Des casques bleus reconnus responsables de la mort de manifestants au Mali (Le Monde)

minusma-mali-336Une enquête indépendante, mandatée par les Nations unies, a conclu à la responsabilité de casques bleus dans la mort de manifestants, le 27 janvier, à Gao, dans le nord du Mali. Trois individus avaient été tués par arme à feu et quatre autres blessés alors qu’ils protestaient devant le siège de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), à qui ils reprochaient d’avoir conclu un accord avec les rebelles.

Selon un porte-parole de l’Organisation des Nations unies (ONU), les investigations ont prouvé que « des membres d’une unité de police de la Minusma avaient fait un usage excessif et non autorisé de leur force » au cours de cet événement.

La mission onusienne, déployée depuis juillet 2013 à la suite de l’opération « Serval », mise en place par la France pour chasser les djihadistes du nord du pays, avait reconnu une possible responsabilité, après avoir assuré dans un premier temps que ses troupes n’avaient pas ouvert le feu sur les manifestants.

[…]

Lire la suite sur www.lemonde.fr

(102)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 862 articles sur ce site.


1 commentaire

  1. lionel dit :

    Merci Raphaël pour suivre l’affaire. jah guide!

Laissez un commentaire

Why ask?