Entrevue avec Frédéric Encel : printemps arabe, Mali, Syrie, Israël, Palestine, altersionisme…

frederic-encel-600Samedi dernier se tenait la 24ème Journée du Livre Politique à l’Assemblée Nationale, l’occasion pour des médias citoyens comme le notre de rencontrer des personnalités, dont nous obtiendrions difficilement une interview en temps normal. En effet, l’Espace Signature accueillait Michèle Alliot-Marie, Claude Askolovitch, Clémentine Autain, Elie Cohen, Daniel Cohn-Bendit, Frédéric Encel, Robert Hue, Lionel Jospin, Pascal Lamy, Jack Lang, Corinne Lepage, Noël Mamère, Hubert Védrine…

Nous avons souhaité interroger Frédéric Encel à propos du printemps arabe qui, d’après nous, s’est rapidement transformé en chaos, alimentant ainsi le Choc des Civilisations occident contre Islam, décidé par nos élites. Avec lui, nous évoquons le conflit au Mali, en Syrie, ainsi qu’en Israël-Palestine. Nous lui demandons ce qu’il penserait d’un « altersionisme », respectueux des palestiniens, sorte de troisième voie face à un antagonisme sionisme/antisionisme potentiellement mortifère. Frédéric Encel nous livre son analyse, bien différente de la nôtre.

Et puisque Frédéric Encel met en doute mes informations concernant le Mali, en particulier à propos du rejet croissant de la présence et de l’action des militaires françaises et onusiens dans le nord du pays, je vous propose cette interview d’André Bourgeot, chercheur anthropologue au CNRS, et spécialiste du Sahara et du Mali.

Raphaël Berland

(365)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 866 articles sur ce site.


19 commentaires

  1. Robert Fion dit :

    Bravo pour votre ouverture, ça demande un certain courage.

    Je me souviens avoir entendu ce gars appeler à bombarder le palais présidentiel de Bachar El Assad dans une émission de télé (il y a quelques exceptions au monopole de l’État sur l’exercice de la violence légitime semble-t-il). On appelait ça la « politique de la canonnière » au 19ème siècle, méthode utilisée par les puissances impérialistes pour faire plier les dirigeants réfractaires aux « bienfaits de la civilisation ».

    Aujourd’hui, on peut reprendre le même discours en remplaçant le terme « civilisation » par le terme « démocratie », et on obtient en gros le discours d’Encel.

  2. Marre dit :

    Il la rien compris ce mec la.. Il n’a qu’a allés retourné a l’école…

    • Jya dit :

      Votre commentaire m’a fait bien rire 🙂 Merci !

    • franz dit :

      À mon avis ce n’est pas qu’il n’a rien compris, c’est que c’est un menteur professionnel comme BHL et la plupart des sionistes…

    • ksiq dit :

      ca vaut rien ce genre d’académique en salon à reliure, pourquoi pas Encrael, tant qu’on y est? Il répond à ton constat complexe par un « le président de la ligue Arabe, lui même musulman je crois »… et il te dit que le peuple allemand des sudètes avait le droit de se revendiquer distinct de ces sous hommes de polonais en réclamant à la SN son propre état. Par contre, pour le donbass… « hm.. nan! c’est pas pareil. c’est pas l’bon sens »

  3. Vox Populi dit :

    Mr Encel est un ancien dirigeant du BETAR qui écrit des tribunes sur le site internet du CRIF.
    Ce qui permet de situer le personnage…

    • ksiq dit :

      La question que ça soulève, c’est : pourquoi aller l' »interviewer » (alpaguer) si ce n’est pour se faire ficher?? One love

      • La question que m’inspire votre commentaire, c’est : pourquoi ne pas aller l’interviewer ? Devrions-nous nous cantonner à l’entre-soi, c’est-à-dire précisément une des choses que certains d’entre nous reprochons au système ?

      • ksiq dit :

        C’est pas une critique, plutôt que je m’inquiète du fait qu’une trop grande visibilité des « opinions interdites » alimente la lutte contre elles dans les hautes sphères que ces agents côtoient. Quant à l’ouverture d’esprit, si j’avais su son palmarès avant de regarder la vidéo, je me serais dit qu’il risquait de recracher ses éléments de langage habituels sans être convaincant, ça ne m’aurait pas empêché de la regarder, mais je n’aurai pas été déçu. ^^

      • franz dit :

        Assez de l’avis de ksiq : pourquoi aller l’interviewer, alors que c’est déjà quelqu’un qui a un large accès aux media, est un ancien du Bétar et plus que probablement un agent du Mossad ? Vous espériez quoi au juste ?

        http://oumma.com/L-itineraire-in-avoue-de-M-Encel

      • Nous n’avons pas de liste de « cerveaux malades » à ne pas interviewer. Lorsque je suis arrivé dans la salle de dédicace, la plupart des auteurs étaient déjà partis. Lorsque j’ai vu Frédéric Encel, je me suis dit qu’une interview de lui pourrait être intéressante.

  4. Pierre Lalanne dit :

    Êtes-vous bien sûr que ce type, Frédéric Encel, n’est pas un escroc ?

    • Non, nous n’en sommes pas sûr. D’après certain, il s’agirait d’un « Intellectuel Faussaire » 🙂

    • tremblouille dit :

      Bon enfin, Frédéric Encel est un pro-isrélien (jusqu’à peu) assumé qui se réclame du sionisme révisionniste (Jabotinski, le Hérout, ancêtre du Likoud, les sionistes de droite quoi).

      Normal que Boniface, pro-palestinien assumé et défenseur du Qatar devant l’éternel, le traite d’intellectuel faussaire. C’est juste une gué-guerre de chapelle entre géopolitologues aux idées antagonistes ; mais bon Boniface ne vaut pas « objectivement » mieux que Encel.

      Mais bon, pour appuyer ses accusations d’être un faussaire, Boniface prétend qu’il clame des titres universitaires fantaisistes, ce qui est faux (et c’est vérifiable) : Encel a bien écrit une thèse de doctorat, une thèse d’HDR, et est maître de conf. à Paris 8.

      Donc entre le menteur et le bonimenteur, j’ignore lequel est le plus faussaire.

      • tremblouille dit :

        maitre de conf à Sciences Po, pardon

      • tremblouille dit :

        Enfin, il peut être intéressant de préciser le point de vue des sionistes de droite les plus durs (dreuz / guy millière en l’occurrence) sur l’évolution de encel:

        http://www.dreuz.info/2011/10/ou-va-frederic-encel/

        « Tout cela me semble être du niveau d’un discours d’Alain Juppé, et quand je note cela, ce n’est pas un compliment. »

        « Je ne parlerais pas de Frédéric Encel et je m’intéresserais moins à ses positions si je ne l’avais vu devenir, graduellement, l’anesthésiant de choix dans des réunions de défense d’Israël. Il parle sur le ton de la vieille chanson « tout va très bien madame la marquise ». »

      • tremblouille dit :

        Et, aussi, il me semble utile que M.Boniface travaille main dans le main avec ce M.Camus, autre républicain notoire.

        Aucun de ces gens ne sont dignes de confiance. Je sais pas à quoi joue le système, mais il y joue. Bien. Encel, Boniface, Camus. Trois face d’une même pièce, hein.

      • ksiq dit :

        Merci Tremblouille pour ces commentaires instructifs

Laissez un commentaire

Why ask?