Le Dîner du Cercle #9 – « Les élections présidentielles en France, sont-elles démocratiques ? » – avec Jean Lassalle, Etienne Chouard et Philipe Pascot

présidentielles chouard pascot lassallePour cette neuvième émission du Dîner du Cercle, nous avons eu le plaisir de recevoir Jean Lassalle, député de la 4ème conscription des Pyrénées-Atlantiques et candidat aux élections présidentielles de 2017, Étienne Chouard, blogueur et promoteur de l’idée d’une Constituante écrite par et pour le peuple, et Philipe Pascot, pourfendeur de la corruption de nos élus. Ensemble, nous débattons des limites de la 5ème république, et des solutions qui pourraient être mises en place dans le cadre d’une réforme (d’une révolution ?) de nos institutions politiques. Si les invités sont plutôt d’accord sur le constat, notamment sur le fait que la « démocratie représentative » ne convient pas, les avis diffèrent concernant les préconisations… De là naît le débat !

Joyeux Noël et bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous !

Le Cercle des Volontaires

(6007)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 773 articles sur ce site.


11 commentaires

  1. Morpheus dit :

    Jean Lassalle a l’air d’être un humain sympathique, toutefois sur le plan des idées, je le trouve assez bof. Je devine en l’écoutant avoir une mentalité plutôt paternaliste (son témoignage de son expérience d’élu local est assez significative sur ce point). Or, sortir du modèle oligarchique pour instaurer une démocratie demande une prise de recul sérieuse vis-à-vis de la mentalité paternaliste.

    Philippe Pascot et Etienne Chouard sont plus radicaux (au vrai sens du terme).

  2. Seblim dit :

    Au vu de l’urgence du sujet (élections 2017) et étant donné l’unanimité du « plateau » sur le véritable visage de l’Europe (anticonstitutionnelle), c’est dommage que cette question n’aie pas été creusé davantage…

    Je ne connais pas (encore) le programme de M.Lassalle, mais actuellement je m’intéresse de près, d’assez près pour connaître déjà mon intention de vote, il s’agit de l’UPR (F.Asselineau), dont la première action serait de sortie de l’UE par l’article 50 du Traité. Ne serait-ce pas l’unique première étape valise nous permettant de retrouver la Souveraineté nécessaire pour un début de véritable système démocratique…?

    Y’a-t-il d’autres partis proposant CLAIREMENT et inconditionnellement cette étape? (sans histoire de « négociations » que l’on ait impossible avec l’UE)

    Enfin, idéologiquement, ma pensée tend naturellement vers le raisonnement d’Etienne Chouard, qui aurait peut-être dû répondre qu’une utopie, c’est simplement ce qui n’a pas encore été essayé..
    Une réponse fausse à un raisonnement faux puisque ça a déjà existé à Athènes, de toute façon…
    Impliquer et politiser les citoyens dans le pouvoir, ce serait sûrement le 1er grand pas vers une véritable notion de justice et d’égalité. Je peux comprendre M.Pascot qui semble penser que c’est trop révolutionnaire ou avant-gardiste, et pourtant… Quand il y a un fossé sur notre chemin, il faut l’enjamber lorsqu’il n’y a pas de pont. Le franchir par petits pas (« petites marches »), c’est risquer de s’enliser… 😉

    • Seblim dit :

      « première étape valiDE »
      « histoire de « négociations » que l’on SAIT impossible »

      Désolé pour ces fautes de saisie, je me suis mal relu avant de publier…^^

  3. Stella dit :

    Merci beaucoup Morpheus d’avoir rappeler ce point incontournable, l’abandon du patriarcat dont on ne pourra faire l’économie si l’on souhaite réellement entrer dans une démocratie signe de ce nom. J’ajouterais un autre point incontournable qu’a déjà pointé Etienne Chouard c’est l’abandon du spécisme: https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10154212529257317

  4. valazza dit :

    Comment ne pas aborder dans la conversation le mouvement populaire France Insoumise et son projet de constituante citoyenne…?

  5. valazza dit :

    Organisez nous une rencontre Chouard/Mélenchon !!

  6. Nollez dit :

    Bonjour,

    Il est dommage que les « adversaires » de M. Chouard sur ce plateau, soient sourds aux idées et concepts de M. Chouard! Il n’entendent que la superficie des idées de M. Chouard, et n’entendent pas toutes leurs profondeurs…

    Malheureusement, je n’ai rien appris de nouveau au cours de ce débat, à part le droit de refuser d’être juré ou qu’il y ait un vote obligatoire en France pour les sénatoriales. Etienne reste gagnant…

  7. Bergès dit :

    Les journaux non aux mains des riches : vous oubliez l’Humanité, non ? C’est volontaire ?

  8. cornwell dit :

    un excellent débat, plein de qualités, qui fait tant de bien à entendre au milieu de ce matraquage à la course à la présidentielle… on en aimerait plus souvent car la sincérité qui en ressort donne du baume au coeur. J’ai apprécié tous les intervenants sans exception et espère les entendre encore et puis on réalise que finalement on n’est pas tout seul dans ce désarroi ambiant.
    Bravo !

  9. Jokl dit :

    Pourquoi pas un ne parle de franc-maçonnerie, du CRIF ou des think tanks mondialistes, des Bilderbergers, trilatérale, etc. (complétez si j’en oublie) ?
    Une rapide évocation de l’UE et des rapports avec les états-unis et tout le débat ne tournera plus qu’autour de la logique interne des partis politiques.
    Je trouve ça un peu court comme réflexion. Si l’on n’identifie pas bien les forces en présence, on ne pourra pas non plus prévenir leurs moyens de lutter contre une hypothétique et véritable démocratie.

    En plus, j’ai eu l’impression qu’ils se bouffaient tous un peu le nez entre eux de façon furtive (sauf l’interviewer).
    Dommage tout ça. Il faisait peut-être un peu trop chaud pour bien réfléchir ? 😉

Laissez un commentaire

Why ask?