Micro-trottoir au rassemblement contre le Franc CFA

Micro trottoir sur le Franc CFACe samedi 16 septembre 2017, nous nous sommes rendus à la journée de mobilisation contre le Franc CFA organisée dans plusieurs villes en Afrique, en Europe et aux Antilles, à l’initiative de plusieurs associations dont Urgences Panafricanistes.

La présence de Kemi Seba était initialement prévue à Dakar, mais son expulsion récente vers la France lui aura fialement permis d’être présent à Paris, aux côtés notamment de l’économiste Nicolas Agbohou, auteurs du livre « Le Franc CFA et l’Euro contre Afrique ».

Grâce à notre désormais traditionnel micro-trottoir, nous avons interrogé, sur leurs motivations, les citoyens venus à cette journée de mobilisation, qui s’est tenue à Villeneuve-la-Garenne, près de Paris, avec une affluence impressionnante.

Raphaël Berland

(383)

A propos de l'auteur :

Je suis Webmaster depuis 1998, et producteur de musique reggae (Black Marianne Riddim). Je suis un grand curieux, je m’intéresse à beaucoup de sujets (politique, géopolitique, histoire des religions, origines de nos civilisations, …), ce qui m’amène à être plutôt inquiet vis-à-vis du Choc des Civilisations que nos dirigeants tentent de nous imposer.

a écrit 781 articles sur ce site.


8 commentaires

  1. MAGNE dit :

    De tout cœur avec vous.
    J’aimerai contribuer par Paypal.
    Accélérons, Accélérons, Accélérons. ect……………………

  2. MAGNE dit :

    COURAGE.
    DE TOUT CŒUR AVEC VOUS.

  3. nicolas dit :

    Ok pour le principe de mettre fin à cette monnaie.
    Mais ce qu’expriment tous ces gens n’ont rien à voir avec le fait d’utiliser cette monnaie.
    La corruption , le népotisme , l’absence de démocratie réelle , entrainent la pauvreté sur le terrain et ont permis la naissance des castes dirigeantes après la décolonisation.
    La monnaie n’a rien à voir la dedans.
    Au contraire le fait de faire cesser cette monnaie devrait parachever la reprise du pouvoir démocratiques par les peuples des pays africains utilisant le franc CFA.
    Il faut le voir dans cette ordre plutot que l’inverse.
    Croire que de mettre fin à cette monnaie apportera la liberté , la démocratie et mettra fin à la corruption est une chimère car les causes de ces maux se trouvent ailleurs que dans l’utilisation de cette monnaie.
    Enfin j’ai envie de dire à tous ces gens de bien prendre garde à ce qu’ils veulent aujourd’hui.
    Car c’est bien beau de vouloir cela oui , mais dans de telles conditions aujourd’hui : c’est à dire en l’absence de démocratie réelle et avec un tel degré de corruption en place , le fait de relocaliser la monnaie dans les pays africains pour mettre fin au franc CFA , peut amener à bien pire.
    Prenez l’exemple du Zimbabwe , un désastre économique qui s’est traduit par une monnaie qui ne vaut rien à la fin !
    Donc ne pas confondre les causes et les conséquences.
    Ne pas voir dans une conséquence ( le franc CFA ) la cause des maux de ces pays ( corruption , népotisme , absence de démocratie , pauvreté , confiscation des richesses par des castes etc ect … )
    Ces gens là seront à coup sûr déçus du résultat de leur combat si ils parviennent à avoir gain de cause , car leur combat est mal ciblé et ils se trompent de cible malheureusement.

    • « Croire que de mettre fin à cette monnaie apportera la liberté , la démocratie et mettra fin à la corruption est une chimère car les causes de ces maux se trouvent ailleurs que dans l’utilisation de cette monnaie. »

      C’est à ce moment précis que votre raisonnement « part en vrille ». Personne n’a jamais prétendu que la fin de cette monnaie serait suffisante. Elle est néanmoins nécessaire à une renaissance africaine, qui passe effectivement par une reprise en main du pouvoir démocratique par les masses populaires.

      Cette nécessaire reprise en main existe aussi en France, au passage.

