Film : « L’Enquête », pour comprendre l’affaire Clearstream (11 février 2015)

Lenquête-AfficheL’affaire Clearstream, vous vous en souvenez ? Vous me direz, il y en a eu tellement d’autres depuis, qu’on oublie vite, et puis le flux permanent d’informations n’a-t-il pas pour but de simplement marquer nos émotions un moment pour mieux échapper à notre mémoire ?

Quant à ceux qui s’en souviennent, pourriez-vous raconter l’histoire aujourd’hui ? La façon dont nous a été présentée l’enquête à l’époque (et ça ne fait « que » dix ans…) était si complexe qu’il fallait être réellement féru d’affaires financio-judiciaires pour pouvoir suivre.

Il faut dire que cette affaire renfermait d’autres affaires, comme si le « Courant Limpide » (ndlr : Clear Stream) se révélait être une boîte de Pandore, dévalant les glaciers de la haute finance et, tour à tour, arrosant ou noyant les scandales politico-financiers.

Clearstream, la banque des banques, ou « la grande lessiveuse de l’argent sale », dixit Denis Robert, le journaliste d’investigation, auteur de « Révélations », le livre dans lequel la réalité dépasse la fiction…

Il fallait bien un film pour faciliter la compréhension de l’histoire, et ce film se devait d’être validé par Denis Robert, le spécialiste de cette affaire, et qui en est devenu acteur malgré lui. Ce film a été réalisé par un mordu des histoires judiciaires, Vincent Garenq. Mais quand même, il aura fallu huit mois de tournage, huit scénarii, et un montage repris du départ par le réalisateur de « Présumé coupable » pour parvenir à ses fins. Résultat ? Un thriller politico-financier dans lequel le spectateur est amené à suivre les dix années de calvaire du journaliste Denis Robert, à compter du moment où il a commencé ses investigations.

Bande-annonce du film

Pressions, menaces à peine voilées, 63 plaintes auxquelles faire face, 400 passages d’huissiers, pour finir par être définitivement blanchi par la cours de cassation. Dure, la vie d’un lanceur d’alerte !

Gilles Lellouche et Charles Berling, respectivement Denis Robert et Renaud Van Ruymbeke, nous montrent et nous démontent au fur et à mesure du film, les rouages du barrage financier et politique auquel ils ont à faire face. A la lumière de ce film, le spectateur comprendra enfin de quoi il en retourne. Il verra aussi ce qu’il en coûte d’oser affronter, seul, ces tenants du pouvoir. Pour un Denis Robert qui s’en sort finalement, ou un Snowden qui parvient à survivre planqué quelque part, combien sont-ils, dont nous n’entendrons jamais parler ?

Et il est d’autant plus important de comprendre quand on sait que la lessiveuse fonctionne toujours à plein régime, que tout le monde le sait, et que tout le monde laisse faire. Le courant qui passe entre les groupes financiers et les dirigeants politiques est toujours limpide. Pour preuve, le président actuel de la commission Européenne, Jean Claude Juncker, était à la fois 1er ministre et ministre des finances du Luxembourg, entre 1995 et 2009, et fut impliqué il y a peu dans l’affaire Luxleaks. Affaire finalement pas si éloignée de celle qui nous préoccupe ici, puisqu’il est question d’exil fiscal, grâce à l’administration des impôts du Grand Duché… Mais ceci est une autre histoire.

Pour l’instant, je me limiterai à souhaiter un franc succès au film de Vincent Garenq, parce qu’il permettra à de nombreuses personnes de comprendre un peu mieux le monde dans lequel nous vivons tous, parce qu’il nous enseigne qu’en dépit des dangers rencontrés, seule la quête de la vérité doit avoir une importance, parce que plus nous serons nombreux à comprendre, plus nous serons nombreux à réfléchir, plus nous serons en mesure d’user de notre liberté d’expression. Rendez-vous le 11 février 2015, jour de sortie du film !

Winston Smith

Pour aller plus loin :

Film l’enquête, affaire Clearstream – Reportage d’Orianne Valloo

(391)

A propos de l'auteur :

Né en 1975, breton d’origine paysanne catholique, j’ai touché à plusieurs corps de métiers afin d’expérimenter la vie sous divers angles : coach et entraîneur sportif à haut niveau, responsable événementiel de villages de vacances et de stations de sport d’hiver, vendeur en rayon en grandes surfaces, créateur de site web, pigiste pour un journal sportif web, vendeur de panneaux solaires, vendeur de maisons individuelles, courtier en financements immobiliers et agricoles… Et demain, qui sait ? Ceci me permet de ne jamais m’endormir…

a écrit 22 articles sur ce site.


2 commentaires

  1. Roxane dit :

    Je l’ai vu en décembre,il est super. je le recommande.

  2. Héléna dit :

    Ce film fait suite à cette série de 6 documentaires intitulées « Manipulations, une histoire française » et diffusée sur France 5 fin 2011.
    Cette histoire est aussi rocambolesque qu’inquiétante et dépasse l’entendement pour quiconque qui est loin des arcanes du pouvoir.

Laissez un commentaire

Why ask?