Reportage à la marche des « Citoyens Debout » (14 juillet 2016)


Article - reportage Citoyens DeboutNous vous en avions parlé au début de l’été (à lire ici), les « Citoyens Debout », menés par Sylvain Baron et Sylvain Nisole, avaient fini leur longue marche à travers la France le 14 juillet dernier par un dernier parcours très symbolique dans Paris.

Cette marche fut l’occasion d’aller à la rencontre de Français de toutes conditions partout dans le pays. Ils ont pu ainsi recueillir leurs témoignages sur la situation de la France, tout particulièrement sur les plans économique, politique et médiatique.

Il s’agissait également pour ces citoyens engagés de promouvoir leurs revendications, au nombre de trois :

  1. référendum sur la sortie de l’UE et de l’euro et la sortie immédiate de OTAN
  2. mise en place d’un processus constituant citoyen
  3. poursuite de François Hollande pour crimes d’intelligence avec des puissances étrangères

Reliant tour à tour BFM TV, France Télévisions et Radio France, les marcheurs, Sylvain en tête, sont allés à la rencontre de journalistes dont le travail devrait être de relayer ces informations au plus grand nombre.

Malgré une certaine maîtrise de la langue de bois (et, il faut le reconnaître, d’un peu de condescendance par moment) de la part de ces interlocuteurs, Sylvain a pu ouvrir le débat, non sans manquer de provoquer, à plusieurs reprises, un malaise palpable. Ce fut aussi l’occasion de voir comment ils se cachent dernière de faux prétextes pour ne surtout jamais regarder là où il faudrait. Ils ne pourront en tout cas pas dire qu’ils ne savaient pas lorsque les sujets évoqués ici seront enfin mis sur la table et diffusés au grand public.

Tel est en tout cas mon ressenti à l’écoute de ces entretiens, tous trois très instructifs. À chacun de se faire sa propre opinion.

Laurent Drezner, Secrétaire Général de la rédaction de BFM

Démarrée de Versailles le matin même, la dernière étape à permis aux marcheurs de joindre Paris via la porte de Versailles. Le premier arrêt de la journée a alors eu lieu devant les studios de BFM TV. Sylvain a pu avoir une discussion avec Laurent Drezner, Secrétaire général de la rédaction de BFM TV.

Frank Tachoires, Secrétaire Général de la rédaction de France Télévisions

La marche s’est alors poursuivie le long du boulevard Victor jusqu’aux bureaux de France Télévisions. Sylvain a eu l’occasion d’y échanger avec Frank Tachoires, Secrétaire général de la rédaction de France Télévisions

Raphaël Ebenstein, journaliste au service économie de France Info

La marche s’est enfin finie devant la Maison de la Radio qui abrite les locaux de Radio France (France Info, France Inter, France Bleue, FIP). Sylvain Baron a pu alors s’entretenir avec Raphaël Ebenstein, journaliste au service économique de France Info.

Interview de Sylvain Baron et de Sylvain Nisole

En fin de journée nous avons souhaité avoir un mot des deux Sylvain pour en savoir plus sur ce qu’ils ont retiré de leur longue marche et de ce marathon final d’entretiens. Ce fut également pour eux l’occasion d’évoquer les prochaines étapes de leur initiative.

Nico Las


 

(952)

A propos de l'auteur :

Passionné de nature, je suis avant tout un "touche à tout". Et c'est ma curiosité insatiable pour ce (et ceux) qui m'entoure(nt) qui m'a amené à rejoindre le Cercle fin 2014. Fan d'art, et en premier lieu de design et d'architecture, dans ma vie personnelle, mes activités au Cercle sont principalement axées sur l'analyse du fonctionnement des médias et de l'information. Convaincu que quel que soit le projet, tout se fait ou rien ne se fait, en fonction de la capacité des hommes (et des femmes !) à se parler et à collaborer, je tâche modestement de poursuivre d’inlassablement ce petit jeu qui consiste à créer du lien. C'est à ce titre que j'occupe au Cercle les rôles d'attaché de presse et de responsable du recrutement.

a écrit 58 articles sur ce site.


2 commentaires

  1. Diffuseur Quantique dit :

    Bon courage à Sylvain Baron, à Sylvain Nisole et à tous les militants et cybermilitants qui se battent pour changer le système et avoir plus de démocratie.

    J’espère qu’aux prochaines manifestations devant les médias il y aura plus de monde.

Laissez un commentaire

Why ask?