Franc CFA : entretien avec Jacques Nikonoff, du PARDEM

Franc CFAÀ l’occasion de la journée mondiale de mobilisation anti-CFA, le Cercle des Volontaire lance une campagne de sensibilisation sur cette question, en interpellant tous les candidats à l’élection présidentielle française de 2017 sur cette simple question : « Une fois élu(e), que ferez-vous du Franc CFA ? ».

Jacques Nikonoff, président du PARDEM, le Parti de la Démondialisation, et candidat à l’élection pour ce parti, a été le premier à répondre à notre sollicitation. À noter que M. Nikonoff a participé à une conférence sur le sujet avec Nicolas Abgohou, universitaire africain militant contre le « nazisme monétaire » du franc CFA, lors de l’université d’automne du MPEP en novembre 2011.

Raphaël Berland

(491)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 773 articles sur ce site.


3 commentaires

  1. Galil Agar dit :

    « Nazisme monétaire » … Bonjour la nuance. Par excellence, le type de concept racoleur qui discrédite un propos par ailleurs intéressant.Dommage.

    • Bonsoir Galil,
      J’ai assisté cet après-midi à la conférence de Nicolas Agbohou, et il parle de « nazisme monétaire » à dessein, car le concept a effectivement été inventé par le troisième Reich. Pour le coup, ce n’est pas du tout un concept ! 🙂

Laissez un commentaire

Why ask?