Elections régionales : « Le Monde » à la rescousse du système représentatif

Elections régionalesNotre article sur les véritables résultats des élections régionales a connu un succès énorme sur la toile, allant jusqu’à dépasser les 50 000 partages sur Facebook ! Ainsi, hier jusqu’à environ 18h il sortait en tête dans les résultats google pour la recherche « résultats élections régionales », dans la catégorie « dans l’actualité » qui apparait en général tout en haut de la page internet. Ce qui est fort gênant pour certains, car le premier article se voit accompagner de sa photo. Or la photo de notre article, un simple camembert obtenu à l’aide d’un tableur classique, montrait pour la première fois à un grand nombre de nos compatriotes la réalité des résultats électoraux, en mettant en avant que l’abstention et les non-inscrits représentent plus de la moitié des Français en âge de voter. Il faisait aussi apparaitre clairement que le cumul des scores des trois « grands » partis ne représente qu’un tiers de la population. Cette information en lecture directe, c’est à dire sans même avoir besoin de cliquer sur le lien renvoyant vers notre site, n’a pas attiré que l’attention des lecteurs. En effet, après plusieurs heures, le journal « Le Monde » a réagi en publiant un article expliquant que l’abstention ne changeait rien aux résultats des élections; article qui est venu se nicher en tête des résultats google, permettant de contre balancer notre billet qui, en 2 minutes de lecture, portait fortement atteinte à la crédibilité même du système politique représentatif. Nous nous retrouvions ainsi en deuxième place, sans camembert apparent et avec un article se voulant « debunker » le notre en première place.

résultats rech G

Or cet article du Monde est pour le moins peu sérieux, il commence même par un énorme mensonge : « Près de la moitié des Français en âge de voter ont choisi de ne pas le faire dimanche 6 décembre« . Le journal passe ainsi à la trappe les 5,7 millions de Français non-inscrits qui, s’ajoutant aux abstentionnistes, font monter le total des non votants à plus de 55%. Ensuite, Le Monde se base sur un sondage de 2014 pour nous expliquer que les abstentionnistes du 6 décembre 2015 auraient voté comme les 45% de Français qui se sont rendus aux urnes. Outre le fait que le bon sens décrédibilise à lui seul le fait d’utiliser un sondage post élections européennes de 2014 pour expliquer l’abstention à des élections regionales en 2015, il faut noter que pour une partie des abstentionnistes, ne pas voter est un acte militant et qu’il n’y a pas de transformation possible de ces non votes en votes. Dès lors on peut se demander comment a été réalisé ce sondage et quelle a été la question posée. Evidemment nous n’avons pas cette information dans l’article, en revanche nous savons qu’il s’agit d’un sondage réalisé par l’institut Ifop, dont le principal actionnaire n’est autre que la famille de Laurence Parisot, l’ancienne présidente du Medef.

Aussi, quand le trio de milliardaires, Pierre Berger, Xavier Niel et Matthieu Pigasse (les 3 plus gros actionnaires du journal « Le Monde ») reprend dans son canard un sondage de l’ex-présidente du Medef pour justifier un système politique qui voit l’accession systématique au pouvoir d’un personnel servant ses interêts, et lui même issu de familles très riches, on peut parler d’une belle solidarité de classe ! Ce serait touchant, presque émouvant, si cela n’était pas une énième illustration du règne des oligarques dans une démocratie de façade, qui ne tient que par la fabrication du consentement, concept cher à l’intellectuel états-unien Noam Chomsky. Leur obsession à vouloir défendre un système dans lequel le peuple délègue son pouvoir par le vote sans aucune contre partie est à elle seule un argument contre le système représentatif.

