Les Citoyens du Vote Blanc créent le « Collectif 2017 »

parti-du-vote-blanc-300Les Citoyens du Vote Blanc est une association de non professionnels de la politique qui représentent le vote blanc en l’incarnant à des élections. Ainsi leurs voix sont prises en compte dans les suffrages. Pour les présidentielles 2017, nous proposons une consultation populaire et la mise en place d’une Assemblée Constituante.

Pour la bonne conduite de cette Assemblée de nombreuses bonnes volontés vont être nécessaires et le terreau associatif français est sans doute une mine de ressources, d’où cet appel au rassemblement, par les associations : les “vrais gens”.

Le vote blanc, le point de démarrage symbolique : le bouton stop dont nous sommes privés

Actuellement, les votes blancs existent mais ne sont pas comptabilisés au même titre que les autres scores. Ils n’impactent donc en rien les résultats d’une élection. Ils sont pourtant le symbole même d’une démocratie digne de ce nom : avoir le droit de dire non, c’est induire une possibilité réelle de choix électoral.

Montée de l’abstention et de l’extrémisme : rien de bon

Nous constatons que ce manque de considération en le droit à la parole de tous les citoyens conduit en partie ces derniers à venir grossir le nombre des abstentionnistes, toujours plus nombreux, et nourrit le vote aux extrêmes.

La non prise en considération réelle des votes blancs aux élections fait qu’un candidat, qu’il soit menaçant ou non pour la démocratie, peut être élu à la tête de l’Etat avec seulement 10% de participation. Compte tenu du taux d’abstention croissant, ce cas de figure n’a plus rien d’irréaliste.

Notre combat est d’avoir toujours revendiqué l’importance du garde-fou démocratique que représenterait la reconnaissance totale du vote blanc.

Aujourd’hui, aucun gouvernant actuel ne modifiera la loi sur la reconnaissance du vote blanc sous peine d’auto-destruction de sa part. Selon l’étude IFOP 2014, les français seraient 26% à voter blanc au premier tour d’élections si le vote blanc comptait dans les suffrages exprimés, c’est-à-dire autant, sinon plus, que tous les autres partis. Un séisme dont les élus actuels veulent se protéger.

Constat

Nous constatons que la situation politique dramatique de notre pays ne nous offre plus d’autre alternative que de proposer un modèle radicalement différent de celui que nous connaissons déjà. Pour cela, il nous faut créer et nous rassembler.

Problème

D’un côté, les citoyens désirent un changement profond tant politiquement que sociétalement. De l’autre, on ne nous offre qu’un défilé de procédés politiques déjà vus, revus et à peine corrigés engendrant un sentiment d’impasse quant à l’avenir. De ce fait, la percée des extrêmes ne fait plus peur.

Solution

Vous savez peut-être que les Citoyens du Vote Blanc se sont présentés aux élections européennes de mai 2014. Nous comptons rester présents dans la vie politique de notre pays, tout en restant absolument fidèles à notre statut associatif.

En effet, qui mieux qu’une association peut aujourd’hui incarner le travail de terrain, l’expérience, les compétences, la proximité citoyenne, la confiance et la morale (nous sommes tous des bénévoles), le lien social, la puissance en nombre ? Il existe aujourd’hui 14 Millions de Bénévoles en France ! Une personne sur quatre s’investit dans un mouvement associatif.

Qui mieux qu’un regroupement d’associations peut prendre le relaie d’une vie politique au bord du gouffre ?

logo-team-2017Nous vous proposons de venir rejoindre Le Collectif 2017 que nous avons crée et qui vise à réunir toutes les associations désireuses de s’investir afin de créer de l’intérieur (et non idéologiquement) les bases d’une nouvelle République, d’une nouvelle Constitution (avec de nouvelles règles de vivre ensemble) et d’une assemblée constituante garante de la neutralité et de la bonne marche morale des gouvernements.

En s’associant à nous, d’ores et déjà, dans le cadre de l’objectif présidentiel 2017, nous proposons à chaque association de défendre un projet de Loi relatif à son domaine d’expertise. Ce projet pourra être intégré à la grande consultation populaire qui sera organisée par les Citoyens du Vote Blanc, une fois le Candidat Blanc élu aux présidentielles 2017 – Cliquez ici pour comprendre le projet 2017.

Les associations expertes sur des domaines particuliers et qui souhaitent se porter volontaire pour permettre cette refonte démocratique pourront apporter leur contribution.

Toutes les associations sont les bienvenues. Le collectif 2017 se compose déjà d’associations citoyennes, de réflexions économiques, écologistes, relatives aux droits de l’Homme.

Rejoignez-nous !

Ensemble, nous pouvons le faire !

