Non, nous ne sommes pas ‘complotistes’. Nous sommes simplement mieux renseignés…

georges-friedman-600Dans le discours qui suit, en date de février dernier, sobrement intitulé « L’Europe est elle destinée à aller en guerre ? », George Friedman, fondateur de Stratfor – agence privée de renseignement qui se fait communément désigner comme étant la « CIA de l’ombre » et que Wikipédia présente comme étant « un expert dans le renseignement pour les questions stratégiques » – nous expose sa vision de l’actualité internationale, et surtout, nous livre là sa vision d’une géopolitique américaine tintée de néo-conservatisme et d’impérialisme.

Pendant ce discours, donné à l’occasion d’une réunion du Chicago Council on Global Affairs (où l’on retrouve notamment Michelle Obama au sein des postes clés : http://www.thechicagocouncil.org/about/board-directors), Georges Friedman aborde de manière totalement décomplexée la politique chère aux néo-conservateurs américains, et se livre sur certains sujets sensibles en toute transparence.

Voici un petit florilège…

À propos de l’Europe :

« Nous avons des relations avec la Roumanie, nous avons des relations avec la France, il n’existe pas d’ »Europe » avec qui les Etats-Unis auraient des relations. »

« Si vous interrogez un polonais, un hongrois ou un roumain, ils évoluent dans un monde totalement différent d’un allemand ou d’un espagnol, il n’y a pas de points communs en Europe. »

Sur la géopolitique américaine :

Limpérialisme-américain-na-pas-de-limites-et-la-docilité-de-ses-valets-de-lUnion-Européenne-non-plus-comme-on-peut-le-voir-avec-laffaire-ukrainienne...« L’extrémisme islamique n’est pas un problème pour les Etats-Unis, la question primordiale pour les Etats-Unis et pour laquelle nous avons fait des guerres pendant des siècles, a été la relation entre l’Allemagne et la Russie. Parce qu’unis, ils représentent la seule force qui pourrait nous menacer, et il faut faire attention que cela n’arrive pas. »

« Les Etats-Unis contrôlent tous les océans du monde, par conséquent, nous arrivons à envahir les peuples. »

« Les Etats-Unis ne peuvent occuper tous les pays, par contre, nous pouvons, tout d’abord soutenir les puissances rivales, et d’autre part, prendre des mesures de désorganisation. »

« En tant qu’Empire, nous ne pouvons pas occuper la terre entière, les romains n’avaient pas envoyé de grandes armées, ils avaient placé des gouverneurs pro-romains. »

« Les empires qui contrôlent directement les territoires se soldent par un échec, comme ce fut le cas de l’Empire nazi. Personne n’est capable de le faire, il faut se montrer plus intelligents. »

À propos de l’Ukraine :

« La question pour les russes est de savoir s’ils vont réussir à maintenir une zone neutre en Ukraine, ou si l’Occident va s’introduire si profondément en Ukraine qu’elle se retrouvera à 100 kilomètres de Stalingrad et à 500 kilomètres de Moscou. »

« Le Général Hodges, commandant de l’armée américaine en Europe, s’est rendu en Ukraine pour y annoncer que les formateurs américains viendraient désormais officiellement, et non plus officieusement. »

« Le Général Hodges a remis des médailles aux combattants ukrainiens, ce qu’il n’a pas le droit de faire normalement car c’est réservé aux militaires américains, mais il l’a fait, montrant que c’était son armée. »

À propos de l’Allemagne, et d’une possible alliance russo-allemande :

« Pour les Etats-Unis, la peur primordiale est que la technologie et le capital allemands s’allient aux ressources naturelles et à la main d’oeuvre russes. »

« C’est la seule alliance qui ait fait peur aux Etats-Unis à travers les siècles. »

Enfin, pour finir en beauté, prenons soin de noter que Georges Friedman ose dire nettement ce que beaucoup pensent :

« La politique que je recommande est de financer les deux côtés, de sorte qu’ils se battent entre eux. C’est cynique, pas très moral … mais ça marche ! »

On peine à croire qu’il ne s’agisse pas d’un canular, tant l’offrande est grande. Oui, ce témoignage libre démontre de manière éclatante que l’accusation récurrente de complotisme à notre égard relève de l’amateurisme de la plupart des journalistes qui peuplent les rédactions de nos « grands médias ».

Non, nous ne sommes pas « complotistes ». Nous sommes simplement mieux renseignés…

Vous pouvez retrouver l’intégralité du discours ici :

Patrick Daniel (avec l’aide de Raphaël Berland)

(518)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 866 articles sur ce site.


7 commentaires

  1. Jacques dit :

    J’apprécie au plus haut point la ligne de conduite énoncée par Kevin Amara : « Ne jamais cesser de remettre en cause mes convictions et de questionner mes acquis ». Pour ne pas avoir à rougir/souffrir de nos propres erreurs, de s’être fait « pigeonner » il suffit d’aimer très fort sa propre capacité à bifurquer et à poursuivre la progression. Vivre vraiment, c’est, pour l’être humain, se comporter ainsi. Merci à Kevin et au Cercle des volontaires pour cet article.