Malheureusement pour eux et grace à Facebook, notre article était revenu en tête des résultats google ce mercredi matin, arborant fièrement son camembert magique !

résultats rech G 2

Baptiste Mannaia

(288)

A propos de l'auteur :

Citoyen engagé, je m’intéresse particulièrement à l'économie et la géopolitique. Je suis convaincu qu'en se passant le mot nous finirons par réveiller les français qui hibernent depuis trop longtemps et à reprendre la main sur nos institutions. Parce que nous ne pouvons pas laisser une partie de l'humanité sur le bord de la route, parce qu'un citoyen informé en vaut dix, parce qu'unis nous sommes une force inarrêtable, plus que jamais la ré-information est un devoir.

a écrit 54 articles sur ce site.


8 commentaires

  1. Tutu dit :

    DEMOCRATISME/DEMOCRATURE

    « Le fait même de l’existence d’une assemblée parlementaire signifie l’absence du peuple. Or la démocratie véritable ne peut s’établir que par la participation du peuple lui même, et non au travers de l’activité de ses substituts. »

    Moammar El Kadhafi (livre vert)

    http://democratisme.over-blog.com/

  2. clément dousset dit :

    Superbe article. Merci, Baptiste, de faire du CDV un véritable pôle de la réflexion politique !

  3. Goupil dit :

    JU-BI-LA-TOIRE ! Le pouvoir du camembert, trop fort ! Merci Baptiste 🙂

  4. Substance2004 dit :

    Cher Baptiste Mannaia, cher Raphaël « JahRaph » Berland,

    J’ai été le premier à réagir à votre article « les véritables résultats des élections régionales ».

    J’aurais retenu de cette semaine une hystérie sur un certain parti considéré comme non républicain (car opposé au front de ceux qui le constitue) qui n’est pourtant pas interdit et dont le vote, pour un ancien président de la république ne serait pas « immoral ».

    Nicolas Sarkozy et LR disent aux électeurs FN qu’ils les ont compris. Le PS, lui, souhaite faire des permanences pour entendre ces fameux électeurs.
    Délicate attention !

    Le Monde demande « quelles solutions pour contrer l’abstention ? » sans pointer les défaillances des politiques (que vous dénoncez sur votre site d’ailleurs).

    Je remarque que durant cette folle semaine, ni le PS, ni LR, ni les autres formations se sont demandés si ces plus de 50% d’abstentionnistes ont bien été compris ?
    Je regrette pour ma part que le FN ne s’empare pas plus de la question. Mais a-t-il été au pouvoir pour se poser justement cette question ?

    Pour une grand majorité des Français donc, élection = Piège à con.

    Vous admettrez sans peine que avons des modes de scrutin qui interdisent une vraie représentativité populaire. Regardez l’Assemblée Nationale. La politique du pays s’en ressent donc.

    Mais qui demandait la proportionnelle intégrale au parlement ? Le Front de Gauche ?
    Non, le FN.

    Les gouvernements imposent aux Français des questions cruciales sur l’avenir de notre culture et de notre pays sans consulter les français (mariage pour tous, migrants). Merci aussi à Sarko pour avoir imposé le traité de Lisbonne malgré le référendum.
    Le documentaire « J’ai pas voté » dénonce les abus des apparatchiks.

    J’avais évoqué dans mon commentaire sur votre article précédent la non parution dans certains journaux des votes blancs :
    « Cette reconnaissance du vote blanc est plus un problème de reconnaissance médiatique. »
    Le Monde fait aussi l’impasse sur ce point.

    Le Monde explique cette mesure de 2014 :
    « Les parlementaires entendaient, grâce à la loi qui a instauré cette comptabilisation des votes blancs, lutter contre le développement de l’abstention, voire « dégonfler les votes pour les extrêmes, l’électeur disposant d’une voix nouvelle pour faire entendre son insatisfaction à l’égard de l’offre politique et pour appeler au renouvellement de celle-ci ».
    Évoquant Chouard et le manque des votes blancs dans le camembert du Cercle des Volontaires, je me posais la question de la possibilité d’un changement… sans voter, même blanc !