Contactez le Parti du Vote Blanc : magali.delamour@parti-du-vote-blanc.fr
Magali Delamour
Porte-Parole des Citoyens du Vote Blanc

Source : Parti du Vote Blanc


Associations identifiées Collectif 2017 :

http://www.humanisme-ecologie-republique.fr/
http://sociocratie-populaire-francaise.e-monsite.com/
http://www.lienenpaysdoc.com/
http://www.lelabo-ess.org/
http://www.pouruneconstituante.fr/
http://gentilsvirus.org/
http://www.vote-blanc.org/
http://www.synopia.fr/
http://directedemocratie.fr/

Liste mise à jour ici

(591)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 859 articles sur ce site.


3 commentaires

  1. Jean dit :

    Tout ça c’est très bien mais tant que l’on restera au sein de l’UE c’est peine perdue, je le rappelle c’est l’UE qui prend toutes les grandes décisions politiques, économiques, monétaires etc…

    L’UE est par essence antidémocratique (pour une démocratie il faut un « demos » = peuple hors il n’y a pas de peuple européen) donc qu’il y ait reconnaissance ou non du vote blanc ça ne changera strictement rien.

    Me concernant je suis partisan de la sortie de l’UE, euro, Otan comme le propose l’UPR qui d’ailleurs a inscrit dans son programme la reconnaissance du vote blanc.

  2. Substance2004 dit :

    Je suis passé sur le site et c’est quoi concrètement ?
    Ce sont des gens qui forment un parti, le Parti du Vote Blanc pour faire pression sur des politiques qui peuvent se faire élire à 10%.

    Vous voyez pas le problème ? Il est en fait très simple…

    La loi du 21 février 2014 vise à reconnaître le vote blanc aux élections. Les bulletins blancs sont à compter du 1er avril 2014 décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tel au procès verbal dressé par les responsables du bureau de vote (je peux en témoigner car je le fais souvent des dépouillement. Après on s’étonne de la menace du vote électronique car les gens ne vont plus voter).
    Mais, comme auparavant, ils ne seront pas pris en compte dans le nombre des suffrages exprimés (ensemble des bulletins moins les votes blancs, c’est à dire les bulletins blancs ou les enveloppes vides et les votes nuls, c’est à dire les bulletins de candidats non valables car déchirés ou raturés).

    http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/citoyen/participation/voter/droit-vote/abstention-vote-blanc-vote-nul-quelles-differences.html
    http://www.vie-publique.fr/focus/reconnaissance-du-vote-blanc-quoi-s-agit-il.html

    Il est faux de penser que dans l’hypothèse où le vote blanc faisait 90% des suffrages, le candidat avec 10% l’emporterait tout de même.

    Cette hypothèse ne serait pas aussi absurde si tous les Français qui se respectent s’intéressaient un tant soit peu de la vie civique de la Cité.
    Ce qui n’est malheureusement pas le cas !

    La branlette intellectuelle est devenue chose régulière dans les sites « dissidents ».

    • Maximilien dit :

      Bonjour Substance2004,

      Effectivement, je suis totalement de votre avis sur le sujet. Le gouvernement représentatif a pour pilier, le suffrage universel.

      Campagne pour promouvoir le vote de toutes sortes, le plus souvent par le biais d’émotions (la peur d’obtenir un parti aux antécédents suspicieux etc). il est évident que le gouvernement représentatif est en peine de souffle, bien que celui-ci tente de se maintenir par tout les moyens.

      Le dernier en date, étant sans aucun doute, la représentation du parti Egalite et Reconciliation, qui n’est rien d’autre qu’un oyen pour la 5eme Republique de survivre pour un peu plus longtemps. L’absenteisme obtenue ces derniers temps étaient tels que cela remet sérieusement en cause notre système politique.
      Il est donc important, par un chemin ou un par un autre, de repenser notre système politique par le biais d’ateliers constituants afin que chaque citoyen soit préparer a ce changement et cela pour éviter les troubles au sein de notre pays.
      Le fait de qualifier de « branlette intellectuelle », une démarche qui vise a penser un « apres-Veme », me semble un petit peu déplace.

      En effet, le fait que ces gens continuent de voter malgré l’inutilité de la démarche peut simplement le fait d’exprimer leur soutient a l’élection et au gouvernement représentatif. Peut-etre souhaitent-ils simplement encadrer nos gouvernants de maniere a ce que les escrocs, pédophiles, et menteurs soit condamnes, et ne puisse plus jamais exerce en politique (Harlem Desir, Juppe etc etc)

      Votre détermination a vouloir changer de système politique, qui fait plaisir a voir croyez-moi, devrait me semble rester ouvertes aux idées qui divergent des vôtres.
      Le chemin pour arriver a notre démocratie est plus important que notre destination finale, je pense que le fait que des personnes continuent a voter malgré tout, c’est aussi donner du temps a un maximum de personnes de se préparer et cela, pour éviter une révolution sanglante.

      Merci de comprendre la complexité de la dissidence ,et des dissidents dont les opinions différentes sont nombreuses, avant de passer celle-ci sous le prisme de votre bien-pensance.

      Bien a vous,

      Maximilien

Laissez un commentaire

Why ask?