« Apéro chez Valls », reportage à la Nuit Debout

L'Apéro chez Valls, avec Franck Brusset et Greg TabibianEn ce samedi 40 mars 2016, la « Nuit Debout » s’est transformée en une virée nocturne dans Paris, entre place de la République et Bastille (rue de la Roquette) pour aller rendre visite à Manuel Valls. Les manifestants sont allés prendre l’apéro chez Valls.

Nous vous relations les faits dans un précédent article ce matin.

Voici à présent notre reportage réalisé sur le parcours de la manifestation dans la nuit du 40 au 41 mars. Notre escapade nous a amené à voir les dégâts qu’un petit groupe d’agitateurs a causés, principalement boulevard Voltaire, dans un souci méticuleux de saccager une à une l’ensemble des agences bancaires (fort nombreuses) de l’artère.

Nous avons pu rencontrer un employé d’une des banques dégradées, ainsi que les youtubers Franck Brusset et Greg Tabibian présents sur place ce soir-là. Ils nous font part de leur vision du mouvement  « Nuit Debout » et de cet « Apéro chez Valls ».

Nico Las et Gérôme-Mary Trebor

(266)

A propos de l'auteur :

Passionné de nature, je suis avant tout un "touche à tout". Et c'est ma curiosité insatiable pour ce (et ceux) qui m'entoure(nt) qui m'a amené à rejoindre le Cercle fin 2014. Fan d'art, et en premier lieu de design et d'architecture, dans ma vie personnelle, mes activités au Cercle sont principalement axées sur l'analyse du fonctionnement des médias et de l'information. Convaincu que quel que soit le projet, tout se fait ou rien ne se fait, en fonction de la capacité des hommes (et des femmes !) à se parler et à collaborer, je tâche modestement de poursuivre d’inlassablement ce petit jeu qui consiste à créer du lien. C'est à ce titre que j'occupe au Cercle les rôles d'attaché de presse et de responsable du recrutement.

a écrit 58 articles sur ce site.


10 commentaires

  1. Thom Aldrin dit :

    Le banquier interrogé prétend que sa banque est une banque de détail par opposition aux banques d’affaires….hors depuis la loi bancaire de jacques Delors en 1984 qui a mis fin a la décision du comité national de la résistance de séparer les banques en deux entité de dépôt et d’investissement, depuis 1984 et a cause de Jacques Delors donc, la quasi totalité des banques sont des banques universelles qui jouent les comptes de dépôts de leurs clients lambda comme nous dans leurs activités d’affaire!!!…Depuis 1984 en France et 1999 aux USA, les banques recommencent a faire ce qui a déclenché la crise de 1929 et la crise de 2008 !!!
    Pretendre donc n’être qu’une pauvre petite banque de dépôt est donc une tromperie !!

  2. Marvin dit :

    Encore un effort et l’on approchera d’un mouvement à la sauce LKP 😉

    J’en rêve !!!!

  3. ToujoursDouteux dit :

    Dans la nuit du 40 au 41 mars ?

  4. jojo dit :

    Sur i-tele dimanche dernier une minette soit disant responsable de l´unef se disait solidaire des casseurs! Il est claire elle a jamais travaillé!

    Tager ou casser une vitrine c´est facile cela demande pas trop d´effort, et c´est les clients de la banque ou contribuables qui règleront la note. En plus cela fait tourner l´économie pas besoin de catastrophe naturelles, les assurances auront un bon argument pour augmenter les tarifs, donc le peuple s´entube lui-même.

    Ce mouvement d´après vos reportages sur place ressemble au déclenchement d´avalanches contrôlés. Si la neige (le raz bol dans la société) est trop haute on fait sauter le pan avant qu´il s´avère réellement dangereux.

    L´avantage des jeunes c´est qu´ils sont malléables à volonté. Ils ont droit de crier leurs désespoirs dans la musique, consommer à outrance tout particulièrement des objets de grandes marques dont ils raffolent, par contre nommer et s´attaquer aux vrais responsables de leur mode de vie, c´est plus difficile.

    Ils se regroupent soit disant contre la loi du travail, pourquoi ne vont ils pas dialoguer avec le medef? Ah oui c´est le premier ministre le problème …

    Le système se résume à cette blague trouvée sur internet: le ministre des finances rencontre l´évêque et lui dit tenez les masses ignorantes moi je les tiens pauvres. C´est une réflexion très forte.

    Il y a deux choses qui font peurs à tout pouvoir temporel ou religieux. Une population éclairée et une population solidaire. La troisième peur des élites est le nombre et la santé des masses humaines.

    Une alimentation saine ruinerait peu à peu le système maladie très profitant des multinationales agro-chimiques et pharmaceutiques. Une personne en bonne santé n´a pas besoin de médicaments ou de traitement coûteux! Le problème c´est que les personnes ne réagissent que lorsque c´est presque trop tard.

    Je vous donne néanmoins une piste à explorer:

    « Le système digestif est un lève tard et travailleur lent ». C´est à dire si vous lui donnez à manger avant 9 heures et après le couché du soleil vous le mettez en travail forcé! si vous l´aimé alors essayer de jeûner le matin et la nuit! Je sais c´est pas toujours possible surtout lorsque nos parents ne nous y ont pas préparé ni habitué.

