Le Dîner du Cercle #4 – Chanson rime-t-elle avec Révolution ? – avec Princess Erika, Tonton David et Jarod

DdC-4-visuel-600Pour ce quatrième Dîner du Cercle, « Chanson rime-t-elle avec Révolution ? », nous recevons les chanteurs de reggae Princess Erika et Tonton David, ainsi que le rappeur Jarod. Après un résumé de l’actualité de la semaine, nous entrons dans le vif du débat. Qu’est-ce que la chanson engagée ? Quels sont les chanteurs illustres que l’on peut qualifier de « révolutionnaires » ? Quelle influence le monde du « show-business » peut-il avoir sur la production artistique actuelle ? En fin d’émission, nous évoquons le livre de Mathias Cardet, « L’effroyable imposture du rap » ; puis nous terminons par un bon vieux quizz musical, spécial chanson engagée bien sûr !

Raphaël Berland

(198)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 852 articles sur ce site.


2 commentaires

  1. Agathe Bay dit :

    Bonjour à toute l’équipe du Cercle des volontaires,

    Dès le premier Dîner du Cercle, j’avais trouvé la qualité de la prise de vue, du montage, des échanges, des invités, du cadre, des interventions des volontaires techniciens de plateau jusqu’au logo… top niveau compte tenu du peu de moyens dont vous disposez.

    Cette quatrième émission diffusée entre Ascension et Pentecôte, je la vois comme une « apothéose de sagesse télévisuelle » : votre aisance et votre ouverture, Raphaël et Baptiste, le message passé par les invités (loin de tout jugement ou de tout dogme) sans jamais aucune prise de tête mais tout en humour, pour moi c’est du lourd.

    Yes high ! et merci de tout cœur.

    Agathe

    NB : La suite de l’article « un nourrisson allaité arraché du sein de sa mère » arrivera en temps voulu…

  2. mima dit :

    Bonjour;
    J’ai regardé avec intérêt votre émission et je peux vous dire que je m’attendais à autre chose.
    Je pensais justement que les invités allaient faire preuve d’engagement et avoir un discours non pas « révolutionnaire » mais au moins réaliste sur la situation sociale et culturelle du pays.
    A part Tonton David, j’ai trouvé les invités plutôt compromis dans le star système et en fait complices du mal-être.

    Je comprends ce qu’ils disent : ils ne sont pas là pour nous sauver, ni pour nous montrer la voie. Juste s’exprimer.
    Mais à quoi cela sert-il d’avoir une tribune si c’est pour s’exprimer de façon égoiste ? parler de soi, ses états-d’âme…Ok, ils ont un public. Mais là où il y a complicité, c’est qu’ils contribuent à endormir leur public.
    Et Erika qui se vante d’avoir fait la tv réalité pour financer une école au Mali. Ma réponse : la fin ne justifie pas les moyens. car c’est le début de la corruption des âmes. Faut-il se prostituer pour se nourrir ? non ! Un peu d’argent gagné dans la dignité vaut mieux que des millions gagnés dans la compromission.
    Quant à leurs dires sur Booba : je dis qu’ils n’ont rien compris. Booba est un poison. Il est sincère, oui, tout comme Jacque Attali qui expose au grand jour ses desseins. Booba s’inscrit dans un plan satanique de perversion de la jeunesse. Et sa sincérité ne sert en fait qu’à se dédouaner lui-même. Le démon dira le jour du jugement qu’il n’a forcé personne, il a exposé clairement son plan et les gens l’ont suivi.
    Excusé, je vais un peu loin, mais c’est ça la réalité.
    Eux sont dans une autre dimension, c’est la guerre du bien contre le mal. Les élites sont à l’oeuvre pour pervertir les jeunes et la musique est un excellent moyen.
    Il y a bien d’autres choses à dire sur cette émision…
    merci

Laissez un commentaire

Why ask?