Marthe Agoh, Vice présidente du Front Populaire Ivoirien, à propos du coup d’état français en Côte d’Ivoire

marthe-agoh-fpi-600Le Cercle des Volontaires a interrogé Marthe Agoh, vice présidente du Front Populaire Ivoirien, venue à Paris pour une conférence de soutien au président du parti, Laurent Gbagbo, détenu depuis plus de 3 ans à La Haye en attente de son procès à la CPI.

Elle revient sur les circonstances du véritable coup d’état soutenu par la France qui a « sorti Gbagbo et installé Ouattara » selon Nicolas Sarkozy lui même, et dénonce l’absence de preuve incriminant le président élu démocratiquement en 2010.

Propos recueillis par Lawrence Desforges et Baptiste

(145)

A propos de l'auteur :

Citoyen engagé, je m’intéresse particulièrement à l'économie et la géopolitique. Je suis convaincu qu'en se passant le mot nous finirons par réveiller les français qui hibernent depuis trop longtemps et à reprendre la main sur nos institutions. Parce que nous ne pouvons pas laisser une partie de l'humanité sur le bord de la route, parce qu'un citoyen informé en vaut dix, parce qu'unis nous sommes une force inarrêtable, plus que jamais la ré-information est un devoir.

a écrit 54 articles sur ce site.


Laissez un commentaire

Why ask?