Libérez les parrainages ! Appel des « petits candidats » aux 44 000 élus de la République

Libérez les parrainages présidentielle

De haut en bas, et de gauche à droite : Stéphane Guyot, Charlotte Marchandise, Paul Mumbach et Maxime Verner

Appel des « petits candidats » aux 44 000 élus de la République

Libérez les parrainages !

Mesdames et Messieurs les maires de France,
Mesdames et Messieurs les conseillers départementaux et régionaux,
Mesdames et Messieurs les députés, euro députés et sénateurs,
Mesdames et Messieurs les membres des Assemblées de Corse et d’Outre-Mer,

Chers élus,

Le 23 février prochain s’ouvrira la période officielle de recueil des parrainages pour l’élection présidentielle. C’est dans ce contexte que les « petits candidats » se sont réunis autour de cet Appel afin de vous alerter sur l’extrême importance de votre participation pour le bon déroulement de ces procédures.

En effet, sur les 44.000 mandats habilités à accorder un parrainage, seuls 15 047 avaient été officiellement enregistrés par le Conseil Constitutionnel en 2012. Vous étiez donc près de 65 % à vous « abstenir de parrainage ».

Ceci a eu pour effet de laisser le champ libre à des candidats qui, tous partis politiques confondus, ne représentent pas plus de 1 % des personnes en âge de voter. Un tel dysfonctionnement de notre système électoral fragilise le principe de représentativité sur lequel repose notre édifice démocratique.

Un tel dysfonctionnement n’est évidemment pas le fruit du hasard : lobbying, copinage, pressions en tous genres se sont multipliés, essentiellement dans les petites communes, politiquement libres mais financièrement dépendantes. Nous connaissons bien ces pratiques et l’omerta qui les protège.

C’est pourtant à vous, élus de la République, que la Constitution a confié la responsabilité de désigner les futurs candidats au scrutin présidentiel.

Rappelons-nous les propos du général de Gaulle quant au système des parrainages qu’il a lui-même instauré : « Est-ce que la démocratie, ce n’est pas précisément que tout le monde puisse se présenter à une élection ? Le peuple fera le tri. Il le fait bien pour une élection législative. Il le fera à plus forte raison à l’échelle de la nation ! »

À moins de 100 jours du 1er tour de l’élection présidentielle, ils sont nombreux ces « petits candidats » à solliciter votre soutien afin de valider leur projet pour la France.

C’est le cas des signataires de cet Appel qui, au-delà de leurs différences, revendiquent ce même droit légitime à soumettre leurs propositions à l’approbation des électeurs.

La multiplicité des candidatures est mal vécue par les partis politiques qui nous gouvernent. Elle témoigne pourtant de la vitalité démocratique de notre grand pays – une dynamique citoyenne qui ne fait que répondre au sondage Elab du 21 février 2016 selon lequel près de huit Français sur dix (78 %) se disent prêts à voter pour un candidat qui ne serait « ni issu, ni soutenu par un parti politique ».

Cette défiance vis-à-vis des obédiences partisanes oblige au renouvellement de l’offre politique : l’émergence d’un nouveau profil de candidatures en est la concrétisation. Cette attente légitime est massivement exprimée par nos concitoyens. Ne pas y répondre serait vécu comme un véritable déni de démocratie et comme une invitation à entretenir un système défectueux dans lequel le vote par défaut – voire par rejet – l’emporte sur le vote d’adhésion.

Chères et chers élu(e)s, si vous estimez en toute objectivité qu’une candidature est à la fois respectueuse des institutions et que son projet répond à une attente concrète des Français, il est de votre devoir et de votre responsabilité qu’elle puisse se présenter devant les électeurs.

Dès lors, pour que vive notre démocratie, apportez votre parrainage à un candidat. Les Français vous le demandent.

Stéphane GUYOT, Charlotte MARCHANDISE, Paul MUMBACH et Maxim VERNER

Source : Au Pays des Souris (La lettre de Stéphane Guyot)

(604)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 785 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. keg dit :

    Tous candidats! Tous, non mais au moins 1 200 putatifs….

    En attendant le record de 2002 semble vouloir être dépassé (18 au lieu de 16. les mêmes effets produisant les mêmes causes….. On mélange bien vitesse et précipitation en matière d’accident e,n disant que vitesse = cause, alors qu’elle n’est que facteur de gravité…et non cause)

    http://wp.me/p4Im0Q-1wO

Laissez un commentaire

Why ask?