La Turquie bombarde des kurdes : entretien avec Murat Polat du CDKF

murat-polat-600Le Proche-Orient sombre un peu plus dans le chaos, à l’initiative du président turc Erdogan, qui a donné son feu vert au bombardement de positions kurdes en Turquie, en Syrie et en Irak. Rappelons que la Turquie est membre de l’OTAN, et que, d’après de nombreux analystes indépendants, elle soutient en sous-main les djihadistes qui combattent en Syrie et en Irak ; ses récents bombardements des positions de DAECH sont de ce fait très hypocrites, et semblent peut-être masquer autre chose. Quoiqu’il en soit, les kurdes se retrouvent maintenant avec deux fronts : l’un contre DAECH, et l’autre contre la Turquie.

C’est dans ce contexte que les kurdes de Paris ont organisé une manifestation près de l’Ambassade de Turquie, organisée notamment par Murat Polat, porte-parole du Conseil Démocratiques des Kurdes de France. Nous sommes allés l’interviewer sur ces événements tragiques.

Raphaël Berland

(272)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 858 articles sur ce site.


8 commentaires

  1. Samir dit :

    Sans vouloir defendre le bellicisme turque, les kurdes jouent double voir triple jeu dans la region. Il est vrai que comme tout les peuples du monde ils ont le droit à l’autodétermination mais leurs actions en Irak et en Syrie conjugués à leurs non actions en Iran est plus que douteuse. Pour vous suivre régulièrement je trouve votre partie pris pro chiite, pro kurde ét anti-sunnite de manière general pas très objectif. Cordialement.

    • Il me semble que la Turquie est LE pays qui a joué double-jeu dans la région récemment, pour le coup. En effet, ils ont soutenu les djihadistes qui partaient combattre en Syrie et en Irak (camps d’entraînements près de la frontière syrienne, laisser-passer des convois d’armes pour les « rebelles », etc.)

      Nous n’avons aucun parti pris, ni « pro-chiite », ni « anti-sunnite ». Vous n’avez aucun argument pour étayer vos dire. Ce n’est pas parce que nous dénonçons les agissements de l’Arabie Saoudite, par exemple, que nous sommes « anti-sunnite ».

      Quelle curieuse vision de la géo-politique que de compartimenter en fonction des religions…

      Enfin, lorsque j’ai interviewé Gilles Munier à propos des Yézidis, les turcs avaient un meilleur rôle dans l’Histoire que les kurdes.

      Donc bref… 🙂

      • Hanim dit :

        Super entretien ! On comprends mieux les choses ! Bravo au cercle des volontaires !

      • Samir dit :

        Tout d’abord j’apprécie grandement votre media, loin de moi l’envie de vous manquer de respect ou de vous emmerder sur des détails.
        Je n’ai pas étayé mais je pourrais le faire. Je pensais à toute vos interviews de Bassam Taham par exemple ou votre reportage très intéressant en Iran ou encore votre couverture des manifestations contre la guerre au Yemen.
        Je regrette simplement que vous ne donniez jamais la parole à des gens qui dénonceraient aussi les ingérences iranienne en Syrie, en Irak, au Yemen ét partout où il y a des minorités chiites. J’ai n’ai pas vu votre interview de Gilles Munier mais j’imagine, mais pour connaître un peu la ligne de son blog, qu’il à du aller dans ce sens. il est le seul occidental que j’ai entendu utiliser le mot « safavide » tres à la mode dans la presse arabe. On peut aussi être contre la diplomatie safavide sans soutenir les roitelets du golf ét leur fanatisme religieux. C’était là la position des nationalistes arabes.
        Pour en revenir à la Turquie, il est vrai qu’Erdogan joue double jeu mais seulement avec l’aval de l’OTAN. Il est tiraillé entre d’une part les alevis, les kurdes et les laiques turcs pro Bachar et d’autre part les sunnites turcs au moins anti-Bachar à défaut d’être pro-daesh ou al nosra. Les rues arabes sont dans le même état d’esprit. Etant lui meme religieux et faisant partie de l’OTAN (malgrès lui) qui souhaite renverser Bachar, il a soutenu en douce les rebelles. C’est tout à fait compréhensible.
        Quand je parlais du double jeu des kurdes je pensais plus aux kurdes iraqiens de Barzani qui profitent du chaos pour agrandir leurs territoires en regions pétrolifères avec l’aval encore une fois des occidentaux. Vous n’êtes pas sans savoir que rien ne se fait sans l’aval de la diplomatie us dans cette région du monde.
        Enfin, oui j’adopte une grille de lecture confessionnel pour aborder les conflits de la region car elle est celle qui permet, hélas, de mieux saisir ce qu’il s’y passe.
        Comment comprendre autrement les agissements de l’Iran ou de l’Arabie par exemple qui soutiennent une rébellion ici et un régime en la bas (voir les rôles de ces deux états en Syrie et au Yemen).
        Je m’arrête ici, je pourrais continuer pendant des heures sinon mais merci d’avoir pris le temps de me répondre ét excusez moi pour le pavé.

  2. rainbow dit :

    La Turquie a tenté de rester neutre face aux conflits syrien, daech, kurde malgré l’insistance américano européenne le poussant dans le dos pour l’embourber dans un conflit dont il n’a rien à gagner, bref l’occident voudrait faire faire le sale boulot à la Turquie et en tirer profit sans se salir.
    Mais comme c’était à prévoir, les évènements ont pris une tournure qui nécessitant une intervention militaire de la Turquie suite d’une part à l’attentat de suruc ( daech ) et au meutre de soldats Turcs à la frontière irak ( PKK ) d’où l’intervention dont la Turquie se serait bien passée.
    Les desseins de l’occident concernant la Turquie sont passés à la phase 2….

  3. jha dit :

    la situation est clair au moyen orient…Vous êtes avec la cia-mossad-mi6 ou contre eux.Y a pas de troisième voie.Que chacun choisisse…
    Que Dieu protège la Syrie…pays où les chrétiens et musulmans vivaient en paix avant que l’occident et ses larbins Saoudiens et Turcs ne la destabilisent en employant le terrorisme takfiri.

Laissez un commentaire

Why ask?