    Mais le Monde dit que le comptage des votes blancs serait « compliqué ».
    Mais compliqué pour qui ? Compliqué pour celui qui ne sait pas compter, oui !
    Le Monde avoue :
    « Ce qui évite de modifier les seuils pour atteindre la majorité absolue ou pour se maintenir au second tour. Une présidentielle (élection à la majorité absolue des suffrages exprimés) deviendrait par exemple très difficile à remporter, car le candidat arrivé en tête au second tour devrait alors rassembler plus de suffrages que son adversaire et les bulletins blancs réunis. »

    En gros cela veux dire que pour 2017 les Juppé, Hollande, Valls ou n’importe quel candidat qui devra affronter l’horrible Marine le Pen devra en faire plus !

    Je n’en attendais pas moins d’un tel aveu !

    Les sites dits « dissidents » comme le Cercle des Volontaires ou E&R (aussi très porté sur l’abstention avec Dieudonné) peuvent êtres lus par des gens de divers tendances : URP, Debout la France, FN, Front de Gauche… même s’ils ne votent pas ou plus.

    Vous êtes aussi lus par des sympathisants de partis alternatifs.
    Sur le site de l’UPR, François Asselineau appelle à l’abstention au second tour, c’est à dire dans les régions Paca et Nord à laisser LR aux manœuvres.
    Debout la France, un parti appelant aussi à sortir de l’UE et de l’Euro ne donne aucune consigne et autorise donc le vote FN. Quel rapport ?

    D’après un sondage sur les abstentionnistes le Monde déclare :
    « le vote qu’auraient choisi les abstentionnistes est, à quelques points près, similaire au vote des « votants » sur ce scrutin »
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/12/08/regionales-pourquoi-les-abstentionnistes-n-auraient-pas-change-la-face-du-scrutin_4827240_4355770.html

    On invente jamais vraiment un grand courant de pensée déjà existant, surtout quand on voit que EELV va voter pour LR (ils tractent même pour eux).
    Ils sont tous les deux pour l’UE.
    Il y a donc des grands programmes et de petits programmes par leur popularité.

    Le Monde donne sur cet article la preuve que l’abstentionnisme participe au système :
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/12/08/regionales-pourquoi-les-abstentionnistes-n-auraient-pas-change-la-face-du-scrutin_4827240_4355770.html

    « Une autre étude du même institut, en 2011, montrait les mêmes résultats, concluant que « les abstentionnistes ne se distinguent pas réellement du reste de la population », même si on trouve un « profil sociodémographique des abstentionnistes assez marqué : l’abstention est principalement le fait des jeunes générations, alors que les Français plus âgés continuent à voter par civisme ».

    Il faut cependant distinguer l’abstention d’avant-premier tour de celle qui a cours au second. En effet, l’entre-deux-tours est une période durant laquelle les partis en lice cherchent à mobiliser leurs électorats, et on peut donc observer un différentiel d’abstention selon la tendance partisane. Ainsi, la perspective d’une bascule FN de sa région peut motiver des abstentionnistes, quand à l’inverse le FN aura plus de mal à trouver des réserves de voix. »

    Ah la fameuse « générosité » de la jeunesse (manipulée de A à Z)… toujours prêts à sauver la mise.

    On les dégoûte de pratiques douteuses pour ne plus voter pour leurs vraies idées. Seul le FN est capable de les ramener aux urnes !

    On en revient logiquement au début de mon humble commentaire :
    Aucun parti ne va se demander pourquoi plus de la moitié des inscrits ne vont pas voter… puisque vous leurs êtes utiles !

    Conclusions à mon commentaire :
    Seule une hausse de l’abstentionnisme (c’est à dire la première réserve d’idiots utiles de l’UMPS en cas de menace frontiste) et une victoire du FN me donnera donc tort !

    Je donne donc rendez-vous au Cercle des Volontaires dimanche soir… avec les mêmes, bien entendu !

    • OSEF dit :

      Vous avez bien raison, à tous les écouter (les médias alternatifs) les idiots utiles seraient les votants, alors qu’au final l’abstention apparaît clairement comme une composante essentielle stratégique des partis dits Républicains de l’éventail politique hors FN.

  5. Substance2004 dit :

    Il semblerait que j’ai gagné mon pari ce soir…

Laissez une réponse

Why ask?