Semaine de la pensée marxiste, 13-17 février, Grenoble, avec Bernard Friot, Mireille Bruyère …

marx friot

Karl Marx et Bernard Friot

L’Union des Étudiants Communistes organise la semaine de la pensée marxiste du 13 au 17 février sur le campus de Saint-Martin d’Hères dans la banlieue de Grenoble, avec pour thématique générale « La Révolution ».

Y seront notamment conviés : Bernard Friot, artisan des propositions parmi les plus abouties sur la perspective du salaire à vie, farouche opposant à la perspective d’un « revenu de base », qu’il conçoit comme une stratégie du capital pour précipiter l’« uberisation » du marché du travail, Mireille Bruyère, membre des économistes atterrés, Jean-Marie Harribey, membre d’ATTAC

Programme :

Lundi 13 février : Conférence « Salaire et dividende, le travail face au monde de la finance », avec Adrien Faudot et Etienne Clapin. 18h amphi G au Centre Langues Vivantes, Campus

Mardi 14 février : Conférence « La révolution par le salaire », avec Bernard Friot. 17h30 amphi A IEP de Grenoble, Campus

Mercredi 15 février : Conférence « La Révolution : sortir du capitalisme », avec Bernard Friot et Jean-Marie Harribey. 18h amphi G au Centre Langues Vivantes, Campus

Jeudi 16 février : Conférence « OMC, méga-accords et domination Nord/Sud », avec Mehdi Abbas et Controverses. 18h amphi G au Centre Langues Vivantes, Campus

Vendredi 17 février : Conférence « La révolution culturelle : comment dépasser le néo-libéralisme », avec Mireille Bruyère. 18h amphi G au Centre Langues Vivantes, Campus

Galil Agar

(525)

A propos de l'auteur :

Bonjour, je m'intéresse à la philosophie, à la religion, à la littérature et à l'économie. Mes recherches et mes articles au sein du Cercle sont souvent orientés vers les sentiers jalonnant dans un même mouvement ces différents domaines par le truchement de l'Histoire. Je lutte à ma manière contre ce que Jean-Claude Michéa appelle "l'enseignement de l'ignorance". Je considère que chaque prise de conscience poussant un esprit à s'émanciper du flux continu de l'immédiateté et de la banalité pour s'interroger sincèrement sur ses déterminations historiques, psychologiques et spirituelles est un pas de plus vers la victoire. Je pense que le journalisme citoyen peut être un instrument d'envergure dans ce combat, à condition de redonner au terme de "journalisme" la dignité qu'en exigeait l'écrivain George Orwell: "Le journalisme, c'est publier quelque chose que quelqu'un ne voudrait pas voir publié. Tout le reste relève des relations publiques".

a écrit 67 articles sur ce site.


1 commentaire

  1. Tutu dit :

    « Le communisme n’est pour nous ni un état qui doit être créé, ni un idéal sur lequel la réalité devra se régler. Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l’état actuel »

    Karl Marx

    http://democratisme.over-blog.com/2016/12/democratisme/democrature-0.html

Laissez un commentaire

Why ask?