Mensonges à propos d’Alep : 4 min de « fact checking » par Ben Swann

Alep Ben Swann mensongesBen Swann anime l’émission Reality Check, un émission de « Fact Checking », c’est-à-dire de vérification de faits. Dans cette vidéo que nous avons sous-titrée en français, le journaliste américain revient sur les trois mensonges principaux qui concernent la guerre en Syrie, et la bataille d’Alep en particulier. À faire tourner ! La guerre est aussi celle de l’information !

Raphaël Berland

(2781)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 794 articles sur ce site.


6 commentaires

  1. Tutu dit :

    Le démocratisme est forcément guerrier. Il se veut universel, et c’est par ce biais qu’il tente de s’imposer. C’est cette universalité (des droits de l’homme, par exemple), qui est l’essence de son impérialisme. Universalité rime avec dictature et guerre. Non pas que certaines valeurs ne puissent être partagées par l’ensemble de l’humanité, mais la prétention de les imposer quelque soit le contexte est une négation de la différence des cultures, de leurs richesses, et s’avère être un vilain cache-sexe dissimulant mal des intérêts bien réels, pour se révéler finalement n’être qu’un vague subterfuge, une manifestation supplémentaire de son impérialisme. C’est en se déclarant détenteur des droits universels que nos démocraties s’arrogent des droits nouveaux, tels celui d’ingérence, pour le plus grand malheur des ingérés. C’est par ce biais que sont nées les notions de guerre humanitaire, et que nous avons franchi haut la main la frontière qui nous séparait de la barbarie.

    http://democratisme.over-blog.com/

  2. Dr musso dit :

    felicitation c ‘est bien vu !

  3. rami dit :

    Je n’ai rien contre sa théorie, mais il ne l’étaye jamais.

Laissez un commentaire

Why ask?