Le Decodex fait une première victime : Olivier Berruyer, du blog les-crises.fr

Olivier BerruyerGeorges Orwell, l’auteur du livre « 1984 », peut être fier d’avoir vu plutôt juste dans son célèbre roman d’anticipation. Les annonces des gros médias et des géants du web se succèdent ces derniers mois, dévoilant à chaque fois de nouveaux outils pour contrôler encore un peu plus l’information sur Internet.

Après Le Monde et son « Decodex », Google vient de lancer ce lundi 13 février un outil de vérification des infos du web, le « CrossCheck ». Et, tenez-vous bien, FaceBook est partenaire de ce projet, ainsi que 16 médias francophones : France Médias Monde (via les Observateurs de France 24), France Télévisions, Global Voices, l’AFP, Libération, La Provence, Les Echos, La Voix du Nord, Le Monde (Les Décodeurs), Nice-Matin, Ouest-France, Rue89 Bordeaux, Rue89 Lyon, Rue89 Strasbourg et StreetPress. Nous reviendrons prochainement en détail sur ce CrossCheck.

Mais revenons au Decodex qui, en plus de l’honnêteté journalistique, vient déjà de faire une nouvelle victime, humaine celle-là : Olivier Berruyer, l’animateur du blog les-crises.fr, un site classé rouge par l’outil du Monde. Le journaliste a en effet expliqué sur RT qu’il stoppait son site internet. Voici la vidéo :

Suite à cette annonce, M. Berruyer a reçu de nombreux messages de soutien de la profession, certaines personnalités se sont même exprimées publiquement, à l’instar de Régis de Castelnau ou d’Emmanuel Todd :

Sur le fond de cette histoire, il est déplorable de voir des journalistes comme ceux du Monde et des Décodeurs user de leur notoriété pour salir ainsi la réputation d’autres journalistes, bénévoles qui plus est. Ce travail de calomnie ne s’accompagne même pas d’un minimum d’explications des critères, ni d’éléments factuels et quantifiables… C’est réellement le fait du « prince journaliste », juge et partie.

Heureusement, je pense que c’est une entreprise perdue d’avance pour les journaux mainstream, même s’ils peuvent avoir l’illusion de gagner quelques batailles intermédiaires, comme ici contre les-crises.fr… La nouvelle génération a déjà tranché : les jeunes ne font plus confiances aux médias maintream, et s’informent sur internet, bien souvent auprès de différentes sources.

Raphaël Berland

(3226)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 784 articles sur ce site.


4 commentaires

  1. jeannot dit :

    au contraire c’est un mal pour un bien, on arrive à une demarcation nette et franche entre les pro-système et les alter-mondialistes. Un genre de bien contre mal si on peut dire ça. En tout cas les gens ne peuvent rester aveugle à moins de vraiment le vouloir, le mensonge et la calomnie ne sont plus des procédés efficaces de nos jours.

  2. jeannot dit :

    pourquoi ne pas créer un site opposant en référençant les différents propriétaires des médias et leur fortune en reprenant cette carte par exemple
    http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/png/ppa-1-3.png

  3. Berruyer contre le Monde sur l »Ukraine (Classement Decodex)

    https://www.youtube.com/watch?v=e0oWvAz5dvk

Laissez un commentaire

Why ask?