux d’épingler son interlocuteur comme un insecte. Cela se fait souvent dans les pays arabes d’user de caractéristiques pour s’adresser à certaines personnes comme pour le diminuer

Laissez un commentaire

Why ask?