Découvrez Inform’Action avec deux émissions au grand format : « La seconde guerre mondiale » et « Les secrets de l’Union Européenne »

inform-action-600Seconde guerre mondiale

Cette émission d’une heure et demie nous parle de l’implication américaine au sein de la société et de l’économie allemande dans les années 20 et 30, puis des raisons de la guerre entre les 2 pays.

Elle se propose, comme fil conducteur et par l’intermédiaire de son invité, Romain, de résoudre un paradoxe. Comment est-il possible qu’une partie significative des élites américaines ait pu autant influencer la société et l’économie allemande pour finir par se battre à mort contre elle ?

Ce paradoxe amène tout naturellement beaucoup de gens, tout à fait logiquement, à douter de l’influence des élites américaines sur l’Allemagne dans cette période… il faut donc la démontrer.

Nous voilà parti pour un bref rappel historique, sources à l’appui, des conditions de la fin de la Première Guerre mondiale en Allemagne. Conditions qui incitent des financiers, banquiers et industriels Américains à s’introduire dans l’économie allemande en y implantant des « filiales » de plus en plus nombreuses dans le courant des années 20 et au début des années 30. Elles finiront par former de gigantesques pôles industriels et bancaires comme « IG Farben » ou encore la « BRI ». Les filiales américaines continueront à exercer leurs activités à partir de l’arrivée au pouvoir du nazisme et fourniront une bonne partie, entre autres, du matériel de guerre de la Wehrmacht. Général Motors, Général Electric, ITT, standard Oil, IBM, Ford… ainsi que des centaines d’autres…

 

 

Les secrets de l’union européenne

Dans cette deuxième émission, Romain aborde les origines de la construction européenne. Les Etats-Unis sont sortis grands vainqueurs  et leur influence dans la construction de l’union européenne y est très présente voir même imposante, Mitterrand dit même « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »

 

Merci à vous et à toi Romain, ça fait super plaisir de voir des initiatives de ré-information de qualité. Je m’abonne à votre chaine youtube et je vous souhaite une bonne continuation !

William Perroquet

(258)

A propos de l'auteur :

Tel un oiseau, je m'envole sur le net et m'évade dans les livres. J'en reviens volontaire après avoir médité et trouvé quelques graines. J'écris, j'assemble, je construis mon nid et l'expose sur la presse libre.

a écrit 9 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. Romain dit :

    Merci au cercle des volontaires et à toi William. Cet encouragement fait chaud au cœur et renforce notre motivation pour de futurs travaux.

    Amicalement ;

    Romain.

    • Stephane dit :

      Merci au CDV de partager cette admirable séquence historique et à inform’action pour l’avoir réalisée et, bien sur, à Romain pour toutes ces précisions.
      Cependant, ne vous excusez pas de soumettre aux citoyens des vérités historique largement passées sous silence… :o)
      Cela est si rare que l’imposture ne soit pas l’encre servant à imprimer les livres d’histoire. Et aujourd’hui, de tout côté, ce n’est même plus l’imposture, c’est la propagande des uns et des autres…

      Pour en ajouter à votre moulin. H. truman au sujet de la guerre, entre les intérêts des maîtres d’hitler et la Russie :
      « Si c’est l’Allemagne qui gagne la guerre, nous devons aider la Russie. En revanche, si c’est la Russie qui gagne, nous devons soutenir l’Allemagne. Ainsi, nous en tuerons le plus possible. »
      – H. truman

      A Romain =>

      Pour la révolution en Russie, il faut décrypter (surtout) celle de Février 1917 (Rassemblant les anarchistes avec les tenants de la sociale-démocratie (futur bolchévique), le peuple etc. et la contre révolution d’Octobre 1917 avec les personnages que nous connaissons depuis, même si les noms des dits personnages ont été manipulé par les faiseurs (ou malfaiteur) de l’histoire…
      Tous de grands amis du Capital.

      Bien qu’il faille absolument mieux comprendre l’histoire des USA et l’origine véritable du nazisme (ou des nazision) il serait vraiment profitable, à tous, que les français comprennent, définitivement, qui sont les odieux personnages ayant confisqués tous les pouvoirs et les devoirs, surtout, de tout citoyen et ceci depuis la révolution. En France, ils (la nomenklatura) agissent dans l’ombre mais ils sont à l’origine des pires déchéances de la nation et des citoyens.

      Il faut que les français comprennent que de Adolf thiers à Adolf hitler, la lignée est EXACTEMENT la même. Sinon ils ne comprendront pas qui les manipulent aujourd’hui et pourquoi ceux d’aujourd’hui sont – avec encore plus de perversité – égaux, en tous point, à ceux d’hier.

      Si le nazisme est une invention de la perfide Albion, le fascisme – selon la définition de mussolini – trouve ses origines en France.

      En l’occurrence, je veux ici évoquer la « république » de thiers, mc mahon etc.

      Je présume, bien sur, que vous connaissez mais peut-être que nombres de français ne connaissent pas cette partie-là de l’histoire…Et pourtant ! C’est elle qui fait aujourd’hui.

      http://www.youtube.com/watch?v=1FSp7FZz9kw

      Ne cherchons pas toujours, en dehors de nos frontières, le « mal » réel qui asservit la conscience de tous et le développement individuel et spirituel de tous. Une partie de cette France – toujours la même – est au service de la guerre, de la haine, des forces de la matière asservissant l’ensemble de l’humanité.

      Merci, à tous, également, pour les partages d’articles et votre aide. :o)

      P.S : Je ne mets pas de majuscules aux personnages infâme de l’histoire.

      P.S II : Si tous et chacun pouvait, aussi, ne pas confondre ce que sont les gouvernements américain et ce que sont les citoyens américains qui, eux aussi, comme chez nous, souffrent et luttent contre cette odieuse industrie de morts, ce serait offrir, aux citoyens américains, un peu de notre tendresse, un peu de notre espoir. C’est le peuple humain qui doit s’unir contre la globalisation du nazisme internationale.

       » Comme il existe une mondialisation des intérêts financiers, il existe une mondialisation de la rébellion. »
      – EZLN, déclaration d’Alicante

      A tout cœur,
      W.

Laissez une réponse

Why ask?