  2. Manuel Atréide dit :

    Nous sommes bien en train de parler du pinpin qui, en 1991, avait prédit une guerre entre le Japon et les USA ?

    Franchement, il y a pas mal de crétins qui gravitent dans les cercles politiques américains. Un paquet d’entre eux ont fait profession de raconter des sornettes. Cele n’en fait pas les architectes de la politique américaine, même sous les présidence G.W. Bush.

    Par ailleurs, à quand remonte la dernière alliance entre la Russie et l’Allemagne que ce zozo craint tellement ? Et quels sont les signes d’un éventuel rapprochement ou même d’une volonté de rapprochement, non de la part des allemands, sous domination US comme chacun sait, mais des tusses ? V. Poutine a-t-l donné le moindre signe de vouloir séduire Berlin ?

    Allez, c’est mieux tenté que ce que je peux lire ça et là, mais pour le moment, tout cela est encore très creux. Même en questionnant très fort mes acquis.

    Cordialement, M.

    • Kevin Amara dit :

      Ce pinpin, comme vous le qualifiez, a plus de pouvoir et d’influence que nous n’en aurons jamais, ni vous, ni moi. C’est en cela que relayer sa parole a un sens.
      Vos déclarations ne valent pas grand chose, idem pour les miennes : quant aux siennes, c’est une autre paire de manches. Il possède le pouvoir d’infléchir des décisions, ce qui n’est pas notre cas.

      Ensuite, vous éludez soigneusement ses réflexions sur l’Ukraine, sur la politique extérieure des US (etc), pour vous concentrer sur le seul aspect de son discours qui ne soit pas basé sur un fait mais sur une hypothétique projection dans l’avenir.

      C’est votre droit.
      Je relaye une info : libre à vous de la convertir comme bon vous semble.

      Quant au trait d’esprit sur vos acquis, prenez garde, bien mal acquis ne profite jamais. 😉

      • Manuel Atréide dit :

        Ne vous inquietez pas pour mes acquis Kevin, je m’en charge. Occupez vous des vôtres, nous serons ainsi vous et moi capables de les faire progresser.

        Je maintiens que ce type est un zozo qui s’agite beaucoup, a une certaine audience chez les gogos naïfs qui confondent influence et agitation. Et ce n’est pas parce qu’un pinpin annonce que le ciel est bleu que cela valide le reste de ses élucubrations.

        L’Ukraine n’est pas membre de l’OTAN. Un certain nombre de pays de l’OTAN seraient opposés à une telle entrée, ils l’ont dit haut et fort. Dès lors, où est la crédibilité d’un type qui énonce que « l’Occident va s’introduire si profondément en Ukraine qu’elle se retrouvera à 100 kilomètres de Stalingrad et à 500 kilomètres de Moscou.  » ?

        De même, m’expliquer que le fait de distribuer une médaille à quelqu’un en fait un militaire membre d’une armée est limite offensant : j’ai porté l’uniforme de mon pays pendant 6 ans et je connais les lois de ce monde. Ce propos est grotesque est totalement ignorant de la chose militaire.

        Dois-je continuer ou vous ai-je un peu donné envie de vous renseigner ?

        Allez, au travail Kevin. Relayer de l’info est différent de faire de la propagande, il s’agit de dire donner aux gens des faits placés dans leur contexte, pas de faire de tri des faits pour ne donner que ceux qui cadrent avec ses propres convictions.

        Je viens de redonner quelques éléments de contexte. A vous de faire le reste.

      • Kevin Amara dit :

        […] Dès lors, où est la crédibilité d’un type qui énonce que « l’Occident va s’introduire si profondément en Ukraine qu’elle se retrouvera à 100 kilomètres de Stalingrad et à 500 kilomètres de Moscou. » ? […]

        L’Ukraine est gouvernée par des néo-nazis installés conjointement par les USA et l’UE.
        L’OTAN n’a aucun rapport, là. On s’en fout.
        Votre grille de lecture du monde est, je le crains, obsolète… Réduire l’Occident à l’Otan, c’est réduire la finance à la banque postale.

        Quant à votre port de l’uniforme, bravo.
        Sans même vous connaitre, vu le ton qui est le votre, je peux sans sourciller affirmer que vous fûtes officier, dans l’Air ou la Marine. Pas un soldat, quoi, un professionnel de l’Armée, l’un de ceux qui sont en train de la mener à sa perte.

        Bref. Cessons là ce débat qui n’en est pas un, je n’ai pas envie de perdre mon temps et de vous faire perdre le vôtre.

        Bisous, et sans rancune.

    • marion dit :

      Je vous en prie Manuel Atréide,
      vous qui en savez tant.
      Qui n êtes point dupe.
      Dites nous en plus!!!
      DOnnez nous des sources fiables (pas comme ce pinpin),
      conseillez nous,
      qu avez vous donc appris dans l armée qui nous aiderait à changer la donne…

      J ai hâte de lire votre réponse!!!!

Laissez un commentaire

Why ask?