      • nicolas dit :

         » Cette nécessaire reprise en main existe en France  »

        C’est ce que j’ai dit dans mon post suivant.
        Et ce qu veulent ces gens que vous avez filmé et d’autant plus incompréhensible qu’ils vivent en Europe et qu’ils ont le résultat de ce qu’ils demandent – à savoir d’attaquer à la monnaie avant de mettre en place une vraie démocratie équilibrée – sous leurs yeux …
        Je ne suis pas contre l’Europe mais l’union européenne c’est justement comparable aux castes africaines qui confisquent le pouvoir.
        Comme j’ai dit posez vous la question de savoir ce que fera le pouvoir camerounais en place si il récupérait le pouvoir monétaire ?
        Le peuple n’en profitera pas la voilà la réponse car ce pouvoir n’est pas démocratique.
        Prenez donc l’exemple du Zimbabwe qui est catastrophique d’un point de vue économique et monétaire.
        Un pouvoir dictatorial qui contrôle la monnaie est encore plus néfaste pour les populations.
        Méditez donc cela et ouvrez les yeux.
        Je ne dis pas que je suis contre la fin du franc CFA , je dis qu’il faut faire les choses dans l’ordre pour le bien de ces peuples.
        Commencer par la monnaie apportera le pire et non le meilleur et c’est juste une évidence quoi …

      • La situation monétaire catastrophique du Zimbabwe n’est-elle pas également due à l’ostracisation de ce pays largement décidée par l’Angleterre ? Mugabé n’était-il pas, au débat, un ami de Nelson Mandela ?

      • nicolas dit :

        À ce que je sache c’est pas l’Angleterre qui a décidé de virer tous les blancs du Zimbabwe plongeant ce pays dans la famine …
        Et ce n’est pas non plus l’Angleterre qui a décidé de jouer avec la monnaie locale pour engendrer une hyperinflation qui a achevé le travail pour mettre un peuple à genou.
        Et comme vous le dites si bien Mugabe était un vrai dictateur issu des anciennes colonies britanniques en effet.
        Un vrai dictateur comme les pseudos présidents en place en zone CFA.
        À travers vos réponses il me semble que vous ne supportez pas d’avoir tort.
        Étrange pour une personne qui affiche vouloir prôner le dialogue et l’ouverture.
        Vous savez , un des grands marqueurs de l’intelligence c’est avouer s’être trompé et non déplacer le débat en pensant me coincer …
        Ce qui est assez petit soit dit en passant.
        Pour revenir au sujet de départ , il est clair que ces gens que vous avez interviewés se trompent d’objectif , je le répète.
        Ils se trompent d’objectif et même pire ce qu’ils souhaitent , dans l’état actuel des choses , provoquera encore plus de mal dans les pays dont ils sont originaires.
        La plupart de ces pays sont dirigés par des castes qui confisquent le pouvoir démocratique.
        Chaque élection donne droit à des mini guerres civiles avec ses cortèges de morts innocents.
        Le pouvoir de battre monnaie irait dans les mains de ces gens donc.
        Il faut donc procéder par étape dans l’ordre et non à l’envers.
        Mais ceci vous échappe malheureusement.
        Je vous laisse donc dans votre entre soi aux fausses allures d’ouverture sur les autres.
        Visiblement c’est votre crédo , pas le miens.

  4. nicolas dit :

    Je rajoute.
    Que tous ces gens se demandent ce que cela donnera si le franc CFA cesse demain dans les conditions actuelles ?
    Que va t il se passer.
    Le pouvoir monétaire va retourner dans ces pays.
    Ces mêmes pays sont tenus par des castes de corrompus qui donc vous s’approprier le pouvoir monétaire.
    Ça donnera l’inverse de ce que souhaitent tous ces gens puisque ce sont ces castes qui tiennent ces pays africains qui confisqueront le pouvoir monétaire pour eux et non pour les peuples.
    Ces personnes en croyant faire bien luttent pour faire le pire sur le terrain.
    Un camerounais parle dans cette vidéo.
    Qu’il se demande si le ( faux ) président du Cameroun qui est en place depuis plusieurs décennies et qui en fait un vrai dictateur , ne se servira pas pour lui et pour ses protégés de ce pouvoir monétaire au lieu de le mettre au service du peuple par exemple …
    Non moi je suis contre cela.
    Il faut d’abord établir un vrai pouvoir démocratique dans la zone CFA avant d’envisager de mettre fin à cette monnaie.
    On pourrait faire un parallèle avec l’union européenne et l’euro.
    On a fait l’euro avant toutes choses alors qu’on aurait du auparavant mettre un vrai pouvoir démocratique dans l’union , être sûr que les pays de ne se fassent pas de concurrence déloyale , faire converger les états de l’union fiscalement et socialement , avant de mettre l’euro en place.
    Nous avons laissés faire l’inverse et le résultat est : l’union européenne des financiers , d’une caste de Bruxelles , le chômage endémique , la précarisation , la dumping fiscal et social , pour le bien d’une poignée de personnes contre 340 millions d’habitants en zone euro.
    Ces gens vivent en fait en europe , ils ont les conséquences de leur fausse lutte , de leur lutte mal comprise et mal ciblée sous les yeux !
    Pensez y bon sang , pour le bien de vos pays.
    Luttez oui mais pour mettre les escrocs qui dirigent vos pays dehors , d’abord.
    La monnaie viendra ensuite.
    Excusez pour les fautes avant j’ai écris cela au fil de ma pensée.

Laissez un commentaire

Why ask?