Débat : « Faut-il changer de république ? La constitution à l’épreuve des réformes »

conf-reforme-institutions-2-600Lors de la 24ème Journée du Livre Politique, qui se tenait samedi dernier à l’Assemblée Nationale, nous avons souhaité filmer le débat animé par Arlette Chabot, « Faut-il changer de république ? La constitution à l’épreuve des réformes ». À l’issue de ce débat, nous avons pu échanger quelques mots avec deux des participants à ce débat, Gilles Finchelstein et Alain-Gérard Slama.

Nous pouvons constater à quel point les débats « mainstream » sont très loin des aspirations populaires, si l’on considère le succès toujours grandissant des idées défendues par Etienne Chouard et d’autres concernant la démocratie participative, la constituante, le tirage au sort…

Certains internautes ne comprennent pas pourquoi nous tendons le micro à des personnalités qui ont déjà accès aux médias de masse, et/ou à des personnalités qui ont des analyses aux antipodes des nôtres. Ces internautes considèrent peut-être ces personnes comme « leurs ennemis ». Personnellement, aucun être humain n’est « mon ennemi ». Certes, je combats le système car j’estime qu’il est générateur de souffrance. Mais ce combat se situe au niveau des émotions, des pensées, du verbe et de l’action. Ce n’est pas un combat de personnes, mais une lutte pour un monde meilleur.

Dans cet optique, le débat est toujours à privilégier à la vindicte. Sun Zu* ne dit-il pas « Connais ton ennemi et connais-toi toi-même » ? Il faut comprendre le système avant de prétendre le changer. De même, il faut apprendre comment réagissent les tenants du systèmes aux solutions qui nous semblent les meilleures.

Raphaël Berland

*Plus proche de nous, Rage against the machine chante plus prosaïquement « Kwon Your Ennemy »

Entrevue avec Alain-Gérard Slama

Essayiste, historien, professeur à Sciences Po Paris, éditorialiste et membre du comité éditorial du Figaro, membre de la mission sur l’avenir des Institutions

Entrevue avec Gilles Finchelstein

Directeur général de la Fondation Jean Jaurès, directeur des études Havas Worldwide

Débat : « Faut-il changer de république ? La constitution à l’épreuve des réformes »

Animé par Arlette Chabot, éditorialiste

Intervenants :
Julien Dray, ancien député de l’Essonne, vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France
Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean Jaurès, directeur des études Havas Worldwide
Franck Riester, député de Seine-et-Marne
Stéphane Rozès, président de CAP, enseignant à Sciences Po Paris et HEC
Dominique Schnapper, sociologue, politologue, ancien membre du Conseil Constitutionnel
Alain-Gérard Slama, essayiste, historien, professeur à Sciences Po Paris, éditorialiste et membre du comité éditorial du Figaro, membre de la mission sur l’avenir des Institutions

(368)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 861 articles sur ce site.


1 commentaire

  1. franz dit :

    Voir un type comme Gilles Finchelstein (le prototype du « communiquant » proche des puissants, directeur des études de Euro RSCG, membre du Siècle, proche de DSK et de Moscovici…) à la tête de la fondation Jean Jaurès doit faire se retourner Jaurès dans sa tombe, lui qui fut assassiné pour s’être opposé à la première guerre mondiale, et qui savait ce que socialisme voulait dire.

    C’est aussi ça la guerre que nous mène le système : réécrire l’histoire et vampiriser les grands hommes à son profit…

Laissez un commentaire

Why ask?