BFM TV a censuré la voix d’un complice de Chérif Kouachi (Panamza)

cherif-kouachi-a-parle-a-bfm-tv-300Durant son entretien avec BFM TV, Chérif Kouachi, auteur présumé de l’attentat de Charlie Hebdo, était assisté par un homme qui lui chuchotait son discours. Le lendemain de sa diffusion, la voix de cet individu a été effacée par la chaîne.

Une censure en toute discrétion : telle fut la démarche singulière de la première chaîne info de France au sujet d’un fait d’actualité majeur. Le samedi 10 janvier, BFM TV relatait aux téléspectateurs la genèse d’un scoop diffusé la veille : le journaliste Igor Sahiri s’était entretenu avec Chérif Kouachi, l’homme accusé par les autorités d’avoir mené l’opération terroriste contre le siège de Charlie Hebdo.

À partir de la 55ème seconde de la vidéo ci-dessus, nous sommes censés entendre Chérif Kouachi revendiquer, depuis l’imprimerie de Dammartin-en-Goële, l’attentat en ces termes : « J’ai été envoyé -moi, Chérif Kouachi- par Al-Qaïda du Yémen et que je suis parti là-bas, et que c’est Cheikh Anwar Al-Awlaki qui m’a financé. »

Léger souci : ce passage a été tronqué. Il manque environ deux secondes entre les mots « Yémen » et « et ». Un bref silence d’hésitation ? Pas exactement.

Ces deux secondes contiennent un élément intriguant : on peut y entendre distinctement la voix d’un homme chuchotant la phrase suivante « T’es parti faire un stage là-bas ».

La preuve par le son avec l’antenne radiophonique associée à BFM TV : RMC. Vendredi 9 janvier, « à 19h06 » précise Jean-Jacques Bourdin, la radio révélait des extraits de l’échange.

Surprise, surprise : avant la censure opérée le lendemain, on découvre qu’après avoir affirmé être « envoyé par Al-Qaïda du Yémen », Cherif Kouachi marque une pause dans sa revendication. En fond sonore, une voix à ses côtés lui chuchote brièvement (à 3’41) la suite de son discours.

[…]

Lire la suite sur www.panamza.com

(199)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 859 articles sur ce site.


6 commentaires

  1. eric dit :

    La voix c est peut etre son frere mais qu est ce que ca change au fond que une personne lui dicte ce qu il doit dire

    • ChicoRay dit :

      Son frère (qui insisterait lourdement et avec un curieux jargon sur un « stage ») ou un autre. A la minute 4’10 il élude deux fois la question : « vous êtes que tous les deux ? » « Et y a des gens qui sont derrière vous quand même ou pas? ». Remarquez aussi qu’il ne revendique pas la mort du policier. Il dit juste qu’il a vengé le prophète en tuant des journalistes. Bizarre non ? Eric, il y a un Eric journaliste, ami de Wolinski qui était voisin de palier des Kouachi. Bizarre non ?
      attentatsdeparis.over-blog.com
      Peut-être que l’enregistrement date d’avant la tuerie et que les dommages collatéraux ont été oubliés ? L’ami de Wolinsky a pu enregistrer la voix de Chérif à l’avance et c’est une voix modifiée imitant celle de Chérif qu’on entend…

    • ChicoRay dit :

      Pourquoi son frère chuchoterait c’est bizarre ! Jean-Yves Lafesse errière pour une fausse revendication téléphonique, oui il chuchoterait! Il est pas trop trop sûr de sa revendication s’il est content que l’autre dise tout seul la raison : « tu l’as dit tout seul »! Il reconnaît une « vengeance ». Pas de tuerie. « Tuer qui ? » _ « est-ce que vous avez tué ce matin ? » « mais on est pas des tueurs nous » il dit. Quand le journaliste dit qu’ils ont tué des journalistes, il s’empresse de décrocher (gêné?). Ils sont pas du genre à tuer les femmes et les enfants, c’est sûr. Mais il s’embrouille, « celui qui l’offense là ya pas de problème on peut le tuer ». Pour lui c’est défendre le prophète… Donc je n’irai pas jusqu’à dire qu’ils ont débarqué avec des balles à blanc pour faire peur, et que c’est un troisième larron qui a fini l’opération chez Charlie.

    • ChicoRay dit :

      Travis33 a encore frappé ! C’est visé assez juste :
      https://www.youtube.com/watch?v=gzSCDhht1mk
      « Et hum, et que j’ai été envoyé moi Chérif Kouachi (…) par Al Qaïda (pause, il lit) du Yémen ».
      Franchement ça me rappelle le type qui s’est fait passé pour un passager du 11 septembre et a décliné son identité à sa propre mère
      ‘Hi Mom. It’s Me, Mark Bingham.’
      !!!
      Il lisait aussi un nom sur un papier…ah le con…
      (Si ça se trouve on a aussi retrouvé son passeport en prime !)
      Bon bah je crois que c’est des pieds nickelés en face…

  2. ChicoRay dit :

    Ces hommes cagoulés plastronnant hors de leurs véhicules faisaient partie d’un exercice avec un script.

    La preuve d’uns cript ? On a dit aux journalistes qu’ils étaient passés dans un Quick au 6 rue Nicolas Appert à Laon (la même adresse que là où ils ont débarqué d’abord vers chez Charlie, ils se sont pas foulés les servies secrets…!).
    Un de leurs agents traitants peut être ce type assez imposant au blouson marron, oreillettes et lunettes de soleil qui était là où Merabet a été tué.
    Minutes 3’22 et 4’46.
    https://www.youtube.com/watch?v=MlhrKlI5hGg
    Merabet a dû être envoyé au casse-pipe. Un bougnoule en première ligne qui s’est tout pris pendant que ses collègues étaient à bonne distance.
    L’homme cagoulé l’a couché avec un pruneau et ensuite un gars comme le type au blouson marron a pu achever la besogne pendant que les autres éloignaient les passants.
    Ce type des services a pu partir.
    Ensuite, un type à cagoule était chargé d’éloigner ceux qui filmaient en disant : « filme pas ça frère c’est un keuf qui est à terre »…

    Le collègue de Merabet, Ludovic, présent sur les lieux, n’a apparemment pas encore été entendu… Seulement Sonia Hmimou.

    Je dis ça, ca reste à confirmer…

    • ChicoRay dit :

      On leur aura aussi soufflé où ils devaient aller : 6 rue nicolas appert à Laon…
      Pas grave s’il y a des répétitions.
      Comme les papiers d’identité du musulman trouvé dans deux stations des attentats de Londres – pour être sur qu’on l’identifie avec des papiers siouplait !!

Laissez un commentaire

Why ask?