    Le matin c´est fait pour remplir les réserves en électrolytes. Après le réveil une tisane de gingembre rapé plus tard une salade de crudité (sellerie-pommes-noix-citron). Si vous n´avez pas le temps un jus fraichement préparé de carottes-pommes-laitu et si vous avez besoin d´un repas chaud une bouillie de millet-pommes-canelle ou une soupe de carottes-betterave-sauce soja par exemple vous fera tenir jusque´au prochain repas.

    Vers 13 heures le repas de midi, tout est permis. Il devra apporter plus de 50% des nutriments et de l´énergie journalière. C´est après que le soleil eue été au plus haut à l´horizon qu´il faut manger le plus. Après le repas jeûner pendant minimum 4 heures.

    Vers 18 heures petite soupe faite maison aux légumes. Jeûner jusqu’à 6 heures ou 9 heures du matin selon vos possibilités. Le corps pourra ainsi absorber et éliminer les substances tout en souplesse. Rappelez vous le mot d´ordre  » le système digestif est un lève tard et travailleur lent. C´est un vrai perfectionniste » ne l´oubliez pas.

    Quel aliment choisir? Le plus important c´est des aliments frais sans pesticides et une cuisine maison avec le moins de plat et aliment industriel possible. Ce qui a été cuit vous le mangerez dans la demie heure de confection si possible sans réchauffement ultérieur. Sinon vos aliments perdront en vitalité et seront seulement un apport énergétique en matière morte de type protides, glucides et graisses.

    Il y a encore un point que les personnes n´aiment pas entendre. Le corps met quelques heures à quelques mois selon la vitalité de la personne à assimiler / se débarrasser complètement des protéines animales et de leurs sous produits de transformations.

    Charcuterie, viande, poisson, oeufs et fromages c´est de préférence tous les deux à trois jours et non deux à trois fois par jour comme enseigner par le lobby agro-alimentaire. Ca choque et vous dérange, vous avez bien raison mais ce ne change rien.

    De temps en temps il faudra faire un compromis et se réjouir d´une alimentation moins stricte. L´alimentation n´est qu´une des 8 composantes du système santé. Essayer cette piste à explorer sur 3 semaines et après vous pourrez vérifier cette affirmation un esprit sain dans un corps sain permet une qualité de vie supérieure.

    Une alimentation dénaturée, empoisonnée et trop énergétique prise à la vas-vite à n´importe quelle heure de la journée a des conséquences et fait des ravages dans la santé des populations… regardez les USA, le niveau de réflexion et de santé des individus, c´est une vraie catastrophe!

    Il reste encore une arme de changement plus facile…dans une société de consommation les gérants d´entreprises sont liés aux choix de leur consommateurs. En mettant son épargne dans une banque solidaire, en achetant aux détaillant chez l´artisan plutôt qu´en grande surface ou directement à une coopérative agricole donc en vivant l´économie solidaire locale, vous limitez le taux de chômage et devenez le premier employeur de votre région.

    Portez vous bien.

  5. christophe dit :

    Je suis allé plusieurs fois aux ‘NUIT DEBOUT » dans mon coin de Normandie et j’en suis à chaque fois revenu démoralisé. J’ai vu de morts debout en garden partie by night, je n’étais pas meilleur qu’eux c’est certain.
    Je n’ai jamais été fan de SF, mais j’ai maintenant compris ce que zombi veut dire. Je comprends aussi plus clairement le rapprochement de l’image du zombi avec concept de « déterminisme narrativiste » de Ph. Grasset.
    Cependant, même si beaucoup de nuitdebouteurs sont ignorants (ou font sembant d’ignorer) l’état calamiteux de la France, de la république et du rest of the world, un nombre non négligeable de citoyens ferme sa gueule. Il y a tellement de tabou, tout est tabou d’ailleurs.
    Même des citations du « gentil » livre d’Aurélien Bernier « La Gauche radicale et ses tabous » vous ferez passer pour un facho.
    Sylvain Baron dont je ne connaissais que les actions de décrochage, a été viré.
    Que peut-il être dit alors dans ces conditions?
    « Loi El Khomi méchant! Tout le reste gentil! Mais on est pas content quand même! »
    Ce qui me rassure ce sont les journées « piliers de bar du comptoir ». On y cause beaucoup en ce moment.
    Les cafés, il n’en reste pas beaucoup, mais au moins ces horribles hommes machistes ils y causent franchement en face à face et on ne leur interdit pas la parole.
    Pourquoi pas des ‘jour et nuit, assis debout au café », des bleds du Maine et Loire à la Seine Saint Denis?
    D’Aubuson (Creuse) à Locminé (Morbihan) en passant par Saint-Affrique (Aveyron)?
    Au moins des cafés y en a partout dans le tissus français et on est certains du pluralisme et des joyeux frottements.

    Le Cercle des Volontaires devrait passer le mot :
    – « On cause au bistrot! »
    – « Tous au café, on refait le monde! »

  6. Zarathousthra dit :

    Il faut excuser les casseurs, ils pensaient que la BRED c’était là où travail Attali.

Laissez un commentaire

Why ask?