Comme en Chine, Valls annonce une armée de blogueurs officiels contre le complotisme (Numerama)

manuel-valls-600Alors que la Chine a déjà son « armée de l’ombre » depuis une dizaine d’années pour faire la contre-propagande sur le Web, le Premier ministre français Manuel Valls annonce une initiative qui pourrait ne pas être éloignée : une fondation qui aura pour charge d’alimenter des community managers en outils pour diffuser la « parole officielle » contre le djihadisme et le complotisme.

Manuel Valls a-t-il trop bien écouté les paroles de Lui Wei, le ministre chinois de l’administration du cyberespace, qui l’an dernier avait demandé à l’Europe de s’inspirer de la Chine pour faire d’internet « une place publique d’opinions honnêtes et raisonnables » ?

À l’occasion d’une master class organisée par le Huffington Post, le Premier ministre a annoncé un nouveau volet de la stratégie de contre-propagande de l’Etat, après la censure de sites sur simple ordre administratif (et sans aucune explication fournie à ceux qui en réclament) et la création du site Stop-Djihadisme, que Google est payé à mettre en avant.

La France va mettre sur pieds une Fondation de droit privé qui aura pour charge d’alimenter un « bataillon de community managers de l’État » en outils de contre-propagande pour s’opposer non seulement au djihadisme, mais plus largement aux discours dits « complotistes » qui peuvent miner la crédibilité donnée aux informations officielles de l’Etat, et donc indirectement alimenter les adversaires de la France.

« Nous nous adressons au cœur de cible : les jeunes en voie de radicalisation« , annonce Manuel Valls. « Nous allons donc mettre en place un bataillon de community managers de l’Etat pour opposer une parole officielle à la parole des djihadistes, et ne pas leur laisser l’espace numérique« . « Mais nous savons qu’il est difficile pour les autorités, pour l’État, pour les adultes, de s’adresser aux jeunes concernés, les djihadistes utilisant la théorie du complot justement pour décrédibiliser la parole officielle. Il faut reconnaître que leurs sites, leur paroles, sont très bien faites, très efficaces, c’est une véritable propagande utilisant les moyens modernes pour atteindre les esprits, les cœurs et les cerveaux ».

INSPIRÉ PAR LA CHINE ?

Ces « community managers » agiront-ils au grand jour en portant clairement les couleurs de l’État lorsqu’ils s’exprimeront sur le web, ou l’organisation d’impulsion étatique sera-t-elle plus proche de ce que fait la Chine avec son « parti à 50 centimes« , qui constitue une armée de propagande de l’ombre, chargée de répondre aux prétendues « rumeurs » ?

Pour le moment ça n’est pas clair. « Nous devons coordonner les acteurs sur la Toile, la société civile, les acteurs privés, et toute la société doit se mobiliser », explique Valls (déjà en mars dernier, la secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire avait applaudit l’initiative pourtant très contestable d’un groupe Anonymous, de publier et dénoncer une liste d’utilisateurs de Twitter supposément proches de l’État Islamique). Or s’il a d’abord parlé de « community managers de l’État« , le Premier ministre a ensuite indiqué que la Fondation, qui « fera de la recherche sur l’évolution du discours et de la propagande djihadistes« , produira des outils de « contre-discours pour alimenter ces community-managers associatifs ».

La Fondation devrait donc alimenter des associations comme SOS Racisme, la LICRA, le CRIF ou d’autres, pour « croiser le fer plus efficacement contre les recruteurs djihadistes sur la Toile, (et) ouvrir les yeux à ceux qui sont embarqués dans cette dérive ».

Or rien n’interdira à ces blogueurs associatifs d’agir dans l’ombre. Et s’agissant d’une initiative sous droit privé, l’Etat n’aura pas de comptes à rendre.

Source : NumeramaGuillaume Champeau

(309)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 842 articles sur ce site.


6 commentaires

  1. Hydro dit :

    Il est intéressant de constater que lorsque ces personnes perdent sur le plan de la rhétorique et de l’argumentation, ils soient obligés de passer à une répression plus dure, témoignage criant de vérité quant à leur misère intellectuelle et spirituelle ainsi que de leur illégitimité. Manu la tremblotte veut transformer la France en Chine? ou ne serait ce pas plutôt l’UESS qui commence à dévoiler son vrai visage maoïste, Manu le malin n’étant que l’appartchik d’un pouvoir mondialisé qui ne supporte aucune critique tant il aime se draper d’ombre.

  2. Guacamole Yack dit :

    Une autre possibilité serait de réfléchir à une réforme de l’Islam, comme proposent Abdenour Blidar ou d’autres penseurs musulmans. Mais dès qu’on dit ça, on se fait traiter de salopard d’Islamophobe..

    • jha dit :

      une autre possibilité serait de réfléchir à ne plus financer et entraîner les terroristes comme Daesh-Isis…US-Britaniques-France-Qatar-Arabie Saudite sont les vrais responsables des atrocités commises par Daesh-Isis.

  3. jha dit :

    Fabius a dit que les terroristes de al-Nosra faisaient du ‘bon travail’….alors qu’est-ce que l’armée de futur trolls peut répondre à cela concernant ‘le djihadisme’ et le ‘complotisme’?

  4. Byblos dit :

    @Guacamole

    Une réforme de l’Islam ne concerne que les musulmans eux-mêmes. Et personne d’autre. Les Occidentaux colonisent depuis si longtemps qu’ils ne s’aperçoivent même pas à quel point ils croient pouvoir régenter encore tout et tous.

    Balayez donc devant votre porte. Il y en a gros à nettoyer. Et fichez la paix aux autres.

    Pour votre gouverne, je suis catholique croyant et pratiquant.

  5. Le Brennos dit :

    Cela dit l’INTIMIDATION semble marcher et convaincre la CENSURE collaborationniste à un ÉTAT DE NON DROIT.
    On ne va pas se mentir, qu’importe le flacon pourvu que cela reste « politiquement correct » sans RENTRER DANS LE VIF DU SUJET.
    Alors depuis le temps que ça dure, ce DEUXIÈME BUREAU de L’AFFAIRE DES CASSEROLES, l’état ripoublicain DE NON DROIT se cachant derrière une façade d’état de Droit républicain sans RÉEL POUVOIR, aurait tort de se priver de la SOUMISSION et l’absence d’INTEGRE VOLONTARIAT à lutter CONTRE le HOLD-UP de la SOUVERAINETÉ par un gang de pileat.
    Alors que ce soit la Chine, l’empire pinénide hephthalite, l’empire du Turul ou les Pays-Bas espagnols, ça manque toujours de Normes et de Gotha et de vrais Justes pour les défendre.

    Faites ce que je dis, pas ce que je fais, on connait le collaborationnisme de pleutres autocrates soumis aux autodafés et à l’intimidation de l’inquisition anormale jusqu’au retour du berserk …

    https://www.youtube.com/watch?v=3YbVtWHDK9o

Laissez un commentaire

Why ask?